La liste noire de mon blog

Entre Le Mans (72) et Toulouse (31), France 🇫🇷

Il n’y en a pas beaucoup pour le moment, juste un ou deux. Des personnes qui semblent être dérangées par mes propos et malgré ça viennent lire mes articles. J’avoue que je ne comprends pas trop pourquoi quelqu’un viendrait juste pour me lire et s’énerver. Si ça s’arrêtait là, il n’y a pas de souci. Non, en plus, ils ont besoin de laisser des commentaires avec des insultes et des obscénités. 🤨Bien évidemment, je ne réponds pas à des messages comme ça. J’avais déjà mis en place le filtrage des commentaires de manière systématique, afin de ne pas laisser polluer mon « chez moi ».  Au début je les lisais quand-même, puis je mettais simplement ces commentaires à la poubelle. Depuis hier, je mets le nom, le mail et l’adresse IP dans la liste noire de mon blog. Ce que ces personnes écriront, n’arrivera plus jamais nulle part. 🎃

Ce n’est pas anodin de recevoir des menaces ou d’autres propos manquants de respect. Je suis surpris de constater que ça ne me touche pas plus que ça. Ça me fait même sourire quelque part. En même temps je suis très conscient que je suis créateur de ce phénomène et que c’est certainement pour me montrer où je ne suis pas encore assez dans ma divinité, où mon comportement et mon attitude laissent encore à désirer. 😔

Ça vient me chercher à deux endroits. La première chose qui me venait à l’esprit, était ce que le miroir m’envoie à travers de ces personnes. En plus, ça correspond à ce que j’ai pu écrire dans un autre article récemment. Je perçois bien encore chez moi trop de rigidité, une tendance moralisateur et une manque de tolérance. Je suis quelqu’un de rapide et mon cerveau carbure à 200 à l’heure. Parfois, j’oublie que pas tout le monde a cette facilité et que ce qui est évident pour moi, peut être complètement étranger pour l’autre. La lenteur ou l’incompréhension en face m’agace rapidement et me rend souvent impatient. 🤪

Et ce n’est pas juste… surtout pour mon interlocuteur du moment. Je dois absolument augmenter ma faculté à rester calme, patient et empathique. Je ne suis plus un guerrier, je n’ai plus 20 ans et je n’ai plus rien à prouver à qui que ce soit. Et ce n’est pas mon problème si l’autre ne veux ou ne peux pas comprendre ce que j’ai envie de partager. Même quand j’anime, je dois apprendre à accepter que chacun prendra ce qu’il pourra. Accepter l’autre tel qu’il est et où il en est. J’avoue que je trouve encore relativement difficile de voir quelqu’un foncer dans le mur et de ne rien dire. Et même si j’y arrive de mieux en mieux, mon miroir me montre que j’ai encore du progrès à faire. 😅

Je pense que tout ça vient du fait que j’ai une espèce d’exigence « naturelle » quant à la vérité, à ce qui est juste. C’est comme si mon esprit est très aiguisé, très entrainé pour desceller tout ce qui n’est pas cohérent. Surtout là où ça touche le domaine de la spiritualité. J’ai toujours eu ça… Je pense même que c’est une de mes principales qualités et peut-être même un don. Il s’agit à mon avis juste d’acquérir une forme de discernement afin de déterminer à quel moment je peux utiliser cette faculté et à quel moment ce n’est pas la peine ou pas adéquate… et de ne pas me laisser aveuglement emporter par ma passion. 💥

Le deuxième endroit vers où ces « spammeurs » m’envoient c’est la partie “ombre” que je semble encore alimenter. Là où va l’attention, va l’énergie. Ce dont je parle, ce à quoi je pense, finira plutôt ou plus tard par se manifester, peu importe si c’est dans le sens positif ou négatif. Leurs messages m’indiquent que je donne encore trop d’attention à “ce qui ne va pas” et que j’exprime encore trop mes éventuels peurs et doutes. 🧐

Et j’avouej’en suis conscient… et parfois même je le dis. Pourtant, je le fais quand-même. Je relève trop souvent encore ce qui ne va pas, ce qui n’est pas cohérent, ce qui n’est pas juste, ce qui n’est pas beau ou bon… au lieu de tout simplement mettre tout mon attention sur ce qui est beau, bon, coloré, agréable, vivant et lumineux. 😓

Bon, ces deux points se rencontrent et sont très proches, car si je mets toute mon attention sur le beau et le bon, je me sentirais peut-être aussi moins appelé à intervenir quand il ne le faut pas. En attendant, en mettant les personnes qui manquent du respect ici, dans la liste noire de mon blog, je pose aussi l’acte affirmant que je ne veux plus de cette partie « intrusive » de moi non plus.  😇

Là, je suis dans le TGV vers Toulouse. J’ai eu envie de revoir Amma à Barcelone. Ça va sûrement me stimuler à mettre en place mon intention d’aujourd’hui… celle de rester calmement et positivement dans mon territoire et de m’occuper de mes oignons. 😉

Je vous souhaite une délicieuse journée… 🌈💥🔥

12 réponses

  1. Brigitte.

    Trop drôle, je lis les articles que je n’avais pas encore lu et puis je clique sur ton lien « une carte du Tarot d’Osho ». Voici le résultat :

    Le Cavalier du Feu – L’Intensité :

    Le zen dit : Considérez toutes les belles paroles et tous les grands enseignements comme des ennemis mortels. Evitez-les car vous devez trouver votre propre source. Vous n’avez pas besoin d’être un croyant ou un imitateur. Vous devez trouver par vous-même votre être intérieur le plus profond, et ce, sans guide et sans esprits sacrés. La nuit est noire, mais le feu de votre quête répand une lumière si intensive qu’il parviendra forcément au soleil levant. Tous ceux qui ont cherché la lumière avec l’ardeur d’un feu brûlant l’ont trouvée. Les autres ne font que croire. Un croyant n’est pas religieux car sa croyance l’empêche de vivre la grande aventure qu’est la quête religieuse. Lorsque vous agissez avec l’intensité du Cavalier du Feu, attendez-vous à ce que cela provoque des remous autour de vous. Certains seront tonifiés par votre présence tandis que d’autres se sentiront plutôt menacés et agacés. Or, l’opinion d’autrui est sans importance. Plus rien ne peut maintenant vous retenir.

    Bises et hug !

    J'aime

  2. gilles

    Je suis peiné de lire le titre de ton article.
    Ce terme, je ne l’écrirai pas. Ce serait pour moi lui donner un prolongement, ajouter de la peine à la souffrance de ceux (?) qui ne sont pas d’accord avec tes écrits et qui le manifestent.
    Ceux qui ont peut-être plus besoin de lumière que d’autres ?
    Barrer l’accès, soit, c’est un droit tout à fait personnel. Mais le nommer ainsi !
    Fiat lux, mon frère, Lux facta est…

    J'aime

  3. Alain

    Mes lectures Internet se limitent à 3 sites : ton blog, un forum d’économie, et un autre qui traite d’Alchimie. Je vois sur les deux derniers des gens s’écharper tous les jours pour des futilités.

    Peut-être la prochaine étape de ton « chez moi » virtuel sera la création d’un espace privé ?
    C’est triste mais la sagesse populaire nous dit bien : pour vivre heureux, vivons cachés.

    Bises à toi.

    Aimé par 1 personne

    1. Brigitte.

      çà serait dommage que pour une ou deux personnes indélicates l’accès à ce blog soit restreint. Je suis sûre qu’il aide beaucoup de monde même si tout le monde ne vient pas écrire de commentaires.

      Aimé par 1 personne

  4. Deronzier

    Il est bon parfois d’avoir des critiques même si elles ne sont pas pertinentes tout est dans l’art de l’exprimer Car la divergence d’opinions est importante pour grandir. La censure est une position mais qui appartient à ce que tu ressens encore aujourd’hui, voilà il n’y a pas a juger. Moi je trouve que tes posts sont supers intéressants pour ceux qu ils viennent bousculer chez nous. Bonne continuation et belle journée

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s