Prendre son temps ~ To take ones time

Michael à Fort-de-France, Martinique 🇲🇶

Certains d’entre vous ont dû remarquer que je suis retourné sur Facebook depuis quelques semaines. Ça fait partie de mon processus de retour parmi vous après un chemin de dépouillement et de solitude de plusieurs années. Je me suis, du coup, également re-inscrit dans LinkedIn pour rester en contact avec mes anciens camarades de l’Académie Militaire, qui se sont secrètement regroupés dans ce réseau. Rassurez-vous, c’est tout, je reste fidèle à ma dernière devise fétiche : « Passons sur notre terre sans laisser des traces… ». 🐾

Alors, je suis passivement présent sur Facebook. Pour m’y trouver, il suffit de cliquer sur le lien dans la plage des widgets à droite de ce texte. Je lis de temps en temps des publications, je « like » occasionnellement et je ne commente quasiment jamais. En revanche, je filtre rudement les demandes en ami. Si je ne vous connais pas et vous voulez m’ajouter dans votre collection d’amis virtuels, n’oubliez pas d’accompagner votre invitation par un petit message, sinon je ne l’accepterai pas… car j’ai eu tellement de propositions, qui étaient soit des invitations de commerce discret, soit de la prostitution, au point que j’ai dû limiter la possibilité de demande à « des amis et les amis de mes amis ». 🙅‍♂️

IMG_5704

Une pépite trouvée sur FB… “ Matrix était un documentaire”… Je le dis depuis toujours…

Bon, en général je zappe beaucoup de publications. Je suis allergique au faux semblant, à l’intolérance revendicative, aux plaintes accusatrices et aux publicités masquées venant des amis intéressés. Par contre, j’adore l’humour et le partage des images, textes ou vidéos qui stimulent ma bonne humeur. Les citations spirituelles me fatiguent un peu. Elles sont souvent de l’ordre du réchauffé, du remâché, du re-consommé, de l’assimilé-depuis-longtemps et devraient être éliminées depuis belle lurette. Ça manque généralement du vivant et de l’authentique, même si elles présentent pour certains leur vérité du moment. C’est très rare que je tombe sur quelque chose d’intéressant et d’original avec un goût d’originel. 🍀

C’était le cas tout à l’heure. Je suis tombé sur un texte publié par quelqu’un dont je me sentais proche jadis. En lisant, je me suis dit qu’enfin quelqu’un avait fait un texte digne d’accompagner le trésor bien connu : « Si tu veux changer le monde, aime un homme ! ». Je lis le texte que je viens de découvrir comme une invitation aux toutous et aux prédateurs à devenir des Hommes dignes de ce nom. En plus, comme le hasard n’existe pas, le texte venait confirmer et valider mes écritures de ces derniers jours. J’oeuvre dans ce sens consciemment depuis très longtemps. Depuis que j’ai commencé ma formation en fasciathérapie en 1991… où j’ai appris à toucher avec beaucoup plus d’écoute et de subtilité que je connaissais jusque là… 🎧

“UN HOMME QUI PREND SON TEMPS

Avez-vous déjà rencontré un homme qui prend son temps ? Un homme tellement en phase avec votre énergie, votre humeur, votre expression qu’il sait ce dont vous avez besoin sans explication ?

Un homme qui ne te repousse pas quand tu es contrarié ou frustré. Un homme qui sait se tenir avec fermeté et calme dans son masculin pendant que votre féminin s’arrange.

Il a pris le temps de connaître votre esprit et votre corps. Il te voit, il écoute les petites choses, même quand tu ne sais pas qu’il écoute.

Il a appris à se connecter à votre esprit et il a appris à toucher votre corps. Il est capable de ralentir les choses et de lire la réponse de votre corps à son toucher. Il ne se presse pas, il ne vous plaît pas pour sa propre libération. C’est pour vous sans attente, sans pression, sans manipulation, sans jeux.

Vous pouvez lâcher prise parce qu’il a créé un espace de respect et de confiance absolus. Il sait quand vous embrasser doucement, quand vous tenir doucement ou quand vous consumer votre esprit et votre corps avec un pouvoir et une intensité masculins.

Seul un homme qui prend son temps donne à une femme le temps d’expérimenter chaque niveau de réponse, couche par couche, de plus en plus profond jusqu’à ce que son esprit, son corps et son âme explosent tous ensemble.

Seul un homme qui prend son temps peut lui donner une libération de ce qui est mis en cage sous sa surface. Et seul un homme qui prend son temps peut jamais entrevoir les sommets d’extase dont une femme est capable, son secret reste caché à tous les autres.”

Auteur : Jennifer Funk

Okay, j’ai certainement encore du chemin à faire… mais, honnêtement, je trouve que j’en ai déjà fait pas mal ! Au point, en tout cas, de vouloir juste faire une petite parenthèse concernant le terme « besoin » dans la première strophe. Je fais une différence entre envie et besoin. Pour moi, l’envie vient de l’ego, de la petite personne… Le besoin, c’est à quoi l’âme aspire et ce qui est souvent déjà présent. Dans mon écoute, je prétends sentir la différence entre les deux chez mes partenaires… et par expérience, je sais que ça peut être parfois exaspérant, car je ne donne pas nécessairement ce qu’elles me demandent ou attendent de moi. 🤪

Si je donne selon leurs envies ou demandes, il y a grande chance que j’alimente des blessures et que je me fasse prendre comme un débutant dans les rouages de leurs scénarios pathologiques répétitifs. Si, par contre, je reste stoïquement à l’écoute du besoin de leur Etre profond, cela correspondra toujours à 100% à ma disposition psychique, énergétique et physique du moment… et même si en superficie elles peuvent être contrariées et frustrées, un travail de réparation en profondeur est inévitablement en train de s’opérer. Le nombre de fois que j’ai vu autour de moi que même un simple acte sexuel… même s’il est souhaité de la part de la femme… et même s’il est bien intentionné de la part de l’homme… pouvait entretenir un sentiment de trahison important, à cause d’une petite pensée inconsciente, comme : « Ah, il m’a encore eue ! » 🤨

J’aime beaucoup ce texte… Il est peut-être moins impactant, plus court et plus léger que l’autre, mais il montre clairement une partie du chemin que nous les hommes avons à parcourir. De toute manière, personnellement je ne me reposerai pas tant mon toucher, ma parole et ma présence n’ont atteint le niveau de l’Amour Pur… celui qui ne pose pas de conditions et qui s’écrit avec un Grand A… l’état d’être où le UN s’incarne. Pour moi, explorer et tisser jusqu’à l’Amour, à deux ou à plusieurs, est notre seule raison d’être ici-bas. Le reste n’est que décor, occasion, circonstance ou invitation permettant d’incarner le tissage… 🥰

Alors, je continuerai à cultiver la qualité de ma lenteur, de ma discrétion, de ma disponibilité, de ma présence, de ma réceptivité, de mon toucher et de la distance juste… bref, les attributs de ma polarité féminine. En même temps, je pense à d’autres aspects, qui ne sont à mon avis ni typiquement masculins ni féminins. Pour que les qualités ci-dessus puissent avoir un impact positif et réparateur, je sens qu’il est également indispensable d’être à 100% simple, transparent, honnête, sincère et authentique. La moindre zone d’ombre ou de gris peut enclencher les warnings chez ma partenaire, faire fuir son féminin meurtri dans sa cachette et faire ressurgir ton masculin guerrier impitoyable. Mmmmmm… A suivre… Comme toujours… 😉

Je vous souhaite une délicieuse journée, soirée ou nuit de tissage en douceur et en harmonie… où que vous soyez… ∞❤️∞  

2 commentaires sur « Prendre son temps ~ To take ones time »

  1. Bonjour Michaël. Accueillir est le maître mot, et tu sais si bien demander pardon pour tous les hommes. J’ai le souvenir d’une séance avec toi, où j’ai enfin pu déposer mon sac de rancunes ancestrales (dont je n’étais même pas conscient) en me sentant écoutée, reconnue à travers toute ma lignée, et au nom du féminin « souffrant ». Ce moment je le garde précieusement en mémoire, il m’a permis d’avancer et de pardonner à mon tour. Pour ce moment, cette pause dans le temps, sois béni Michaël ! Bises et bonne journée.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ce témoignage du coeur Suzanne… Je m’en souviens encore très bien… Dans le parc de la Torse vers 2014/15… Bien reçu ta bénédiction aussi… Ça me fait du bien… Bisous et bonne journée à toi aussi… 🙏

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s