Taillefer

La Guérinière (85), France 🇫🇷 

« J’ai rêvé ce lieu en 1999, en cherchant profondément à l’intérieur de moi ce qui donnerait sens à ma vie pour les années à venir. Je l’ai vu pour la première fois sur internet en 2008 et j’ai su instantanément que c’était là mon rêve. Après beaucoup de péripéties administratives, je suis devenue fermière de Taillefer, près de Mirepoix en 2009.

De 2009 à 2012/2013, j’ai œuvré seule sur ce lieu sans grand moyen financier et sans matériel. En 2013, nous avons vendu notre centre équestre. Bernard, mon mari, a mis sans aucune condition son savoir être et son savoir faire à ma disposition, pour poser dans la matière mon rêve. En vivant ensemble à Taillefer pendant 3 ans, nous avons œuvré avec des amis charpentiers, maçons, plombiers et électriciens pour construire les bâtiments, implanter les vergers, les plantes médicinales, les ruchers et replanter des champs de culture. En juin 2016 nous avons terminé la dernière construction : la maison.

En octobre 2016 Bernard est mort en 9 jours suite à un accident cardiaque. Il est parti en me transmettant ce message sans mot : « Je m’en vais, je t’aime mon amour, tu es libre maintenant d’exprimer l’infinie femme que tu es ». Je venais de vivre 37 ans avec un batteur et un meneur d’attelage, grandement bâtisseur. Rapidement le tempo et le mouvement de ma vie se sont éteints, mettant en péril ma flamme intérieure et mon élan vital.

Lors de mon premier séjour dans  la grande famille, pendant une exploration d’un miroir avec Michael, j’ai senti se ranimer ma flamme, et mon rêve s’est remis en mouvement. Mon miroir  était : Je fonctionne seule, car je ne sais pas comment garder les autres auprès de moi ou de faire en sorte que les autres aient envie d’être auprès de moi.

Je crois au paradis sur terre, je le vis si souvent. Je crois que le même mouvement de vie originel habite les humains terriens, et il y a un coin de terre prêt à servir d’écrin à cet essai de vivre ensemble, en cohérence avec les éléments naturels visibles et invisibles. 

Je crois en la beauté et en l’harmonique des règnes. Je crois en l’esprit, je crois en la matière et je suis en joie de savoir que Michael et Julien me rejoignent pour que nous fassions ensemble les premiers pas de cet essai sur la planète terre. »

Eliane

10 réponses

  1. Gilles

    A la métairie des Anglines, près de Gardouch, il y a une source qui ne s’assèche jamais. Même aux pires canicules, il subsiste un filet d’eau. C’est là qu’est né mon rêve, quand enfant je modelais la glaise dans l’ancienne ferme de mon grand-père. C’était il y a si longtemps… c’était hier. Alors laisser émerger un « coin de terre à vivre ensemble » ? C’est la meilleure chose qui soit.
    Belle journée à toi, Eliane.

    Aimé par 1 personne

  2. lalikou

    Merci Eliane et Michaël !
    Quelle joie de lire cet article, fidèle à ce que je t’ai entendu conté hier ! Partagé des aujourd’hui plus largement !
    Mon rêve rejoint les vôtres qui résonnent fort en moi !
    Je trouve aussi les photos magnifiques… Et le cercle de pierres autour du feu est déjà là Michaël ! !
    Hâte de venir vous rendre visite en tant que voisine.
    Des bisous nantais
    A tout de suite…

    Aimé par 1 personne

  3. Jade

    Merci Eliane, merci infiniment du fond de mon cœur…en lisant tes mots, j’ai été très émue, des larmes ont roulé sur mes joues…quel Homme incroyable qui s’en est allé pour te laisser prendre toute ta place de femme libre, quel Amour incroyable il devait te porter quand je lis ses mots…et quel Femme magnifique tu dois être pour avoir permis à cet homme de voir et d’aimer ton INFINIE de femme…WHAOUUU, j’en ai des frissons…Je ne te connais pas Eliane, mais je me sens incroyablement connectée à toi en lisant tes mots…MERCI à toi pour cette propagation d’Amour que tu insuffles et merci à Michael pour en permettre la diffusion via son blog…
    Je te souhaite une merveilleux voyage au cœur de ton Infini,

    Avec une profonde gratitude et beaucoup d’amour,
    Jade

    Aimé par 1 personne

  4. Je découvre cet article avec joie. J’attends aussi de trouver « mon lieu », pour y faire grosso modo la même chose… créer de mes mains, réunir, partager. J’ai perdu mon compagnon il y a un an et demi et suis restée seule aussi avec un avenir à décider. Merci pour ce témoignage.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s