Mon Feu ~ My Fire

🇬🇧 For English scroll down till you see the Union Jack


Isabelle de Muret, France đŸ‡«đŸ‡·  

Mon premier orgasme m’a surprise Ă  35 ans, c’était magique et furtif. J’ai commencĂ© une course au plaisir, mais Ă  partir du dĂ©sir de l’homme. Je me suis laissĂ©e guidĂ©e, poussĂ©e, retenir, forcĂ©e mĂȘme quelques fois
 Mais rien n’y a fait, je ne me suis pas trouvĂ©e.

Seule, j’ai souvent sollicitĂ© celui que je nomme « mon objet d’intimité ». Il m’aide Ă  Ă©vacuer rapidement le trop plein d’excitation, parfois spontanĂ©, souvent provoquĂ© par des souvenirs, ou des frustrations. C’est un acte compensatoire, un peu comme lorsque je vais acheter et dĂ©guster goulĂ»ment un bon gros gĂąteau pour tranquilliser une inquiĂ©tude ou Ă©loigner l’ennui.

Il y a quelques mois, j’ai rencontrĂ© une sage-femme qui m’a proposĂ© une mĂ©ditation tao avec un Ɠuf de Yoni. J’ai dĂ©couvert tout autre chose. AprĂšs toute une prĂ©paration que je vous partagerai peut-ĂȘtre une autre fois, je me suis trouvĂ©e sur mon lit, allongĂ©e confortablement sur le dos, mon Ɠuf de Yoni posĂ© contre ma porte de jade, les cuisses rassemblĂ©es pour le laisser en place. Je goĂ»te le contact de cette pierre. C’est le gros arrondi de l’Ɠuf qui se prĂ©sente Ă  l’entrĂ©e de mon sexe, mes lĂšvres l’enveloppent. Je ne bouge pas. J’accueille. Je sens du chaud se frayer un chemin vers l’intĂ©rieur, tout doucement. C’est une spirale ascendante, douce et lumineuse, qui s’érige de mon sexe vers mon cƓur.

L’Ɠuf devient un ĂȘtre bienveillant qui me donne de l’amour, tendrement, sans rien attendre de moi.

La curiositĂ© passionnĂ©e qui a suivi mon premier orgasme venait de la mĂȘme source que l’émotion qui m’a prise au premier contact de l’Ɠuf. Mon ventre connaissait cette fulgurance douce et persistante.

3593cf5d-7eb4-4bd6-b070-331201795707

Et qu’en est-il aujourd’hui ?

Je viens ici Ă©crire que je reconnais ma particularitĂ©, ce qui fait mon essentiel : ma forte puissance sexuelle, ou Ă©nergie de vie. C’est l’hĂ©ritage de mon pĂšre. Et si c’est dans la matiĂšre que je contacte mon feu, il ne s’agit plus seulement de sexualitĂ©. J’apprends Ă  la canaliser, pas Ă  pas, parce que j’ai conscience que mal diriger elle peut ĂȘtre destructrice. Et que si je l’oublie, ma vie devient vide. J’ai donnĂ© un nom Ă  cette partie de moi qui cherche depuis si longtemps Ă  ce que l’IsaMĂŽche contrĂŽlante lui laisse sa place : TARA.

Pourtant je constate au quotidien combien j’interviens encore et encore sur l’autre, bien moins fort, bien moins souvent, mais encore. Et j’essaie de me contrĂŽler lĂ -aussi, pour ne rien dire, ne rien faire. J’essaie de me contraindre Ă  rester dans mon territoire, par la force et la dĂ©termination. Et ça ne marche pas, je deviens aveugle, sourde, je me dĂ©sespĂšre, je m’en veux. Je n’avance plus. Je m’éloigne de ma puissance.

Ce soir je viens de comprendre que ce n’est pas avec plus de contrĂŽle que je vais y arriver. C’est la frustration de ne pas ĂȘtre dans mon feu qui me pousse Ă  rĂąler sur l’autre. Et lĂ  une fenĂȘtre s’ouvre.

C’est en laissant toute sa place à mon essentiel. En continuant à l’explorer, seule, avec les femmes de la ronde de feu, avec mon compagnon, que je vais lñcher ma pression sur l’autre.

Accueillir, offrir, ĂȘtre rĂ©ceptive.

C’est la voie pour sortir du contrĂŽle, pour que la part en moi qui veut se protĂ©ger d’une Ă©ventuelle trahison soit en paix. Lorsque je suis en contact avec mon essentiel, je suis TARA, je n’ai plus peur, je respire, je suis le courant de la Vie.

Et ce matin ma carte est Le Partage, la reine de Feu.

La Reine de Feu est si pleine d’elle-mĂȘme qu’elle peut se permettre de donner.
Il n’y a aucun besoin d’aller oĂč que ce soit ou de faire de quelconques efforts.
Je découvre que je peux jouir de la sensualité sans possessivité ni attachement

Explorer, encore et encore, c’est mon dĂ©fi !

Isabelle




union-jack-1027898

Isabelle from Muret, France đŸ‡«đŸ‡·  

My first orgasm surprised me at 35, it was magical and stealthy. I started a pleasure race, but from the desire of man. I let myself be guided, pushed, restrained, forced even a few times … But nothing helped, I did not find myself.

Alone, I often asked for what I call « my private object ». It helps me to quickly evacuate the excess of excitement, sometimes spontaneous, often caused by memories, or frustrations. It is a compensatory act, a little like when I go to buy and greedily taste a good big cake to calm a worry or to get rid of boredom.

A few months ago, I met a midwife who offered me a tao meditation with a Yoni egg. I discovered something else entirely. After all the preparation that I may share with you another time, I found myself on my bed, lying comfortably on my back, my Yoni egg resting against my jade door, my thighs gathered to leave it in place. I taste the touch of this stone. It is the big roundness of the egg that appears at the entrance to my sex, my lips envelop it. I’m not moving. I welcome. I feel the heat making its way inward, slowly. It’s an upward spiral, soft and luminous, which rises from my sex towards my heart.

The egg becomes a benevolent being who gives me love, tenderly, without expecting anything from me.

The passionate curiosity that followed my first orgasm came from the same source as the emotion that caught me at first contact with the egg. My stomach knew this soft and persistent lightning.

3593cf5d-7eb4-4bd6-b070-331201795707

And what about today?

I come here to write that I recognize my peculiarity, which makes my essential: my strong sexual power, or energy of life. It’s my father’s heritage. And if it is in the matter that I contact my fire, it is no longer just about sexuality. I’m learning to channel it, step by step, because I realize that misdirecting it can be destructive. And if I forget, my life becomes empty. I have given a name to this part of me that has been trying for so long for the controlling Isa-ugly to give it its place: TARA.

Yet I see on a daily basis how much I intervene again and again on the other, much weaker, much less often, but still. And I try to control myself there too, to say nothing, to do nothing. I try to force myself to stay in my territory, by force and determination. And it does not work, I become blind, deaf, I despair, I am angry. I’m not going any more. I’m moving away from my power.

Tonight I just understood that it is not with more control that I will get there. It’s the frustration of not being in my fire that makes me grumble at the other. And there a window opens.

It’s leaving my place to my essentials. By continuing to explore it, alone, with the women of the ring of fire, with my companion, that I will release my pressure on the other.

Welcome, offer, be receptive.

This is the way to get out of control, so that the part in me that wants to protect itself from possible betrayal is at peace. When I am in contact with my essential, I am TARA, I am no longer afraid, I breathe, I am the stream of Life.

And this morning my card is Le Partage, the Queen of Fire.

The Fire Queen is so full of herself that she can afford to give.
There is no need to go anywhere or make any efforts.
I discover that I can enjoy sensuality without possessiveness or attachment

Exploring over and over again is my challenge!

Isabelle

6 commentaires sur « Mon Feu ~ My Fire »

  1. Oui. Mon feu, non maitrisĂ©, a tout ravagĂ© sur son passage, telle la lave du volcan. Puis, un jour, il m’a menĂ© vers l’indescriptible, Ă©lĂ©ment rĂ©gĂ©nĂ©rateur. Il me faut dĂ©sormais la bonne combinaison pour ouvrir les portes et faire sauter les verrous un Ă  un. Comme si, « prendre son temps », menait vers l’autre et l’union oĂč je peux enfin vibrer Ă  l’unisson. Et Ă  cet endroit, je fais l’amour avec l’univers. Ah ! J’ai tirĂ© la carte du monde en lisant ton texte. Ceci explique/exprime cela. Merci Isabelle pour ton partage intime, ton audace. J’aime te voir si belle, pleine de vĂ©ritĂ©, en simplicitĂ©, dans cet amour de toi.

    Aimé par 1 personne

    1. Oui « prendre son temps », sans fuir ni me distraire, dans l’accueil de ce qui se prĂ©sente, avec toujours cette attention : VIBRER !
      Ta derniĂšre phrase me questionne : oĂč en suis-je de l’amour de moi? Aller vers moi m’aime est la route pour arrĂȘter de quĂ©mander, d’exiger que l’autre m’aime
      Merci Myriam pour cette nouvelle touche.

      Aimé par 1 personne

  2. Bonjour Isa ton tĂ©moignage vient toucher cette partie de moi qui est lĂ , puissante, je dirai mĂȘme dĂ©bordante qui m’attend…C’est exactement ce feu sacrĂ© qu’il me faut rĂ©veiller, ce feu qui dĂ©finira ma puissance de femme et non l’inverse. C ‘est lĂ  qu’est le chemin je le sens c’est la qu’est la vie, et si tout se dĂ©bloque alors l energie sera. Merci du fond du coeur isa tu viens de me faire connecter la voie de passage…et grĂące Ă  mes soeurs j espĂšre ĂȘtre accompagnĂ©e sĂ»r ce chemin. Mille bisous

    Aimé par 1 personne

    1. Je rĂ©alise en te lisant l’important pour moi de tĂ©moigner de ma route, mĂȘme tortueuse, mĂȘme lente.
      C’est ĂȘtre en lien avec vous, mes soeurs, et aussi ne pas oublier qu’aujourd’hui c’est mon essentiel.
      Merci Valérie de ton énergie débordante, elle me soutient.

      Aimé par 1 personne

  3. Bonjour Isa, merci de ce beau texte qui vient faire Ă©cho Ă  ma puissance endormie. « Je dĂ©couvre que je peux jouir de la sensualitĂ© sans possessivitĂ© ni attachement », est pour moi une phrase forte qui raisonne dans mon bas ventre comme une libĂ©ration a ĂȘtre qui je suis. Cette Ă©nergie sacrĂ©e a toujours Ă©tait lĂ , souvent utilisĂ©e insconsciemment sous forme de pouvoir Ă  prendre ma place et j’aime Ă  pouvoir imaginer la canaliser pour devenir une reine du feu…fasse que mes soeurs m aident Ă  aller sur ce chemin, suivant la trace de Tara. Je t embrasse fort. ValĂ©rie

    Aimé par 1 personne

    1. OUI, canaliser ma puissance, et en mĂȘme temps la dĂ©couvrir.
      Devenir familiĂšre Ă  sa prĂ©sence, l’accueillir, lui parler, la suivre…
      ValĂ©rie sur les traces de Tara, elle-mĂȘme sur les traces d’Aude, elle-mĂȘme sur les traces de…. Nous sommes TOUTES sur le mĂȘme chemin, et te lire me donne envie de faire mon arbre de feu.
      Merci Valérie.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s