Sois simple

Amritapuri, Inde 🇮🇳

J’ai dormi 14h non-stop et tout en écrivant j’ai les yeux qui ont envie de se fermer encore. J’étais censé mettre ma signature sur une liste ce matin avant 10h, pour signaler que j’allais bien et pour éviter que quelqu’un vienne vérifier que je sois encore vivant. En sortant de la douche à 10h30, en effet, quelqu’un avec une liste et un air contrarié est venu me rappeler les règles. J’avoue que j’aurais été plus touché si effectivement elle m’avait demandé si j’allais bien. 😉 

Ici chez Amma, je trouve un peu la même ambiance que dans les rassemblements tel qu’à Toulon. En réfléchissant d’où ça vient j’ai cet impression que ce sont nous les occidentaux autour d’elle qui en sont l’origine. Les Indiens vivent normalement, ils ont sûrement toujours connu d’être auprès de quelqu’un comme Amma est c’est pour eux peut-être la chose la plus normale qui soit. 🤔

Mais quand je vois les occidentaux, je ne vois que des blessures en caricature. Les rejetés qui cherchent à être vu, les abandonnés qui cherchent à être sauvés, les humiliés qui excellent dans le séva, les contrôlants qui prennent en charge l’organisation et les rigides qui se trouvent à faire la police. Certes, ça semble un peu dur… vérifiez… ça me touche à chaque fois. Je ne juge personne, bien évidemment. Nous sommes tous des blessés, moi inclus ! ✌️

Alors, qu’est ce que MOI je fais là ??? Quelle blessure est active ? Laquelle est-ce que je viens réparer un peu plus ? Je ne sais pas vraiment. C’est sûrement lié à la femme, à la mère… mais indirectement cela concerne bien sûr aussi mon père, mon masculin. Peut-être il s’agit de ma blessure d’abandon, le fait d’être seul, mon périple en solo… mon désir de fonder une famille. 👨‍👨‍👧‍👧

Bon, je vois bien tout ce que quelque part « il faudrait faire » ici dans l’Ashram. Ohhh, personne ne forcera personne ici. C’est une monastère, un temple, un lieu sacré de bienveillance. Ce sont des conditionnements, le contrôle sociale, les obligations induites et bien évidemment les besoins de mon enfant blessé qui me poussent à me questionner par rapport à ma manière de m’adapter… ou pas. 😅

Pendant que là, j’ai juste envie de dormir… de retourner au Prana et d’utiliser l’énergie d’Amma pour y arriver encore une fois. Je n’ai pas faim et ma gourmandise n’est pas titillé ici. Cool, alors… Je pense que je vais me donner ce droit de juste être ici et d’écouter ce qui est écrit sur la photo dans ma chambre : Vis simplement, sois simple ! Ca me parle énormément. 😏

Tout ce qui semble si intéressant dans ce monde si magnifique est pour moi simplement Illusion… et même si j’aime le jeu, il y a peu qui m’attire encore là-dedans. Que cela soit l’argent, le pouvoir, les possessions… Pourtant, je suis dedans et j’en fait partie mais aujourd’hui la seule quête qui reste depuis le temps que je chemine est de vivre mon état divin dans ce jeu. Je trouve que je me débrouille bien déjà, mais je sens que l’appel est de plus en plus fort. 😇

Comme si il y avait vraiment une place particulière dans ce jeu qui correspondrait à l’expression de mon plein potentiel, de ma réalisation d’être… et que la Vie m’y pousse vigoureusement et ne me donne pas de répit tant que je n’y suis pas. J’y vais… je le sais, je le sens… je le perçois même déjà. Il me semble essentiel que pour y aller, je ne cherche pas à y aller… 🙃

Pour y aller, il ne s’agit pas de faire ou de bouger dans tout les sens. Il s’agit à mon avis juste d’être fidèle à cette petite voix à l’intérieur de moi à laquelle je commence enfin pouvoir faire confiance. Celle qui correspond sûrement à mon enfant intérieur. Il était peut-être temps, après des années de ré-éducation par le contre-pied et le miroir. 😥

Il y a cette expression que j’ai vu sur une photo : Si tu veux aller vite, va seul. Si tu veux aller loin, va ensemble. Aujourd’hui je vais seul et je vais vite. J’en ai la tournis ! Mais, j’ai l’impression d’aller vite seulement pour apprendre à aimer à être en Amour avec moi-même avant tout, puis peut-être ensuite pour être prêt aussi à m’engager. 😅

Car même si j’étais souvent en couple, je pense que mon engagement était « limité ». J’aime beaucoup être avec Michael… mais quand j’y pense, les meilleurs moments de ma Vie ont était quand j’étais en couple. J’ai connu 7 belles histoires d’Amour, mais je ne pense pas avoir vécu la réussite de mon couple, je n’ai pas encore été papa non plus, d’ailleurs… Je sais que c’est encore possible, les deux. 🤗

Je me sens prêt pour les deux options qui se présentent devant moi, continuer seul dans cette quête de l’Unité et l’Amour absolus… mais aussi à cette manifestation « incarnée » dans notre illusion magnifique sous forme de couple, de famille, puis de me poser pour de bon, moi aussi. Car ceux qui me connaissent bien savant à quel point je suis pantouflard, casanier, monogame et fidèle. 😍

C’est peut-être ça l’invitation de mon séjour. Etre simple, vivre simplement… me poser… m’engager… D’ailleurs, au fond je suis très très très simple et le monde est très compliqué pour moi. En arrivant j’ai reçu beaucoup d’information. J’ai besoin de temps pour tout intégrer. En plus, je n’ai pas besoin de grand chose pour être heureux. 😏

Je posterais mon article ce soir et prendrais le temps de lire mes mails, whatsapps et notifications de mon blog. Trente roupies pour une heure de Wifi… En attendant je vais dormir, méditer, m’écouter… 😉 

Je vous embrasse tous 🖤❤️💛💚💙💜

PS : Un chien comme sur la photo au dessus de l’article est couché devant mes pieds pendant que je suis sur mon ordinateur au Cocobar. 😉

 

4 réponses

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s