Pratiquer le miroir ~ To practice the mirror

Michael à Fort-de-France, Martinique 🇲🇶

Ma compagne me disait hier : « Tu parles tout le temps du miroir, pourquoi tu ne développerais pas le sujet un peu plus ? ». Et c’est vrai, j’en parle sans cesse. Dans le passé, j’ai fait quelques vidéos qui ne sont pas vraiment pro mais qui peuvent aider à mieux comprendre le phénomène et comment jouer avec la projection. Dans mes articles, la lecture du miroir et les signes est carrément ma ligne conductrice… Pour éviter tout malentendu, pour moi le miroir et la projection sont la même chose. Je pense qu’on dit projection, parce que je projette ce que je suis à l’intérieur tout autour de moi. Du coup, ça me fait un miroir. Les deux peuvent facilement se confondre avec les signes. Pour moi, le miroir et la projection me disent plutôt quoi et comment changer et les signes où aller… 🎯

J’ai longuement réfléchi comment m’y prendre pour cet article et ne pas répéter encore les même choses. Je n’aime pas me répéter. Ça manque de vivant. Alors, ce matin, en lisant les textes de quelques co-exploratrices (lisez : celles qui partagent leurs projections entre elles), j’ai cherché par quel angle aborder le sujet. J’ai décidé de commencer par quelques généralités pour parler ensuite de ma manière de pratiquer comparé à ce que je vois chez les autres. 🤓

La projection ou le miroir est peut-être l’outil d’introspection le plus ancien, le plus objectif et le plus efficace… et se pratiquait déjà au temps des Esseniens (l’époque où vivait Jésus). La pratique est basée sur l’évidence que nous sommes tous UN. Partant de ce paradigme, l’autre c’est moi, ce qui m’entoure reflète qui je suis et tout ce qui se passe me concerne. Il y a même quelques proverbes qui semblent anodins, mais qui illustrent en fait une réalité absolue : « C’est celui qui le dit qui l’est ! »… « Tu récoltes ce que tu sèmes ! »… « Celui que sème le vent récoltera la tempête ! »… « Avant d’enlever la paille de l’œil de ton voisin, retire la poutre qui est dans le tien ! »… « Tout ce qui s’en va revient ! »… « Voir la réalité en face ! »… et j’en oublie certainement… 😇

Une fois compris et accepté que nous sommes tous ensemble UN et que tout est une réflection fidèle et précise de moi-même, il s’agit par la suite d’adhérer au fait que nous sommes ici pour expérimenter Qui nous sommes vraiment, que cela demande une transformation… et que le miroir et les signes sont là pour nous guider. Si pour quelqu’un il n’y a pas de sens à la Vie, la pratique du miroir est aussi insensée ! Une fois clarifié tout ça à l’intérieur de soi, ça commence véritablement à se corser… car j’ai remarqué qu’il n’y a rien de plus difficile que d’interpréter correctement le miroir et les signes, puis d’accepter les facettes que la projection nous renvoie… et que c’est encore plus difficile de les changer dans le bon sens sans outil ou accompagnement adéquats. 🙅‍♂️

Je pratique tous les jours. C’est comme une méditation en permanence. La Vie (la Source, Le Vivant, Allah, Dieu, etc.) me parle en direct et je la reconnais en toute chose. Je ne demande rien et je ne me plains pas car Elle m’a déjà donné ici et maintenant « le pain de ce jour » et exactement ce dont j’ai besoin pour poursuivre mon chemin. Non, je l’écoute attentivement et je fais de mon mieux pour La comprendre, car son langage n’est pas nécessairement « en clair » et contient beaucoup de symbolique. La Vie parle à tout le monde, tout le temps. Je constate que malheureusement quasiment personne écoute et que chacun est trop occupé à vouloir et demander autre chose et du coup, avec le bruit qu’il fait, il ne peut pas L’entendre. En plus, beaucoup confondent leur volonté personnelle, mélangée à leur réactivité relative aux blessures, avec la volonté de la VIE, ce qui place systématiquement des faux dieux un peu partout et devient la source majeure de conflit incessante dans notre monde. 💣

J’écoute la Vie me parler partout : dans les paroles des autres… dans leurs états… dans ce que je constate chez les autres comme problèmes ou solutions… dans mes rêves… à travers ceux que j’accompagne… à travers les conseils que je donne… à travers mes malaises et mes maladies… à travers les pannes matérielles… dans des chansons que j’entends au hasard… dans des rencontres… dans les synchronicités… dans les conflits des autres… dans les films… dans un tirage de carte ou d’un texte au pif… à travers des événements… des évidences… dans la météo… et même dans les explorations des autres. Je ne me perds pas dans les détails de ce qui se passe. Je m’intéresse uniquement au message qu’un événement contient. Mon adage préféré est : « Pour celui qui sait regarder, tout est signe tout est réponse, alors soyez attentifs ! » 🤓

L’art est de trouver de l’information dans le brouhaha quotidien. Je cherche systématiquement l’erreur chez moi en regardant ce qui ne va pas autour de moi. Je cherche systématiquement l’endroit où je ne suis pas encore en cohérence avec ma véritable nature. J’utilise tout ce que je perçois autour de moi, je retire chaque élément de son contexte et je fais de l’ensemble une synthèse cohérente. Chaque élément est une pièce d’un puzzle. Plus j’ai des pièces, plus il est facile de voir l’image globale et correcte de moi-même. Une fois habitué à cette manière de se mettre en question, il est carrément magique de voir comment l’ensemble de ce qui m’entoure me reflète parfaitement. En pratiquant chaque jour, l’image que j’ai de moi, devient de plus en plus complète et précise. 😇

Je peux ainsi chercher l’erreur chez moi-même grâce à ce que je vois en face… mais aussi la solution ou une voie de passage. Il suffit que je me demande intérieurement ce que telle ou telle personne devrait faire dans un cas précis. « Comment devrait-il s’adoucir ? »… « De quelle manière est-ce qu’il manipule ? »… « Comment devrait-il changer de comportement ? »… etc. Je regarde la réalité en face, parce que je sais que j’ai désappris depuis toujours à me voir tel que je suis. Je sais que mon mental a été conditionné et que mon ressenti a été déformé par mes blessures et par mes éducateurs. Même après tant d’années de pratique, je ne fais toujours pas encore tout à fait confiance à ce que je pense ou à ce que je sens. La beauté de la pratique du miroir est aussi qu’elle corrige ce problème. A force de comparer ce que je constate à l’extérieur avec ce que je pense ou ce que je sens, je ré-éduque mon mental et mes sens. 🙃

Certes, je ne peux pas prendre toute l’information. Il y en a trop. Dans notre monde hyperactif, le flux de données est trop fort. Alors, je me détends et je prends ce qui est le plus proche. Je ne vais pas chercher l’information. Je la laisse venir. Par contre, je sais que je ne dois pas trier et que je dois tout prendre dans un certain laps de temps, car sinon c’est mon ego qui prend ce qui l’arrange. Ma qualité la plus grande est justement que je sais me mettre en question et je ne cherche pas à m’afficher plus beau, plus évolué, plus spirituel ou plus intelligent que je ne suis. Je constate que difficulté pour ceux qui essayent de pratiquer est de ne pas se laisser guider par leur ego et d’interpréter les choses comme ça les arrange. C’est pour cela que je pense que pour apprendre à jouer avec le miroir et les signes correctement, il est indispensable d’être accompagné pendant un bon bout de temps par quelqu’un d’expérimenté et de partager ses explorations quotidiennes avec d’autres pour se sentir soutenu et pour pouvoir comparer et vérifier. 🧐

C’est exactement ce que je propose aujourd’hui en tant qu’accompagnement. J’apprends aux autres à naviguer et à explorer afin de trouver le chemin le plus simple vers leur Identité Véritable… et ainsi vers leur Puissance, leur Paix, leur Liberté et leur Souveraineté Originelles (Avez-vous remarqué que les facettes de l’Amour sont toutes féminines ?)… soutenu par le groupe de femmes « La Coupe de Feu » et celui des hommes « Le Souffle de Vie ». Mon rôle est de les assister pour qu’ils arrivent à voir la réalité en face et qu’ils cessent de se mentir. Chaque mensonge que nous entretenons, conscient ou inconscient, volontaire ou involontaire, nous maintient prisonnier d’une illusion douloureuse et entretient un scénario répétitif. Ce à quoi tu résistes, persiste… Ce que tu affrontes, disparaît… Mmmmmm… 😣

Je vous souhaite une délicieuse journée, soirée ou nuit… où que vous soyez… ∞❤️∞ 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s