TSPT ~ PTSD

Michael à Fort-de-France, Martinique 🇲🇶 

Depuis quelques temps, je vois beaucoup de séries où des personnages sont diagnostiqués avec un PTSD, Post-Traumatic Stress Disorder. En français ça s’appelle TSPT, Trouble de Stress Post-Traumatique. Dès qu’il y a une histoire de guerre, surtout quand il s’agit de Vietnam ou d’Afganistan, les soldats qui en reviennent sont souvent touchés par ce phénomène. Toutefois, ces derniers temps, les personnages cinématographiques chez qui ces troubles étaient constatés, n’étaient pas des soldats, mais juste des personnes sévèrement impactées par les horreurs de leur propre histoire de vie. 🥺

Comme je suis toujours en recherche des éléments pour mieux me connaitre objectivement et savoir comment changer, ce miroir m’a mis sérieusement à réfléchir, depuis quelques semaines. Certes, je n’ai pas vécu de guerre, mais j’ai souvent dit que mon histoire avait la même charge, que j’ai assez souffert pour dix personnes et qu’elle valait bien un holocauste à elle-seule. J’ai subi manipulations, attouchements, viol, maltraitance, antisémitisme, accidents, agressions physiques et psychiques, trahisons, maladies graves… j’ai frôlé la mort à plusieurs reprises… et j’ai vécu depuis un trop jeune âge beaucoup trop de pertes par décès ou par séparation. Ma manière de vivre montre clairement les symptômes de quelqu’un qui à survécu à beaucoup trop de stress et qui le gère aussi bien qu’il le peut. 😔

« Trouble de stress post-traumatique

Le trouble de stress post-traumatique (ou TSPT) désigne un type de trouble anxieux sévère qui se manifeste à la suite d’une expérience vécue comme traumatisante avec une confrontation à des idées de mort. Cette affection est aussi connue sous le nom de syndrome de stress post-traumatique (SSPT) ou état de stress post-traumatique (ESPT). L’abréviation anglaise PTSD (pour Post-traumatic stress disorder) est parfois également utilisée.

Le trouble de stress post-traumatique est une réaction bio-neuro-physiologique consécutive à une situation durant laquelle l’intégrité physique ou psychologique du patient, ou celle de son entourage, a été menacée ou effectivement atteinte (notamment en cas de torture, viol, accident grave, mort violente, maltraitance, négligence de soins de la petite enfance, manipulation, agression, maladie grave, naissance, guerre, attentat, accouchement). Les capacités d’adaptation (comment faire face) du sujet sont débordées. La réaction immédiate à l’événement aura été traduite par une peur intense (effroi), par un sentiment d’impuissance ou par un sentiment d’horreur. »

kelly-sikkema-E8H76nY1v6Q-unsplash

Si je n’avais pas fait mon cheminement spirituel et thérapeutique, je ne sais même pas si j’aurais survécu à mon histoire. J’ai failli craquer grave à plusieurs reprises. Plus jeune, c’était ma lâcheté qui m’a maintenu en vie. Je n’osais pas ôter ma propre vie. Je l’aurais certainement fait si j’avais pu partir en douceur, sans souffrance supplémentaire. Plus tard, c’était ma conscience qui m’a gardé debout. Je savais profondément que tout avait un sens et que j’étais dans un processus de guérison qui me dépassait et qui concernait aussi ma lignée d’homme, mon groupe d’âmes, les ascendants de ma famille et même les membres de ma religion d’origine. 🕎

Rétrospectivement, je vois bien que les sonnettes d’alarme principales étaient surtout ma grande dépression de 1986-90, le grand nombre de pathologies et mes 6 burn-outs. Le tout se solde aujourd’hui dans l’incapacité de m’adapter à un monde qui carbure sur une pression violente constante et qui pousse à la production et à la performance. J’admets que parfois ma réaction peut être rapide et démesurée et que je dois de temps en temps faire un effort pour garder mon état zen. Si je n’avais pas fait un travail sur moi, j’aurais pu devenir un homme victime, revendicateur et violent… comme mon père. 😵‍💫

liam-edwards-x15GAQNepcQ-unsplash

Ma conscience accrue m’a permis de ne pas aller là, mais plutôt d’en tirer des bénéfices. Chemin faisant, ce n’était pas si clair que ça. Certes, je voyais et sentais bien le fil du rasoir sur lequel j’avançais en permanence. Je savais très bien qu’un mauvais pas de plus pouvait signifier la fin de ma vie ou la fin de ma santé mentale. C’est grâce à mes outils thérapeutiques de haute voltige que je n’ai pas perdu la voie, ni l’espoir. Mon GPS est génial et je suis heureux de pouvoir le partager avec d’autres encore et encore. Malheureusement, pas tout le monde reconnait l’importance du Jeu du Miroir… la plupart des gens cherchent toujours une recette ou une personne miracle, au lieu d’être prêt à faire le boulot eux-mêmes. ✌️

Au lieu de devenir un opposant de l’ordre établi, je suis devenu un homme libre… Au lieu d’avoir attisé ma colère, j’ai nourri ma conscience et j’ai pardonné… Au lieu d’avoir sombré, je me suis guéri… Mon hypersensibilité ne m’a pas rendu inapte, mais a permis à mes dons d’apparaitre… Au lieu d’être devenu un gourou d’une secte ou un politicien, j’aide les gens en difficulté à trouver leur place autrement, mais toujours dans la société… Mes souffrances ne m’ont pas tué, elles m’ont rendu seulement plus emphatique, plus riche, plus paisible, plus souverain, plus vrai… et comme le dicton le dit bien, plus fort. Avec le temps, ma sensibilité est devenue un atout et ma réactivité douce m’a rendu simplement plus authentique… 💥

3dc372382826b4072e07e7f0477461b7

Ce matin, j’ai rendez-vous avec une belle jeune femme de 31 ans. C’est la petite nièce de la compagne avec qui j’ai vécu pendant 21 ans. Je la connais depuis qu’elle a 1 an. Je connais ses blessures. J’ai vu comment cette petite fille indigo lumineuse a été déchirée par les actes inconscients de ceux qui l’entouraient. J’ai vu sa petite flamme se mettre en sourdine pour presque disparaitre. Je la connais bien… Je trouve qu’elle me ressemble beaucoup. C’est une vraie battante et comme ma compagne et moi, une survivante. Je viens de la retrouver après plusieurs années… avec cette étincelle de lumière, que j’aime tant, retrouvée dans les yeux. ✨

C’est rigolo, car malgré son vécu vraiment difficile, étant petite elle semble beaucoup s’être nourrie des propos de sa tatie et de moi. Toutes ces graines semées ont poussé et sont prêtes à éclore et à être cueillies, bientôt. Oh, à l’époque je savais bien ce qui se passait. Toutefois, en quittant sa tante, je ne pensais pas la revoir. Si elle aussi est mon miroir… alors, merci la Vie. Ça voudrait peut-être dire que mes souffrances ont eu réellement un sens profond et bénéfique ? Que mes efforts au cours de toutes ces années ont peut-être aussi fini par porter des vrais et des beaux fruits ? Que moi aussi, je suis prêt à offrir mes récoltes… bientôt ? J’espère bien ! Mon intention pour l’instant est de l’aider à faire éclore ce potentiel grandissant et à trouver cette place qui lui correspond vraiment et où elle peut enfin s’épanouir comme elle le mérite… 💖

Je nous souhaite une délicieuse nouvelle journée… ou soirée… ou nuit… ∞❤️∞ 

3 commentaires sur « TSPT ~ PTSD »

  1. Merci Michael pour ce texte riche en miroirs et qui me permet quelques prises de conscience,
    Je vois mieux mon parcours, et oui peut-être moi aussi je suis prête à offrir mes récoltes…
    A tout bientôt, et une savou-rieuse journée à nous.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s