Un message

Taillefer (09), France đŸ‡«đŸ‡·

En Ă©crivant un message pour vous, de maniĂšre sincĂšre, sans penser Ă  moi
 j’ai mon miroir du jour et le message parfait pour moi-mĂȘme. Alors que je distribuais ce matin le foin dans les trois stabulations, des envies diffĂ©rentes pour mon article du jour me sont venues. J’ai voulu faire un bilan de mes blessures et aussi parler de mon intention de structurer mes journĂ©es. Finalement je me suis trouvĂ© en train de vous parler, donc me parler sur un plan plus vaste. Au moins j’ai dĂ©jĂ  mes sujets pour les deux jours Ă  venir. 😉 

J’étais en train de vous dire avec conviction et mĂȘme de la vĂ©hĂ©mence de cessez d’alimenter la prison dans laquelle nous nous sommes enfermĂ©s. Cessez d’obĂ©ir aux rĂšgles qui maintiennent la structure invisible de notre illusion en place. Cessez de suivre la masse aveugle qui se bat sans cesse pour construire et parfaire notre cage dorĂ©e. Cessez de gaspiller vos ressources prĂ©cieuses et de nourrir ce qui ne fonctionne pas. đŸ’„

Rendez la libertĂ© Ă  la terre, aux animaux, aux enfants, aux vieux et Ă  tous ceux que nous avons enfermĂ©s. Ça nous enferme Ă  notre tour car il faut s’en occuper en permanence. Rendez Ă  la vie ce qui ne vous appartient pas et abattez les murs, les clĂŽtures et toute autre forme de sĂ©paration. Laissez la terre, et tout ce qui pousse dessus, tranquille. Cessez de vous mĂȘler d’autres populations. Cessez d’aider, de manipuler et d’imposer au nom d’un dieu qui n’existe pas. Laissez chaque parcelle du divin vivre librement sa destinĂ©e. 🩋

Reprenez votre vie en main et sortez de votre sĂ©curitĂ© illusoire. Cessez d’obĂ©ir aux autoritĂ©s inaptes, de payer des impĂŽts et de vous endormir grĂące Ă  une couverture sociale. Quittez votre fauteuil confortable et rĂ©inventez vos vie. Cessez de rĂ©pĂ©ter comme de clones, des clowns ou des perroquets ce que d’autres clones, clowns ou perroquets vous ont chuchotĂ© Ă  l’oreille. Retrouvez l’élan original du petit enfant vivant en vous et devenez ce dont vous avez dĂ©jĂ  rĂȘvĂ© avant-mĂȘme de vous incarner. 💗

Vous ĂȘtes morts dĂ©jĂ  et vous ne le voyez mĂȘme pas. Cessez d’embellir votre cercueil et quittez le funĂ©rarium. Cessez d’écouter ce que les autres disent et de tomber en admiration devant chacun qui manie bien la parole. Les enseignants que vous Ă©coutez sont dĂ©jĂ  avec vous dans la tombe. Ils ne savent pas ce qu’ils disent. Aujourd’hui je ne connais aucun d’’entre nous qui montre par l’exemple qu’il a vraiment compris de quoi il s’agit dans notre vie. Cessez donc de lire, d’écouter et de suivre les manipulations inconscientes stĂ©riles et trouvez par vous-mĂȘmes comment entendre la voie de la vraie VIE Ă  travers tout ce brouhaha qui nous avons crĂ©Ă©. đŸŒȘ

winks-2383407

Et je ne parle pas que de ceux qui ne cheminent pas. Oh non, ceux lĂ  sont les plus inoffensifs parmi nous. Je parle surtout de ceux qui pensent avoir compris et qui utilisent leur charme, leur faux savoir et leur charisme pour duper les foules. Je pense aux thĂ©rapeutes, enseignants, animateurs, mĂ©diums, maitres, etc
 et cela dans tous les domaines de notre vie. Les pires de tous sont ceux qui arrivent Ă  faire croire qu’ils oeuvrent pour le bien de tout. Je n’ai encore rencontrĂ© personne qui a la libertĂ©, la sagesse, la conscience, ni la puissance qui le rende assez libre du troupeau de moutons que nous sommes, pour nous indiquer la voie Ă  suivre. 🌈

Prenez votre vie en main. Osez
 Faites le vraiment. PrĂ©voyez un plan et construisez les Ă©tapes nĂ©cessaires pour votre sortie de prison. LĂąchez les prĂ©textes comme les enfants, le manque de finances, votre santĂ© ou votre entourage. LĂ  oĂč vous ĂȘtes en ce moment vous n’irez pas plus loin qu’un ventre plein de bonnes choses, un bel orgasme, un nouveau joujou pour frimer ou une montre en or aprĂšs avoir Ă©tĂ© tondu pendant toute votre carriĂšre. Dans l’échelle de vie entre 0 et 10, nous sommes Ă  -2 ! âšĄïž

Et je ne plaisante pas. Ça fait depuis plus de 2000 ans que nous construisons brique aprĂšs brique cette voie quasiment indestructible qui nous mĂšne droit Ă  l’enfer humain. Et ça se voit !!! Regardez l’état dans lequel se trouve notre terre, le dĂ©sarroi de nos enfants, la famine, les conflits, les guerres et l’état de certains peuples
 Nous nous sommes trompĂ©s de chemin il y a dĂ©jĂ  bien longtemps et nous sommes tous encore en train d’avancer, jour aprĂšs jours sans rĂ©flĂ©chir et sans nous rendre compte que le bling-bling que nous voyons ne vient pas des Ă©toiles. ✹

Et bien Ă©videmment ce n’est qu’un jeu et que rien de fondamentalement grave peut arriver. Certes, la terre et tout ce qui se trouve dessus peut se dĂ©grader, exploser ou simplement disparaitre
 mais elle n’est que la scĂšne oĂč se joue notre expĂ©rience illusoire. Le UN n’est jamais touchĂ©. Nous sommes juste en train de perdre la partie. Une fois terminé  GAME OVER, SAME PLAYER SHOOTS AGAIN !🎯

Bon, le flot de mots se calme en moi. J’ai mon message
 la partie est loin d’ĂȘtre gagnĂ©e et j’ai du pain sur la planche. Je vais encore une fois sĂ©rieusement mettre en question tout ce qui peut rester de ma construction mentale limitante et voir oĂč et comment poser le prochain pas pour sortir de ce “merdier” emprisonnant. Si mes miroirs rĂ©cents disent vrai, ma voie de passage se trouve certainement dans l’immobilitĂ© et la rĂ©ceptivitĂ© qu’elle peut engendrer. A suivre
 ⛄

Je vous souhaite une dĂ©licieuse journĂ©e, mĂȘme illusoire. Ici c’est l’hiver indien â˜ƒïžđŸŒšđŸ„¶â„ïž

16 réponses

  1. Alain

    Sur les 400 livres que j’avais, il m’en reste 4 :
    – une Bible.
    – les oeuvres complĂštes de Platon.
    – les oeuvres de MaĂźtre Eckhart.
    – les 7 sermons aux morts de Jung.
    J’ai failli m’en dĂ©barrasser aprĂšs lecture de ton billet 🙂
    Mais quelque chose me retient.
    L’envie de les lire ou relire une derniĂšre fois comme les autres bouquins, pour ĂȘtre « sĂ»r » qu’ils ne me sont plus d’aucune utilitĂ©.
    Hier j’ai donc relu pour la 3e ou 4e fois les 7 sermons aux morts et jai Ă©tĂ© trĂšs interpellĂ©.
    J’ai eu l’impression de le lire pour la premiĂšre fois.
    Je vais le conserver.
    Nous vivons une Ă©poque particuliĂšre.
    Les religions sont mortes, du moins en Occident, et la mondialisation en cours va s’occuper de terminer le boulot dans les autres rĂ©gions du monde.
    Nous nous retrouvons donc face Ă  nous-mĂȘme et responsables de nous-mĂȘme.
    On ne peut plus accuser les religions.
    On ne peut dĂ©sormais accuser que notre propre paresse, notre propre refus Ă  aller au dedans, Ă  la rencontre de nous-mĂȘme.
    Mes voyages intérieurs me mÚnent toujours plus loin en moi.
    Je dĂ©couvre des choses surprenantes que j’ai cessĂ© de partager.

    Aimé par 1 personne

      1. Alain

        Peut-ĂȘtre…
        Il y a une vingtaine d’annĂ©es, j’avais crĂ©Ă© un site consacrĂ© au bouddhisme, Ă  l’hermĂ©tisme, et au christianisme.
        Un blog sur mon cheminement sur la voie interne ferait peut-ĂȘtre sens.
        L’idĂ©e me plaĂźt bien.
        Je vais la laisser faire son chemin en moi, merci.

        Aimé par 1 personne

  2. Daniel

    Bonjour Michael, comme je le savoure ce message, ce sont pratiquement les mĂȘmes mots que j’emploie et partage autour de moi, mais je « prĂȘche » dans le dĂ©sert.

    « Je vais encore une fois sĂ©rieusement mettre en question tout ce qui peut rester de ma construction mentale limitante et voir oĂč et comment poser le prochain pas pour sortir de ce “merdier” emprisonnant. ». De mĂȘme pour moi chaque jour..

     » Si mes miroirs rĂ©cents disent vrai, ma voie de passage se trouve certainement dans l’immobilitĂ© et la rĂ©ceptivitĂ© qu’elle peut engendrer. » C’est ce que je ressens profondĂ©ment dans cette prĂ©sence silencieuse.

    Merci Ă  toi pour ce partage qui encore une fois vient d’un Coeur ouvert Ă  la VRAIE VIE.

    Douce fin de journée pour toi.

    Aimé par 1 personne

  3. florence arnaud

    Bonjour Mickaël, je reprendrai ces mots de ton article :
    Je n’ai encore rencontrĂ© personne qui a la libertĂ©, la sagesse, la conscience, ni la puissance qui le rende assez libre du troupeau de moutons que nous sommes, pour nous indiquer la voie Ă  suivre.
    ce matin j’ai tirĂ©e les cartes d’osho : enfant et un berger qui met ses moutons dans un parc
    je prend donc tes mots : ce flot de mots ( lol Flo) en rĂ©pĂ©tition d’un fragment de mon miroir du jour
    namasté de cela
    belle illusion dans cette journée déjà bien entamé qui fleurissent la liberté, la vie quoi !

    Aimé par 1 personne

RĂ©pondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s