Le plaisir ~ The fun

Baffrancou à Limousis (11), France 🇫🇷

🇬🇧 To translate my texts in your language, use the Google Widget on the right 👉

Prendre des antihistaminiques m’oblige donc à faire plus attention, à être plus attentif aux symptômes de mon allergie. Il serait facile de dire : « Ah, je ne sens plus rien, je peux faire comme d’habitude ! ». C’est justement ça que j’appelle « faire taire dieu ». La petite pilule estompe les symptômes, mais je garde la responsabilité de retrouver mon chemin ou mon axe. Heureusement que je suis hypersensible et que je sens l’apparition du moindre tension dans mon être. Merci à mes burn-outs, ma dépression, mes séparations, mes parents, mes maladies et tous mes autres problèmes. Grâce à eux, je sais ce qui n’est pas bon pour moi… et donc où aller pour ME retrouver… ✌️

Le message est clair, limpide même. Me respecter jusqu’au bout des ongles. Mais attention ! Il ne s’agit pas de respecter mon ego avec ses peurs et ses blessures. C’est ce que je vois faire la plupart d’entre nous quand il réclame le respect de soi. Non, il s’agit de respecter mon Être profond, mon Enfant intérieur, le Vivant en moi… celui qui aspire à l’Unité, à l’Amour et à la Paix. C’est cette partie de moi qui m’envoie des signes sous toutes les formes pour me ramener à la Grande Maison. De suivre sa volonté est un parcours de combattant où rien n’est épargné. Pour suivre la volonté de la Vie, de Dieu si on veut, demande à prêt à TOUT perdre… pour TOUT gagner.⚡️

flight-393505_1920

Alors, encore plus que d’habitude, je m’observe. Je mesure mes sensations à chaque instant. Je regarde ce qui se passe en moi quand je me lève, quand je me lave, quand je passe le balais, quand j’écris, quand j’anime, quand je regarde des films et même quand je dors. Quand je sens le moindre stress, je regarde ce que je peux arrêter, décaler ou changer. Si je sens de la tension et que j’ai bien discerné que c’est mon Être et non pas mon ego qui s’exprime, je sais que je suis en train de quitter mon axe, l’endroit à l’intérieur où je suis censé rester. Parfois, je le sens trop tard, comme à l’instant quand j’ai passé la serpillière. C’est seulement après que mon nez et mes yeux ont commencé à couler… Au fond de moi, je n’en avais certainement pas envie… 😷

Heureusement que j’ai l’habitude de me mettre en question. Ça allège beaucoup. Même si je peux avoir la tête encore dure par moment, surtout quand il s’agit de thérapie ou de spiritualité, je suis fier de mon niveau d’enseignabilité, de souplesse et de lâcher prise… de ma capacité de toujours et encore affronter mes peurs… et de mon aptitude à faire de contre-pieds et des pieds de nez à mes blessures. Si je veux arriver au bout de mon épopée, j’ai intérêt à rester jeune dans la tête. Et je pense que je réussis bien. Souvent, je m’impatiente face à la lenteur, la résistance et la fermeture des gens qui sont beaucoup plus jeune que moi et qui sont censés être beaucoup plus souples, vives et rapides. ✌️

man-5976715_1920

Le miroir continue à me montrer où je dois mettre mon attention. Ça change tous les jours. Ce n’est pas une ligne droite. La Vie sait mieux que moi par où passer pour prendre le chemin le plus adéquat. Il y une logique, une histoire, un scénario qui se déroule et qui s’adapte en fonction de mes réussites. Ce qui me désole parfois c’est cette lutte sans cesse contre les réflexes induits par le conditionnement de notre éducation. Ça prend 80% de mon temps et de mon effort, alors que ça ne devrait même pas exister. Je devrais pouvoir vivre paisiblement en symbiose avec la Vie sans me préoccuper de ce parasitage. Merci à ceux qui ont détruit notre patrimoine spirituel originelle si efficacement ! 😡

Le miroir reste donc indispensable pour ne pas me laisser déporter par le mouvement de la masse humaine perdue. Grâce aux échanges et miroirs de hier, j’ai compris cette fois-ci que ma restriction financière me pousse à faire des économies et m’empêche ainsi à m’offrir suffisamment de plaisir. A force de chercher à guérir, à me réparer et à retrouver le droit chemin, ma vie est devenu très minimaliste. C’est un peu logique, car avant je gagnais, pendant un bon bout de temps, beaucoup d’argent. Je le dépensais surtout pour rendre la vie de moi et de ma compagne plus agréable. Des voyages, des stages, des cadeaux, des SPAs… je n’en gardais que peu, juste « au cas où ». Sur le chemin vers mon authenticité, quand j’ai tout perdu, mes revenus réguliers sont partis aussi. 💸

heart-954955_1280

Je pense que je gère mes petites réserves tout simplement de manière responsable. Je calcule de temps en temps pour savoir combien d’autonomie il me reste à peu près. J’essaie de ne pas trop y penser car ça me met dans une ambiance de grand inconfort. Et même si je sais que la Grande Vie prendra toujours soin de moi, je fais tout pour étaler mes sous dans le temps et pour éviter une mort financière trop précipitée. Parfois, je fais des petites folies. Souvent, ça correspond à des moments de lâcher prise et d’accès de foi. Aujourd’hui mon discours est que je ne peux pas me permettre certaines choses. Oser dépenser ce qui me reste, sans avoir des revenus, me demande un grand saut de foi… surtout à mon âge. C’est simple, quand la petite somme sur mon compte bancaire est consommée, je n’ai vraiment plus rien… 😣

La Vie semble m’inviter à plus de plaisir. Pourtant, je trouve que je m’en donne déjà beaucoup. Je fais la plupart du temps vraiment ce que j’aime. Je vais donc explorer le sujet. Certes, quand je pense à « plus de plaisir », je pense automatiquement aux dépenses supplémentaires pour m’offrir matériellement ce qui me plairait. En même temps, il y a peut-être des choses qui pourraient m’apporter du plaisir sans frais. Il est possible aussi qu’il s’agit tout simplement de favoriser la notion du plaisir quand je fais des choses au quotidien… juste pour éviter de quitter mon axe. Vous comprenez ce que je veux dire ? Juste ne pas faire ce qui ne m’apporte pas de plaisir… et éviter ainsi les stress et la pression… et donc mes mes maladies du passé : l’allergie, le lumbago, l’hernie discale ou la prise de poids… 🥳

Je vous souhaite une merveilleuse journée, soirée ou nuit… où que vous soyez… ∞❤️∞ 

J’adooooore…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s