Comme un laser

Taillefer (09), France 🇫🇷

Toute la journée les informations fusent. Pas besoin d’aller les chercher. Même sans bouger je pourrais remplir facilement un carnet par jour. Quelques mots que j’attrape par-ci ou par-là d’une discussion, un compte rendu de miroir que je reçois par mail, le comportement des poneys, les conseils ou constatations que je fais vis-à-vis de ceux que j’accompagne, l’état de ceux qui m’entourent, etc… 😅

C’est après, que ça devient un peu plus corsé. De combiner toutes les phrases, comme des pièces d’un puzzle, et d’en faire une seule histoire, cohérente et complémentaire avec celles des jours précédents en plus,  afin de faire un auto-profil objectif digne de ce nom… demande beaucoup d’entrainement, de persévérance et d’humilité. La plupart des gens ne tiennent pas cette pratique dans la durée et abandonnent facilement pour retourner dans quelque chose de moins intense et moins prenant. Ils ne se rendent pas compte que c’est en fait LA seule manière de voir la réalité en face et d’aller exactement là où la vie nous invite à aller. 🌈

C’est volontairement que je ne dis pas “à mon avis”. C’est réellement de la haute-voltige spirituelle et thérapeutique et déjà pour le reconnaitre ça demande un certain niveau de conscience. C’est beaucoup plus facile d’aller d’outil en outil, de technique en technique, de livre en livre, d’enseignement en enseignement et de thérapeute en thérapeute. Ça brasse et ça peut donner l’impression d’avancer. Chez beaucoup il faut souvent même toute une vie pour se rendre compte qu’ils se sont trompés… en partant avec des maladies qui le montrent. 😍

C’est également facile de partir au quart de tour à chaque fois que l’ego pense avoir compris, qu’il pense avoir trouvé LE truc… et de démarrer des projets qui vont inconsciemment alimenter seulement le besoin de notre partie blessée et perdue. La plupart des gens agissent ainsi. Comme la masse de ceux qui cheminent va, “de mon point de vue”, droit dans le mur… en faisant pareil qu’eux, et en suivant les enseignements que prodiguent tous les faux maitres de ce troupeau de lemmings, ils termineront bien évidemment au même endroit. 😌

IMG_3194.JPG

Bon, ça suffit… revenons à nos moutons, à mes moutons. J’ai donc eu beaucoup d’informations ces jours-ci grâce à ceux qui ont bien voulu passer à Taillefer pour apporter un petit bout du puzzle. Il serait facile de me tromper car on dirait qu’il y a plusieurs pistes. Trouver LE truc à travailler, l’endroit EXACT où je peux me parfaire et m’approcher de mon centre, demande de trouver LE lien, LE dénominateur entre tous les petits bouts d’info. Très souvent je ne le vois pas parce que c’est tellement évident. C’est comme si je cherche tout autour de moi, alors que je suis simplement assis dessus. 😉

Cette fois-ci, j’ai compris que je n’ai rien à mettre en place. C’est trop tôt. Je ne suis pas encore prêt… pas assez serein, pas assez centré, pas assez connecté, pas assez vivant. J’ai juste à continuer à me préparer à travers chaque personne qui croise mon chemin et chaque évènement qui se présente… sachant que cette préparation EST en fait le chemin et que j’aurai certainement fini à me préparer le jour où je quitterai la scène de la Vie ici sur terre. 🐝

J’ai compris aussi que même si la présence des femmes est importante dans ce que je vis, celle des hommes, de mes frères, de mes pairs… est en ce moment carrément essentielle. J’ai besoin d’eux pour me valider dans la transformation que je vis. J’ai besoin d’eux pour aller là où je ne peux pas aller seul. Je pense à l’expression qui dit : “Si tu veux aller vite, va seul… Si tu veux aller loin, va ensemble !” Avec ma co-exploratrice, j’ai passé un cap récemment… avec mes frères j’ai besoin de faire de même. 👨🏻‍🔬👨‍🏫👨🏻‍🏭

J’ai compris que mon défi est de me focaliser en ce moment sur mon énergie de Vie et sur la direction que je lui donne. Je suis plus que jamais invité à être conscient des choix que je fais, des actes que je pose et de ma manière d’être… et surtout de la façon avec laquelle j’emplois mon énergie dans ces moment-là. Déjà ça commence par le simple fait de rester en permanence connecté et présent à ma source physique d’énergie, quelque part au niveau de ma prostate… indépendamment de ce que je fais ou de l’endroit où je suis. 🔥

20190301_0851271

Ce n’est pas la première fois que le miroir m’indique d’être conscient d’où vient mon énergie et de l’utiliser de manière constructive et en conscience quand je parle, quand je touche, quand je travaille, quand je suis en train d’écrire et même quand je dors ou ne fais rien… Je suis invité à aller à chaque fois un peu plus loin. Cette fois-ci je dois juste faire très attention de ne pas tomber dans le piège et de ne pas alimenter l’ombre en moi, puis, par facilité, de retourner dans mon trou de souris. 💥

Ce serait facile, parce que parmi les événements qui se présentent il y a du beau, mais aussi un peu du moins beau et je pourrais facilement entrer par moment dans une forme de plainte, d’inconfort ou d’autres aspects de la “victimite”. J’ai compris que c’est fait “exprès”, car ainsi je peux vivre consciemment le choix. Il serait facile d’alimenter mes blessures. Je l’ai fait pendant la plus grande partie de ma vie… mais les événements sont là pour que je m’entraine à diriger mon énergie avec encore plus de conscience comme un faisceau laser stable et puissant pour illuminer la beauté, la construction, le vivant et la magie. 🌈 

Une belle journée est là. Il fait déjà 11° et la météo a prévu jusqu’à 21°. Le printemps est déjà bien présent depuis quelques semaines. Au réveil j’entends de plus en plus d’oiseaux qui chantent. J’ai eu plaisir à faire mon tour des poneys et chevaux seul ce matin et de vivre avec eux ce que je viens de partager ci-dessus. Mes amis animaux sont de bons baro-maîtres pour mesurer si je suis au bon endroit à l’intérieur de moi. 🐴

Je vous souhaite une délicieuse journée 🌞🐴🌼🌺🌸🐝  🌞

6 réponses

  1. florence arnaud

    baro-maîtres oups je voudrai écrire « pardon » mais une force bizarre une pensée me l’interdit donc j’écoute, je médite et là en t’écrivant j’inscris un doux sourire en pensant au mot que j’ai écrit bar : une de mes addictions la boisson lors d’évènements pénibles pour moi !
    Si je t’entends bien, je laisse de coté ce petit mental pour écouter plus le mental de l’Unité de l’Amour et m’apercevoir que je dois me détacher, oublier d’être guider par cette addiction de la boisson que ce ne doit pas être le maitre , que je suis plus forte que cela merci de cette vision
    c’est bien comme cela que je dois interpréter les signes de la Vie, besoin de ton éclaircissement, de ta vision merci belle journée …

    Aimé par 1 personne

  2. florence arnaud

    Rebonjour Mickaël, puisque il ya eu mon besoin sms; j’adore le mot « bar-maître »
    ton article du jour, m’incite a approfondir encore plus, plus courageusement, plus pugnacivement mon regard, sur les signes de la vie, sur l’écoute, sur la palissade, la gestion émotionnelle, tu vois j’intégre doucement, mais avec tout mon coeur, tes paroles qui aujourd’hui par ton écrit me demande de persévérer encore si j’écoute le miroir, vers qui tes paroles, me guident plus fortement, merci de me père mettre, de me donner cette père mission ;
    Namasté

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s