Une place à part

Taillefer (09), France 🇫🇷

J’ai eu une visite surprise de mon Amie de Die qui passait près d’ici avec ses enfants après avoir parcouru une partie du chemin de Compostelle en Espagne. Nous avons co-exploré pendant presque 3 ans ensemble et je ne l’avais pas revu depuis environ 10 mois, depuis qu’elle a rencontré un compagnon. 😍

Car c’est ça se qui se passait systématiquement après avoir accompagné des femmes, une place se crée en elles pour un compagnon sur le plan physique, psychique, matériel et spirituel. Ma particularité dans cette histoire est ma solidité, qui vient de ma clarté intérieure, de mon expérience d’homme et de thérapeute… puis le fait que mes blessures sont peu actives. Les femmes pouvaient se construire en toute sécurité “autour” de moi. 💗

Parfois, certaines voulaient bien que je les accompagne, mais ce n’était pas possible. Quand la réactivité envers les hommes était trop forte ou trop ancrée et qu’un travail de base en thérapie n’a pas été fait, je me trouvais tout simplement les mains liées et les rencontres devenaient généralement trop théoriques. Parfois, si une femme avait des comptes trop importants à régler avec son père, elles pouvaient même mal se terminer, . 🤨

Et ce n’était pas ma place, ce n’est plus ma place de m’occuper de ça. Je leur apprenais, à partir de mes repères d’homme puissant, qui connait son territoire, qui sait dire OUI et NON et qui ne se laisse pas embarquer dans des jeux psychologiques, comment trouver leur puissance de femme, comment redonner à l’homme sa place… puis comment l’initier par la suite, sans paroles et en douceur, à la magie du Tissage de l’Amour à deux. 🔥

Pour éviter de passer le temps précieux prévu ensemble à enseigner de la théorie, ce qui cassait le processus car ça me mettait clairement dans la position du père, de l’enseignant, du thérapeute et non pas dans celle du compagnon, je proposais souvent de travailler au préalable sur mes vidéos. Parfois cela permettait de faire une sorte de pont et un accompagnement devenait possible. Le plus souvent la future candidate lâchait en cours de route. Une sélection naturelle en toute beauté à l’oeuvre. 😉

Ma porte reste toujours ouverte pour celles avec qui j’ai commencé à explorer un jour. Pour pouvoir éventuellement reprendre, il suffit de vérifier si elles ont trouvé à dépasser l’obstacle qui a causé l’arrêt ou la pause. Je me rends compte que certaines d’entre elles sont présentes dans ma tête et que j’attends qu’elle me contactent. J’ai la particularité de les sentir à distance, de savoir exactement où elles en sont et de garder parfois un lien vivant de cette manière. Je le sens généralement quand une d’entre elles pense à moi. ✌️

Un lien spécial se tisse entre certaines d’entre elles et moi. Pas toujours, certes. Uniquement avec celles qui ont atteint une certaine qualité d’harmonie vis-à-vis de l’homme et qui me voient tel que je suis réellement. Nous sommes dans ce cas peut-être loin des yeux, mais proches du coeur et parfois je reçois un petit message surprise… ou de la visite, comme avant-hier. 😍

rail-road-191097

Et bien-sûr que nous en avons profité pour faire une petite exploration nocturne. Et oui, ça fait bizarre, car elle a un compagnon maintenant et en plus ses enfants étaient aussi présents à Taillefer. Pourtant, c’était naturel et cela n’aurait pas pu se passer autrement. En plus, tout à fait par hasard je connais son partenaire. C’est un homme que j’apprécie beaucoup. Mais, je n’ai pas l’impression de le trahir, ni les maris des autres. C’est tout le contraire. Très difficile à comprendre pour quelqu’un qui a des a priori judéo-chrétiens bien en place. 🤓

Je me souviens de ma première année au cours des stages de Tantra. J’y allais avec ma compagne de longue date. Il y avait un endroit où nous n’arrivions pas à nous rencontrer, malgré l’harmonie dans notre relation. Certaines personnes dans notre entourage nous qualifiaient même de “couple exceptionnel”. Je me souviens de l’avoir vue au loin travailler avec d’autres hommes. C’était bizarre, mais je n’étais pas jaloux, je savais qu’elle m’aimais, qu’elle était une femme “à un seul homme”. 😅

Je me souviens d’avoir, au cours d’un feedback de groupe, ouvertement rendu grâce à ces hommes qui permettaient à ma compagne et moi de mieux se retrouver. Certes, c’était intime, mais il n’y avait nulle part une notion d’abus, de saleté ou de trahison. C’était beau et sacré. Ma compagne se faisait initier là où moi je me trouvais limité et bloqué. C’était riche en expérience, enseignement, sensation et réparation. ☺️

Et c’est ça que je fais avec les femmes. Je ne suis pas un traitre… je suis un initiateur. Je suis là comme un thérapeute dans un domaine où l’accompagnement conventionnelle ne peut pas aller dans notre société. J’initie hommes et femmes comment, grâce aux valeurs sans âge, chacun peut retrouver sa place et sa puissance réelle. J’oeuvre POUR mes frères quand j’accompagne leur partenaires. C’est comme s’il y a le couple, puis, il y a moi. J’aide la femme à comprendre comment faire de son sacré homme un homme sacré. 💝

Je pense que le lien que j’ai avec mes co-voyageuses est si fort, intime et naturel parce que nous nous sommes connus avant. Dans mon  monde à moi, nous faisons tous partie de ceux qui ont vécu leur fin sur les bûchers, il y a bien longtemps. Nous nous retrouvons pour une raison bien précise. Je le sens quand je suis avec elles. Elles ont toute une énergie bien particulière. Elles ont toutes un potentiel de puissance extra-ordinaire et je me sens avec elles comme un jardinier-mineur-acrobate-chaman-artiste-explorateur pour aider à extraire leur trésor et à l’exposer au grand jour. ⛏  

Souvent je suis même disponible pour les enfants de celles qui me sollicitent. Les parents d’aujourd’hui ne savent pas comment initier leurs enfants, ils savent uniquement comment les éduquer. Alors, quand je peux, j’aime me trouver comme un père “en plus”, qui valide, encourage, stimule et soutient. J’aime donner des coups de pieds contre la construction éducative que parents et enseignants imposent aux adultes de demain et aider l’enfant à penser par lui-même, à le rendre plus intelligent au lieu de plus obéissant. 💥 

Je suis même disponible pour les compagnons de mes co-exploratrices. Malheureusement, pour la plupart d’entre eux, mon existence sur ce terrain risque de provoquer plus de mal que de bien. Ça demande un sacré courage et une grande ouverture aux hommes d’admettre qu’il y a un problème, qu’ils ont besoin d’aide et que cela se passe ainsi. Certes, aujourd’hui je peux accompagner un couple… mais seulement jusqu’à un certain niveau. 🦋  

Je suis heureux de l’avoir retrouvée. Peut-être cela en restera là en toute simplicité. Ce n’est jamais moi qui vais vers elles… ce n’est pas possible, même si parfois j’aimerais bien. Si je veux que ma démarche soit pure et sacrée, il n’y a pas de place pour l’intrusion, la manipulation, le commerce ou autres phénomènes égotiques de ce genre. ☝️

Bon, je suis de retour à moi-m’aime et après une journée de nourriture solide hier, je reprends mon alimentation liquide. J’ai beaucoup dormi cette nuit, profondément… et je sens qu’une sieste tout à l’heure sera la bienvenue. Le temps s’y prête, avec des nuages et du vent… Les poneys vont bien, comme moi… 💗 

Douce journée à tous… 🌲🌳🌴🌲🌳🌴🌲🌳🌴

2 réponses

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s