Ma libération – My liberation

🇬🇧 For English scroll down till you see the Union Jack…

Nathalie d’Arles, France 🇫🇷 

Ressentir en moi ma puissance et pouvoir l’incarner vraiment dans ma vie, est un de mes plus grands défis de ces dernières années, et sans doute un des apprentissages les plus challengeants qu’il m’ait été donné de vivre.

Car, oui il s’agit vraiment pour moi, d’avoir appris à connecter cet état, comme j’ai appris un jour à marcher, à parler, ou à écrire… essayer, me tromper, essayer à nouveau, chuter, reculer, recommencer, avancer… 

Et je pourrais parler des états d’errance que j’ai traversés, pour pouvoir connecter cette sensation intérieure de relâchement total et qui me faisaient dire : Oui ! c’est là ! je la sens enfin…

Il me revient en mémoire, le souvenir de moments où au cours de cet apprentissage initiatique auprès d’un homme, je me suis retrouvée, telle une petite fille qui attendait la reconnaissance de l’autre. J’ai soudainement pris conscience de ce besoin avide et sans fond, d’être validée, rassurée, soutenue, et même portée. Je me sentais vide de moi-même, et je constatais à quel point j’étais incapable de me donner de l’attention, ou de la bienveillance. Or, j’ai été invitée à comprendre qu’en étant dans cette posture, je me mettais clairement dans la position de celle qui mendie l’affection et l’attention qu’elle n’est pas en mesure de se donner elle-même… Je n’étais pas du tout dans ma puissance, j’étais dans la mendicité… Douloureux constat ce jour-là… Mais quelle magnifique prise de conscience… 

beautiful-1868656

Depuis lors, dans ce processus initiatique, j’ai intégré peu à peu que, entrer dans ma puissance, c’est être invitée à quitter mes peurs, à sortir du contrôle et des attentes de l’autre, c’est pouvoir accueillir tout ce qui vient sans émettre aucune condition, c’est être dans l’ouverture et l’offrande, c’est ne pas chercher à retenir mais au contraire une proposition de lâcher… 

Lorsque je suis dedans et que je la vis dans mon corps et mes cellules, je vois à quel point, cet état de connexion impacte avec bonheur tous les domaines de ma vie. 

Avec mes proches, je me trouve plus à l’écoute, je pose le moins de cadre possible, et je laisse venir à moi le mouvement de la vie. Je n’organise plus vraiment, je ne décide plus, mais plutôt je valide, j’acquiesce, et souvent je me tais. Dans mon travail, au contraire, je peux y puiser une énergie qui devient plus solide, plus calme, ancrée, pour me mettre dans l’action et le faire…

Dans le même temps, tout en vivant ces états avec grand bonheur, je me vois faire des allers et retours qui me montrent le long chemin encore à parcourir.  

Et, il ne m’est pas toujours aisé de voir les endroits où je continue de bloquer, ces endroits de ma vie que je continue de vouloir tenir sous contrôle… 

Ainsi, depuis un moment, je suis invitée à me mettre dans la transparence et à assumer pleinement auprès de mon entourage, les transformations profondes que je vis depuis longtemps. Maintenir le silence, et ne pas dire, est un autre moyen de garder le contrôle sur ma vie. 

azgan-mjeshtri-KgxawsqiAJs-unsplash

Or, je sais bien que je ne peux rien vouloir contrôler par la volonté de mon ego et de ses peurs. C’est à moi de décider de prendre les choses en mains, de décider de lâcher, encore, et de faire, une fois de plus le saut dans le vide, le saut dans la vie.

Alors c’est ce que je me suis enfin décidée à faire… Ouvrir les vannes et offrir à mes proches les fruits de mes apprentissages, petit à petit, en douceur, sans forcer, en faisant appel justement à cet ancrage profond en moi, où je me sens pleinement en sécurité, pleinement dans l’accueil de qui je suis… 

Enfin, je me décide à lever le voile…

Et quelle libération je ressens depuis quelques heures ! 

Cette ouverture que j’ose faire à l’autre, est une ouverture de plus que je me fais à moi, une mise en confiance supplémentaire à Qui je suis. Je me sens à la fois fière et humble, en joie et tranquille, vivante et apaisée.

Ma puissance me remercie et se sent de plus en plus validée et reconnue comme telle… Une sensation de profonde légèreté est là et je prends conscience, une fois de plus, que pour continuer d’ancrer en moi ma féminité et la puissance qui y est associée, il m’était indispensable de me mettre dans la transparence… 

Après avoir vécu tant d’années dans le contrôle et la fermeture à ma puissance et à ma vibration profonde du féminin, je peux savourer, après chaque dépassement, ces sensations intérieures de paix, de fluidité, de calme. 

Je vois à quel point chaque petit pas dans cette direction est une grande victoire vers ma libération. 

Nathalie




union-jack-1027898

Nathalie from Arles, France 🇫🇷  

Feeling my power in me and being able to truly embody it in my life is one of my greatest challenges these recent years, and undoubtedly one of the most challenging learnings I have ever experienced.

Because, yes it is really for me, to have learned to connect this state, as I learned one day to walk, to speak, or to write … to try, to be wrong, to try again, to fall, go back, start again, move forward …

And I could talk about the states of wandering that I went through, to be able to connect this inner feeling of total relaxation and which made me say: Yes! it’s here ! I finally feel it …

It comes back to me, the memory of moments when during this initiatory learning with a man, I found myself, like a little girl who was waiting for the recognition of the other. I suddenly became aware of this greedy and bottomless need to be validated, reassured, supported, and even carried. I felt empty of myself, and I realized how incapable I was of giving myself attention, or benevolence. However, I was invited to understand that by being in this posture, I put myself clearly in the position of the one who begs for the affection and the attention that she is not able to give herself … I was not at all in my power, I was begging … Painful observation that day … But what a magnificent realization …

beautiful-1868656

Since then, in this initiatory process, I have gradually integrated that, to enter my power is to be invited to leave my fears, to get out of the control and expectations of the other, it is to be able to welcome everything what comes without emitting any condition, is to be in the opening and the offering, it is not to try to retain but on the contrary a proposal to let go…

When I am in it and I live it in my body and my cells, I see to what point, this state of connection happily impacts all areas of my life.

With my loved ones, I find myself more in tune, I put in the least possible framework, and I let the movement of life come to me. I no longer really organize, I no longer decide, but rather I validate, I nod, and often I am silent. In my work, on the contrary, I can draw from it an energy that becomes more solid, more calm, anchored, to get into action and do it …

At the same time, while living these states with great happiness, I see myself going back and forth which show me the long way still to go.

And, it is not always easy to see the places where I continue to block, those places in my life that I continue to want to keep under control …

Thus, for a while, I have been invited to put myself in transparency and to fully assume with my entourage, the profound transformations that I have been experiencing for a long time. Staying silent, and not saying, is another way to stay in control of my life.

azgan-mjeshtri-KgxawsqiAJs-unsplash

Now, I know very well that I cannot want to control anything by the will of my ego and its fears. It’s up to me to decide to take matters into my own hands, to decide to let go, again, and to once again jump into the void, the jump into life.

So that’s what I finally decided to do … Open the floodgates and offer my loved ones the fruits of my learnings, little by little, gently, without forcing, by appealing precisely to this deep anchoring in me, where I feel fully safe, fully welcoming of who I am …

Finally, I decide to lift the veil …

And what liberation I have felt since a few hours!

This opening that I dare to make to the other, is one more opening that I make to myself, an additional confidence in Who I am. I feel at the same time proud and humble, in joy and tranquility, alive and peaceful.

My power thanks me and feels more and more validated and recognized as such … A feeling of deep lightness is there and I realize, once again, that to continue to anchor in me my femininity and the power which is there partner, it was essential for me to put myself in transparency…

After having lived so many years in control and closure to my power and my deep feminine vibration, I can savor, after each passing, these inner feelings of peace, fluidity, calm.

I see how each small step in this direction is a great victory towards my liberation.

Nathalie

14 commentaires sur « Ma libération – My liberation »

  1. Comme pour marcher oui, tout aussi naturel et pourtant hors des apprentissages de base de notre culture

    Mendier ce que je ne sais pas me donner, et souvent aussi pour moi l’exiger si fort que l’autre fuit. Je me reconnais, j’y reviens encore quelquefois, je sens de plus en vite cette déviance, et je réajuste, encore et encore.

    Ne plus abandonner, ne plus m’abandonner.

    Visiter ce vide, l’accueillir, trouver sa consistance, rester présente au feu qui se manifeste, le rassurer, l’alimenter, lui offrir toute la place… Et bien plus encore que je découvre pas à pas.

    Et cette trouille que je laisse me coloniser à chaque marche à grimper…
    Par ta présence, tes témoignages, je sais vers où je vais, et je choisis encore le OUI.
    Merci Nathalie de ton accueil, de cette place d’initiatrice que tu densifies.
    C’est puissant et doux à la fois.

    Aimé par 2 personnes

    1. Oui Ma chère Isabelle, et en te lisant, je note à quel point ce cheminement est comme un long ressac dans lequel la mer me transporte et m’invite à lâcher totalement la prise … Au plaisir de nos prochains partages…

      Aimé par 1 personne

  2. Merci Nathalie.
    « Dans le même temps, tout en vivant ces états avec grand bonheur, je me vois faire des allers et retours ». Je nous vois danser. C’est exactement ça le mouvement, tout dans les hanches ! J’aime ton parcours… serein, paisible… un guide éclairé dans une allée d’arbres perchés.

    Aimé par 1 personne

  3.  » Se sentir vide, mendier l’affection,vouloir contrôler… » ces mots ont pu sonner dans ma tête sans savoir pourquoi. Aujourd’hui ce chemin vers ma pleine puissance est engagé, et même s’il me fait encore tituber, tes mots me confortent et m encouragent pour avancer toujours plus loin. Merci nathalie

    Aimé par 2 personnes

    1. Oui Bravo Chère Valérie, garder ce cap pour connecter ma puissance et être Reine en mon Royaume… J’adore ! mon corps et mes cellules me disent oui aussi 😉 Tu le sens toi aussi ? 😉

      Aimé par 1 personne

  4. En te lisant je me pose la question de savoir si j’ai besoin d’être puissante. Avant, mon autre moi, aurait dit oui oui oui car cela signifiait avoir du pouvoir et être importante.
    Aujourd’hui, me sentant en sécurité dans notre Grande Famille, je n’en ressens pas le besoin.
    Et puis, la dernière exploration qui a eu lieu, me permet de dire que même lorsque je ressens quelque chose de pas confortable je ne suis pas en danger… alors non je n’en ai plus besoin maintenant, j’accueillerai ma puissance lorsqu’elle se manifestera.
    Merci Nathalie de m’avoir permis cette réflexion.

    Aimé par 2 personnes

    1. Merci à toi chère Fabienne, je prends ton commentaire comme une belle invitation à m’exprimer sur ma puissance… Je m’en vais de ce pas à la recherche des mots qui diront ce que c’est pour moi, qu’être dans l’exploration de ma puissance. A très vite !!

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s