Plus proche de Gaïa

Taillefer (09), France 🇫🇷

La douleur dans mon corps est partie. Les souris ont quitté mon camion… qui lui, est tranquillement garé dans le hangar à l’entrée du domaine. Moi, je suis installé comme un roi dans mon palais d’origine Mongol. Ce qui me plait aussi c’est de savoir que la yourte est quand-même une habitation prévue pour les nomades… comme moi. 😉  

J’y dors merveilleusement bien. Presque aussi bien que dans ma chambre sur roues. Par contre, dans la yourte il s’ajoute une dimension que je ne sentais pas dans le camion. Autant, vivant dans ma roulotte, je me sentais déjà plus proche de la vie naturelle, aujourd’hui dans la yourte je sens la présence de la nature vivante… 😍

Je sens comme si mes racines de juif nomade, qui sont souvent comparées à celles des orangers parce qu’ils sont courts, ont commencé à creuser en profondeur pour s’approcher un peu plus du centre de Gaïa. Je vois très bien ce qui est à l’origine de ce changement. Il y a la présence des abeilles à côté de la yourte, de l’étalon arabe (Magni)Ficus juste devant, le jardin potager en permaculture derrière, puis les poneys surtout devant et à droite. Je pense aussi à la boue et aux insectes qui grouillent partout, partout. Et, n’oublions pas l’orientation sud de la yourte et le soleil qui passe en parabole sans obstacle juste devant mon nez… commençant la plupart du temps par un lever magique et un coucher à couper le souffle, grâce aux couleurs qui sont si joliment combinées. 💥

IMG_3183

Chaque matin et chaque soir c’est un autre spectacle

C’est proche de ce que j’ai connu à Callian, où j’ai habité avec ma compagne dans un grand cabanon en bois, dans un environnement où la nature dominait encore un peu. La différence est peut-être qu’ici la ville,  les voisins et les routes sont loin. Du coup, les seuls sons que j’entends la nuit sont ceux des animaux et des éléments. Puis, l’absence de lumière artificielle offre un spectacle naturel extraordinaire grâce à une voute céleste très très claire. ✨

J’ai encore du chemin à faire pour être au plus près de la nature. La Vie me guide et m’accompagne depuis un bon bout de temps pour que j’y aille. Je vois bien que j’y vais comme un citadin qui laisse progressivement tout le superflu derrière lui… tout ce bagage imposé par la vie moderne. Après le dépouillement que j’ai déjà vécu, il s’agit peut-être maintenant de me mettre complètement à nu face à l’immensité de ce mystère que nous avons crée tous ensemble. 💖

Je constate que je cherche à comprendre et à sentir vers où la Vie est en train de me guider, où se trouve ma voie de passage pour retrouver nos repères d’antan. Pour l’instant, je suis encore un peu trop loin de la nature et de la partie naturelle de de moi. Grâce aux poypoys, je m’y approche chaque jour un peu plus de la nature et en même temps du moment où je pourrai sentir cette connexion avec la source grâce et à travers elle. 💫

IMG_3185

Mon petit compagnon du moment…

Déjà, je sens que quelque chose se prépare à l’intérieur de moi. Je m’imagine que j’aurais bientôt besoin de tout ce que j’ai appris… de tout ce que j’ai désappris… de toute ma puissance et de toute ma vulnérabilité… Je m’imagine aussi que pour trouver ce chemin ancestral que nous avons perdu et qui nous permet de nous reconnecter par la nature, il me faudra bientôt montrer patte blanche, me mettre à nu et ôter toute protection, tout savoir, tout orgueil et toute prétention. Puis, avec ma conscience et mes sens en éveil, demander audience, puis fermer les yeux, m’incliner et me laisser porter par ce qui EST. 🔥

Bon… doucement… qui va piano va sano. Pour l’instant je me suis posé dans “le loft” avec Kikou pour écrire et pour bouquiner ensuite. M’approcher de la nature, de mes rythmes et ainsi de ma nature profonde commence à se sentir. Je le sens à ma capacité à sortir de mon trou de souris et à participer de plus en plus à la vie quotidienne de fermier. Mais, je le sens surtout au niveau de ma capacité à m’autoréguler au niveau sommeil, divertissement et nourriture. Mais, ça sera pour une autre fois… 😉 

Magnifique journée à nous tous 🦄🦋🐬🐸🍀🌈

2 réponses

  1. Gilles

    Ah Michaël, je suis heureux de lire combien tu te rapproches de la terre.
    A bientôt le plaisir chatoyant de voir les poypoys machonner leur fourrage.

    Pour moi rien ne vaut le pas d’un poney hirsute
    quand pas à pas s’approche du silence
    entre les mots oubliés vient témoigner
    le beau le juste le vrai
    qui me souriait
    tout près
    du pré

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s