Il faut être deux ~ It takes two

🇬🇧To translate my article to your language, copy the French text, click on this link and paste it in the Google translator that opens…

Michael à Fort-de-France, Martinique 🇲🇶 

Je me suis assis avec mon tout nouveau MacBook Air 13″ sur le petit canapé deux places devant l’entrée de l’appartement. Après une nuit chaude, j’aime sentir l’air frais du matin sur mon visage. Oui, il fait chaud en Martinique, très chaud… et très humide. Alors, mes nuits s’accompagnent de l’air superficiel venant d’un ventilateur… mais aussi du croassement incessant et fort d’une armée de grenouilles, le va et vient de deux chats-adolescents frère et soeur qui jouent et chassent, puis la douce présence à côté de moi de S… 

Mes trois nuits ont été très longues, donc mon jet lag a bel et bien disparu. Jusque là, mes journées se sont remplis par des épisodes habituelles de séries sur Netflix, que je peux visionner sur le téléviseur maintenant, un peu d’écriture et des échanges autour du tissage à deux avec S. Il y a beaucoup à faire. La vie à deux est très compliquée sans tissage conscient. C’est pour cela que la plupart des couples n’arrivent pas à rester en harmonie dans la durée. Sans tissage, il n’y a pas de sens… et la voie est libre aux blessures, donc les transferts et les règlement de comptes inconscients sans fin. 

2021-08-06 07.55.43

Tisser l’Amour semble compliqué à première vue, mais c’est en réalité tout le contraire. Les gens n’ont pas l’habitude de s’occuper de l’Essentiel à deux, c’est tout. C’est plus simple de continuer à faire ce que nous avons toujours fait… au lieu d’utiliser le couple pour sa raison d’être fondamentale. Pour moi, le couple existe pour trois raisons. La première est plutôt physique (rouge et orange dans l’image ci-dessous), c’est-à-dire la survie de l’espèce… faire des enfants, construire un foyer, bâtir un patrimoine, subvenir au besoin de la famille, etc. Beaucoup d’entre nous restent coincés sur ce niveau fondamental, qui est de mon point de vue simplement animal (sans vouloir offenser mes amis animaux). 

Le deuxième niveau est plutôt psychologique (jaune, vert et violet), celui du plaisir. Il peut se vivre une fois le minimum des besoins fondamentaux physiques ont été comblés. Les vacances, les loisirs, le culte autour de la nourriture, les achats sans utilité, le sexe pour se satisfaire, etc… Dans notre société les gens, donc les couples aussi, naviguent généralement sur ces deux plans. Même si certains pensent faire un travail spirituel concernant le couple, je n’ai quasiment jamais vu de couples tisser vers l’Amour. 

800px-Pyramide_des_besoins_de_Maslow.svg

C’est le troisième niveau qui est l’essentiel à mon avis… le spirituel. Il n’est pas sur l’image… et pourtant il représente pour moi la seule vraie raison d’être d’un couple. Pour aller vers l’Unité, il faut être deux. Je peux préparer le terrain étant seul, mais ça ne restera que conceptuel. Sans l’autre je ne pourrai jamais vraiment faire le chemin. Certes, les autres, de manière globale, font toujours partis du tissage d’Amour. Je tisse avec chaque personne que je rencontre. Mais, pour tisser jusqu’au bout et intégrer entièrement mes polarités, il faut que je sois confronté à celle qui met mes failles en lumière… sans pouvoir m’en extraire. Cela demande la présence intense d’une partenaire fixe.

Je m’y suis préparé depuis de longues années. Seul et avec des partenaires. Au début je n’en étais pas vraiment conscient. C’est quelque chose qui est venu avec les années. J’ai passé beaucoup de temps à découvrir les choses, à me découvrir, à découvrir l’autre, à chercher comment être avec eux, à comprendre comment être MOI… puis ma quête s’est surtout concentré autour de la guérison de mes blessures et la libération de mes conditionnements. J’ai travaillé dans ce sens de manière conscient pendant aux moins 35 ans… Je me demande si je suis enfin prêt. 

dainis-graveris-lpyHSTHO7LM-unsplash

Je suis à nouveau en couple. Je suis censé tisser à deux maintenant. Heureusement que j’ai mes super-pouvoirs : la super-lenteur et la super-simplicité. J’y vais donc lentement et doucement. Il y a beaucoup à faire. Ma partenaire a beaucoup à faire. Ma manière de prendre ma place dans le contexte de sa vie est ma responsabilité, une part importante du tissage. Avant de se rencontrer, il était clair que nous avions besoin l’un de l’autre pour avancer sur notre chemin. Moi, j’avais besoin d’un nouveau élan de Vie… elle de l’aide pour remettre de la Vie dans sa vie.  Pour l’instant, nous tâtons le terrain. Nous parlons beaucoup moins et nous avons commencé par nous mettre d’accord sur la manière de respecter l’autre dans son territoire physique et verbal. En même temps, nous nous sommes mis en pause alimentaire « longue durée ».  

Ce qui nous attend par la suite sont des choses relativement simples permettant d’alléger la Vie de ma compagne. Je vais l’aider. C’est ça le rôle que je vois pour moi. En tant que soleil, je suis censé illuminer la lune, non ? De toute manière, je n’ai rien à faire d’autre. Pour l’instant, je vois le rangement de l’appartement… la libération des livres, des bibelots, des vêtements et d’autres objets inutile ou inutilisés… puis, un autre gestion du temps afin de mettre les priorités à leur juste place. Une fois que le contexte de vie sera plus adéquat, la deuxième étape du tissage pourra commencer. Je pense entre autres aux échanges vulnérables avec le miroir, le jeu du noble Yin et du noble Yang et les explorations énergétiques. Mais, doucement… je ne suis pas pressé… et d’entendre les besoins, les rythmes et les limites de ma partenaire fait parti du tissage…

Je nous souhaite une autre délicieuse journée ∞❤️∞ 

 

6 commentaires sur « Il faut être deux ~ It takes two »

  1. Bonjour Michaël ce que je ressens dans ton écrit du jour, les tissages d’ une araignée 🕷 ..de plusieurs…m indiquant qu il faut que j avance doucement en écoutant mes besoins les besoins de mon homme..
    Sdnd pour autant que cela nuisent à ma liberté…
    C est un peu flou, déstabilisant aussi, alors je vais relire une nouvelle fois ton texte l intégrer mieux merci de ce travail personnel que tu enduis dans mon mental…
    Namasté

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s