Fuite et débordement

Paris (75), France 🇫🇷   

Souvent je ne sais pas pourquoi je fais des choses. Je les fais, c’est tout. Une situation se présente, un choix est demandé… puis j’utilise la projection pour savoir comment décider, afin de quitter la dualité et aller vers l’Amour. Ensuite, je fais de mon mieux pour réaliser, assumer et intégrer ma décision. C’est plus tard que je vois généralement quelle place l’événement a eu dans le scénario global de ma vie. 😌

Aujourd’hui, je comprends la place de chaque événement de mon passé : mes parents, mes maladies, mes métiers, les pays, les femmes, la sexualité, ma liberté, le dépouillement, la solitude… L’image du puzzle se complète progressivement de manière parfaite. Certes, rien n’est vraiment rationnel, ni même concret. Il s’agit d’une construction énergétique, presque imaginaire. Je ne peux souvent rien prouver de tout ce que j’avance. Mes arguments viennent d’un ensemble de synchronicités, de signes et d’évidences… qui ne sont pas si évidents que ça pour les autres. C’est souvent après coup que mon entourage voit que j’ai eu raison. Comme la plupart des gens ne voient pas ce que je vois, beaucoup pensent que je suis clairvoyant, alors que pour moi ce que je perçois et très clair et limpide. 🥴

En homme libre de toute contrainte, je vis le luxe de pouvoir aujourd’hui me focaliser sur une seule chose : la réalisation de mon rêve. Ce rêve englobe tout pour moi… comme l’expression de mon plein potentiel, ma réalisation spirituelle, la création d’un foyer et la co-création de la Grande Famille. Je passe mon temps à être autant que je le peux l’homme que je me vois être dans mon imagination depuis environ 30 ans. 😇

Comme un tireur à l’arc, je me concentre sur ce seul point de mire. A part tout faire pour viser dans le mille, ce qui est autour est pour moi flou, inexistant, ne me concerne ni ne m’intéresse. Si je ne peux pas oeuvrer dans le sens de ce que je considère être ma destinée, je me repose et laisse le temps filer entre mes doigts en regardant tranquillement des épisodes d’un feuilleton quelconque. ✌️

En tireur avisé, je m’exerce patiemment et sans relâche à me parfaire petit à petit sur les mêmes points. A première vue, ça a l’air simple… mais pour pouvoir le faire sans être parasité par la lourdeur de mon passé, il m’a fallu plus de 40 ans de préparation thérapeutique et spirituelle. Je m’entraine à garder en permanence l’équilibre entre faire et laisser faire, vivre et laisser vivre, être pleinement et en permanence présent à ce qui est, occuper de manière mature et responsable mon territoire et respecter celui des autres, mesurer la quantité et surtout la qualité de mes paroles, être aussi transparent, authentique, intègre et cohérent que possible… puis, laisser la voie aussi libre que possible à mon enfant intérieur fou, impulsif, innocent, connecté et imprévisible. Le miroir me sert surtout à corriger le tir quand je perçois que mon ego cherche sournoisement et injustement à grappiller du territoire perdu. 😍

J’ai décidé récemment d’épouser ma destinée et de prendre le taureau par les cornes au lieu de continuer à patienter paisiblement. Je pense que j’y suis allé peut-être un peu trop fort. Comment je le sais ? C’est simple… car au moment où j’étais en train de finir mon dernier article avant-hier, “Appel aux Indigos”, j’ai soudainement remarqué que j’avais de l’eau autour de mes pieds. Le tuyau d’évacuation de la machine à laver était sorti de son trou et l’eau s’était répandue dans la salle de bain et une partie du séjour. 🎏

Ce n’était pas bien grave. J’ai d’abord débranché la prise électrique, pendu ensuite mon linge trempé dehors… puis j’ai passé tranquillement pendant une bonne heure la serpillière. Assez de temps pour comprendre que c’était moi, en fait, qui avais débordé. L’eau représente pour moi l’Amour et la carte que j’ai tirée sur le moment était “l’Avarice”. J’en ai déduit que c’est certes le moment de partager l’Amour débordant que je porte en moi, mais que je n’ai vraiment pas besoin de me mettre la pression ni de prendre les devants pour autant. 😅

The Miser

Le lendemain j’ai eu une sorte de confirmation. En attendant le Blablabus pour Paris, j’ai vu que mon petit sac frontal était trempé. Le bouchon de ma gourde ne fonctionnait plus adéquatement et la bouteille s’est vidée dans mon sac. Je l’ai jetée et mes affaires ont tranquillement pu sécher dans le bus, grâce à l’air sec de la climatisation et une place libre à côté de moi. Un débordement et une fuite… et ça juste avant que j’aille retrouver ma co-exploratrice parisienne. C’était suffisant pour mettre mes sens en alerte. 😌

Tout ça me montre à quel point les événements ne se maitrisent pas, quoi que je fasse. La Vie est plus forte que moi. Je ne serai jamais à l’abri de l’imprévu ni de l’incontrôlable. Je pense ainsi aux paroles partagées avec Nathalie la veille de mon départ. Ce miroir m’a montré que par manque de sensibilité et de perception, je compense encore trop en essayant de contrôler ce qui se passe… les événements, les gens et moi-même. J’ai déjà tellement lâché sur ce point… pourtant, je semble pouvoir aller encore un peu plus loin.💫

Il s’agit de ne pas intervenir et de ne pas laisser déborder ou s’échapper mon trésor intérieur, juste par peur de ne pas vivre la promesse que la Vie a pour moi. Des promesses par rapport à mon rêve, à une partenaire éventuelle ou une vie de famille possible. Pas de manipulation, pas de pression ni d’anticipation. Juste observer et répondre aussi mesurément que possible aux stimuli que la Vie me demande de gérer et de vivre à un moment précis. Juste rester calme et confiant, car tout va parfaitement bien se passer ! Ce que la vie a déposé pour moi, l’eau ne l’emportera pas.🙃

Je vous souhaite une délicieuse journée… ∞💜∞  

 

6 réponses

  1. Maryse

    Ces jours derniers j’ai contasté que certaines des gouttières de ma maison étaient bouchées (apparemment à cause des brindilles perdues par les corneilles qui ont fait leurs nids dans les conduits des cheminées) et que l’eau des pluies débordaient.
    Comme je ne peux atteindre ces gouttières, un ami a proposé de me mettre en relation avec un pompier anciennement « couvreur » mais il n’est pas encore venu « à mon secours »…
    Bref, entre tous ces symboles (l’eau et le feu), je sens bien que j’ai quelque chose à comprendre au niveau de mes sentiments mais j’avoue être un peu perdue… J’aimerais être plus « clairvoyante »!😘
    Sans compter que je continue à voir des papillons partout…

    Aimé par 1 personne

  2. florence arnaud

    Bonjour Michael, juste un petit coucou en passant sur la lecture de ton article, qui me fait touchée que chaque événement du passé me conduit vers mon véritable, lâcher lâcher ce passé et vivre plus intensément ce PRESENT namasté de cela !
    belles journées à toi

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s