Miel en bouteille ~ Bottled honey

🇬🇧To translate my article to your language, copy the French text, click on this link and paste it in the Google translator that opens…

Michael à Fort-de-France, Martinique 🇲🇶

Je trouve ça vraiment une invention intelligente. Je ne sais pas depuis combien de temps ça existe, mais personnellement j’ai toujours trouvé que le miel liquide en pot était une catastrophe. Je ne sais pas pour vous, mais sortir une cuillère de miel liquide d’un pot sans en mettre de partout était pour moi toujours une vraie supplice. En Israël, j’avais trouvé l’astuce de mettre le miel au frigo… ou tout simplement d’acheter du miel solide. J’avais déjà vu du miel de grande consommation dans des petits bouteilles en plastique, mais ça me donnait l’impression de ne pas être du miel de bonne qualité. En plus, dans une bouteille en verre, c’est plus gentil pour l’environnement… 

Je trouvais ça un joli titre pour mon article du jour « Miel en bouteille ». Je voulais écrire, mais je ne savais pas trop sur quoi. Même si j’ai tout le temps des choses qui se passent dans ma vie, il faut souvent un peu de temps avant que j’ai ce qu’il faut pour en faire un article. Peut-être que la bouteille m’inspire l’admiration pour ceux qui continuent à chercher des solutions pour des choses qui ne fonctionnent pas, qui ne sont pas fluides ou qui ne tournent pas rond ? Certes, quand j’étais jeune, je vivais comme n’importe quel « moldu » (Un non-sorcier : Harry Potter) et acceptais les choses désagréables comme des faits normales, immuables et incontournables. 

IMG_5125

Je ne l’ai pas encore goûté… demain !

C’est avec le temps et surtout avec mon expérience de vie que j’ai appris à voir les choses autrement. Je ne peux pas dire que j’ai du mérite. Je ne sais pas d’où est venu cette pensée lumineuse que j’ai eu en 1988 et qui me disait qui si ma vie était une telle merde, alors que j’avais tout faux. Peut-être d’autres personnes en difficulté ont eu cette pensée aussi à un moment donné de leur vie. Quoi qu’il en soit, je l’ai pris et je ne l’ai plus lâché… et c’était le début de mon chemin de transformation. Aujourd’hui, c’est une évidence pour moi que si quelqu’un n’est pas en paix, en bonne santé ou n’a pas les moyens de vivre normalement, ce n’est pas naturel ! 

Je trouve ça profondément triste que nous apprenons depuis notre tendre enfance que la maladie, les malaises et les malheurs sont normaux. Du coup, la plupart d’entre nous subit les inconforts sans broncher, comme si c’était la volonté d’une espèce de force supérieure et que l’on ne pouvait rien y faire. Ils vont à la limite voir des prêtres d’un religion stérile, des médecins modernes limités qui combattent uniquement des symptômes… ou ils tombent dans les rouages des guides et des thérapeutes qui voient le patient plutôt comme un client et une source de revenu supplémentaire.

L’amie de ma mère m’a envoyé deux photos de ma mère… C’était, juste quelques mois avant son départ… 
Je la trouve triste sur les photos… J’étais à l’académie militaire… Elle ne savait pas vivre sans moi…
Elle a essayé de se faire aider de manière alternative… C’était déjà trop tard…

J’admire les rebelles, ceux qui ne se laissent pas domestiquer et qui se libèrent de leurs chaines. J’aime surtout voir des enfants mettre en question l’enseignement de leurs profs, de l’éducation de leurs parents et des habitudes sociétales. Je suis un grand partisan des enfants opprimés. Quasiment 100% des enfants subissent le lavage de cerveaux de leurs parents, de leurs profs et de la société. Pas s’adapter est sanctionné par l’exclusion… mais, s’adapter est sanctionné plutôt ou plus tard par des malaises, des maladies et d’autres anomalies physiques, mentales ou relationnelles. Tous succombent un jour ou l’autre. Il est plus simple, agréable ou sécurisant d’être malade en communauté… plutôt que d’être en bonne santé mais seul !

C’est pour cela que je m’incline encore plus devant ceux qui osent, malgré toute la pression du passé, des habitudes et de leur entourage, chercher une voie de passage vers quelque chose d’autre. Souvent, ils ont encore plus de mérite, puisqu’ils sont généralement encombrés par des pathologies, des problèmes financiers, des soucis divers et des conflits relationnels qui les empêchent d’avancer allègrement vers une autre vie. Je trouve cet immobilisme, typique pour notre population conditionnée, triste ! Comme des moutons nous bougeons uniquement pour produire, pour travailler et pour servir l’intérêt de nos « patrons ».

Shy a tout compris… ELLE !!!

Le simple fait que nous appelons ceux pour qui nous travaillons « nos patrons » est déjà signe d’une pathologie dans notre vie professionnelle. Vous entendez le ridicule dans cette expression ? Moi si !!! Bref, je comprends mieux pourquoi la bouteille de miel m’a inspiré. J’aime les gens qui osent penser autrement, qui osent sortir de leur boîte mentale, qui osent chercher ailleurs quand leur vie n’est pas bonne et douce. C’est ceux-là que j’aime accompagner… ceux qui osent naviguer vers des eaux inconnues et explorer les voies ancestrales perdues vers l’Unité et l’Amour Véritable.

Ceux-là me font vibrer jusqu’au plus profond de mon être… et même si je ne peux pas toujours le dire, puisque je les accompagne, je tombe instantanément amoureux d’eux !!!  Oh, ceux qui me connaissent bien, le savent, puisque je m’oblige à être aussi authentique, ouvert et transparent que possible… Bref, l’élan de l’autre vers sa Liberté et sa Souveraineté titille l’énergie dans la base de mon corps et ça me donne une sensation très sexuelle. C’est mon baromètre interne qui me confirme ainsi tout simplement que cette personne est sur la bonne voie. Quand ça m’arrive, je me fais prendre par l’enthousiasme (en théos = être en dieu), je deviens instoppable et je ne vois plus le temps passer. En revanche, je peux perdre cette énergie aussitôt que la personne redevient un boulet-victime-inanimé. Le défi de ceux que j’accompagne actuellement est donc très grand, puisque je leur demande de sortir d’un seul-coup-sec du paradigme thérapeutique et spirituel connu pour redevenir pleinement acteur-explorateur-vivant de leur vie… puis surtout, de le RESTER !!!

Je nous souhaite une délicieuse journée ou nuit de plus… ∞❤️∞ 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s