Mettre plus de vivant

Taillefer (09), France 🇫🇷

Julien revient aujourd’hui de ses vacances. Je suis heureux de retrouver mon Ami et je le récupère à la gare de Carcassonne vers 13 heures 30. Je pense que le chemin du retour sera animé avec des histoires de son vécu avec les enfants, les montagnes, le ski, les conquêtes… et avec un peu de chance de ses acquis en tant qu’homme qui évolue. 😍

Et ça, ce n’est pas gagné. Oh, je ne me fais pas de souci pour lui. Je l’ai longtemps accompagné et il a compris la musique, le rythme, le son et il danse de mieux en mieux de manière autonome et responsable. Par contre, depuis des années je vois autour de moi à quel point les gens sont paumés et ne savent même pas que nous sommes en lien avec notre source, que nous avons à la retrouver, ni comment faire pour aller vers elle… même s’ils pensent le contraire. 😏

Je me sens en ce moment, beaucoup comme Jésus, quand il a dit à un futur disciple qui voulait saluer sa famille avant de le suivre : “Laissez les morts enterrer les morts…”. Pour moi, la plupart d’entre nous s’occupent surtout de sa survie et de la survie de l’espèce. C’est une vie sans VIE. C’est mortellement mort. Et ce n’est pas parce qu’il y a des loisirs et du bling-bling de partout que c’est vivant ! La plupart des gens que je vois, même ceux qui disent cheminer spirituellement, traversent la vie en courant, avec les yeux fermés. 🤨

C’est peut-être dur à entendre et peut-être encore plus dure à comprendre… un peu comme pour un poisson qui ne sait pas qu’il se trouve dans l’eau. C’est de ma fenêtre d’homme libre, celui qui est sorti de sa caverne de Platon et qui voit au-delà de l’illusion, que je peux voir la différence entre la masse des morts-vivants et les quelques personnes que je vois réellement évoluer vers un peu plus de vivant. 😟

halloween-2836388

Oh, je ne suis pas encore tout à fait sorti de l’auberge. J’ai tellement longtemps moi-même “vécu comme un mort”, que j’ai gardé beaucoup d’habitudes qui se sont incrustées dans ma vie comme des taches indélébiles. Notre cercle de miroir parlait de ça, hier. Le dénominateur commun entre les 5 qui étaient là, a été de mettre davantage de VIE dans notre vie. Ensuite, chacun avait un aspect très précis à mettre en place. 😌

Je vois bien que c’est notre éducation judéo-chrétienne et la perte de notre culture ancestrale qui nous ont tués. Nous avons perdu LE chemin et avec lui le sens et les valeurs qui vont avec. Les aspects que j’ai à travailler, et que j’ai vus chez mes amis dans notre cercle, demandent à revenir, avant toute autre chose, à ce chemin et à sa simplicité originelle. 🤪

Si je fais de mémoire un tour d’horizon, pour voir la réalité dans mon miroir en face, je constate que j’ai encore réellement un effort à faire et que je ne peux pas encore me reposer sur mes lauriers. Pour redevenir complètement vivant il faut absolument que je continue à sortir de mon carcan de « domestiqué » jusqu’au bout, afin que plus rien ne puisse me retenir sur ce que je considère être le chemin véritable. ❤️ 

J’ai vu dans le miroir le besoin de lâcher tout contrôle restant, qui m’empêche de développer mon ressenti… J’ai vu le besoin de quitter définitivement toute forme de moralité et de ne plus me mettre aucune limitation… J’ai vu l’invitation à vivre la simplicité presque banale que la vie m’offre et de vivre l’intensité de l’existence et l’espièglerie dans cette simplicité… puis, de ne pas créer un but particulier et d’apprendre à me laisser traverser par la vie, telle qu’elle se présente… 😍

Mettre du VIVANT en revenant à la simplicité d’antan. C’est de ça qu’il s’agit pour moi aujourd’hui. Rien de vraiment nouveau. En m’occupant de mon miroir au quotidien ce n’est qu’une belle validation du chemin bien entamé. Une validation rassurante… Cette simplicité essentielle revient souvent depuis le tout début de mon cheminement. Malgré le chemin déjà parcouru, je semble pouvoir simplifier encore plus. A chaque fois j’ai l’impression d’être arriver à bout… eh, non… il en reste toujours encore. 😏

Bon, cet après-midi nous nous retrouvons pour la suite. Chacun va pouvoir peaufiner son profil… En attendant je vous souhaite une magnifique journée ❤️💛💚💙💜🖤 

4 réponses

  1. Alain

    Les paroles de Jésus sont malheureusement trop souvent interprétée car dérangeantes au lieu d’être prise au sens littéral.
    « Car étroite est la porte et resserré le chemin qui mènent à la vie, et peu nombreux sont ceux qui les trouvent. »
    « Suis-moi, et laisse les morts ensevelir les morts. »
    « Mon fils que voici était mort, et il est revenu à la vie. » (parabole de l’enfant prodigue)
    « J’étais mort et voici, je suis vivant… »
    Et il y a aussi ce dialogue mystérieux avec Nicodème :
     » En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît d’eau et d’Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu.
    Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l’Esprit est esprit.
    Ne t’étonne pas que je t’aie dit: Il faut que vous naissiez de nouveau.
    Le vent souffle où il veut, et tu en entends le bruit; mais tu ne sais d’où il vient, ni où il va. Il en est ainsi de tout homme qui est né de l’esprit.  »

    Naître d’eau et d’Esprit… c’est vraiment une énigme qu’il me plairait bien de résoudre pour devenir semblable au vent 🙂

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s