Prison break

🇬🇧To translate my article to your language, copy the French text, click on this link and paste it in the Google translator that opens…

Michael, à Netanya en Israël 🇮🇱 

La seule chose que j’ai retenu de mes cours de philosophie au lycée, est que nous pouvons avoir la liberté d’un prisonnier… ou être prisonnier de sa liberté. Au fur et à mesure des années de déconditionnement, je me suis libéré de mes chaines. Ça m’a bien pris 40 ans pour trouver une liberté digne de ce nom. Plus qu’à Nelson Mandela. Mais, en même temps, la liberté progressivement acquise demandait une direction, une gestion… un remplissage.

Mon déconditionnement et ma guérison, grâce à des repères solides, m’ont emmené au point de voir le ridicule, le dérisoire, le superficiel  et le non-sens de notre vie actuelle… et l’absence totale de lien réel avec la Source. Ainsi, en perdant ma camisole et en quittant mon enclos, je me suis trouvé de plus en plus seul, dans un espace vide… sur les traces de mes ancêtres… un sentier abandonné depuis longtemps…

Comme mes blessures ne sont pas actives depuis quelques temps et que je me suis totalement abandonné à la Grande Vie, la motivation, l’envie et l’énergie pour continuer à avancer sur ce chemin de lumière, me manquaient. Ce qui anime l’ego, est son besoin d’exister par lui-même et de compenser l’absence de connexion profonde par ses actions, ses possessions et son appartenance aux groupes. Ce sont des besoins que je ne connais plus depuis plusieurs années.

J’avais déjà vu 4 saisons avec ma compagne, il y a 15 ans… Pour comprendre la dernière saison, ajouté il y a seulement 4 ans, j’ai tout regardé depuis le début… ☺️ 

Depuis que je n’ai plus écrit, une semaine donc, j’étais devenu réellement prisonnier de ma propre liberté. Je savais où j’étais, je connaissais le chemin, mais je ne pouvais absolument rien faire pour avancer ou sortir de là. Je sentais que c’était la fin de la nuit symbolique que je vivais et qu’il suffisait d’attendre, de laisser faire, de vivre le vide, la solitude, le silence… sans perdre l’espoir qu’un nouveau jour se pointe bientôt. Car il était possible aussi que c’était la fin réelle de mon histoire et de ma vie… car le temps que je chemine seul est terminé… ça, c’est une certitude… je n’ai plus de force pour continuer en solitaire… je ne suis pas fait pour cela…

Grâce aux miroirs, les signes, mon état et deux feuilletons, Prison break et Ghost wars, j’ai compris : que je suis venu en Israël pour terminer mon cycle traumatique… que mon départ est imminent et que ce n’est pas sûr que je reviendrais… que mes fantômes du passé me maintiennent encore dans la culpabilité m’empêchant d’avancer et que le temps qui me reste ici sert à laisser dissiper cela... que pour vivre le rêve de MICHAEL, je dois laisser partir le rêve de michael… que je dois accepter d’être itinérant encore… que la suite et l’aboutissement de mon histoire devrait se faire en équipe, en famille… 

Alors, j’ai laissé faire. J’ai passé les fêtes seul et à l’intérieur de l’appartement… et j’y suis encore. Je me sens bien… conscient de ce qui se passe pour moi. Demain et jeudi je dois sortir pour des cours d’hébreu. Le reste du temps, je vis ma vie d’homme simple et solitaire paisiblement… en attendant d’être prêt pour la suite. Et ça commence déjà à bouger tangiblement. Les quelques perches que j’ai lancé récemment ont eu des effets. J’avance lentement, afin que chaque personne concernée a le temps de se positionner et d’agir… ou pas…

Mon désir le plus grand, depuis longtemps, est d’enseigner la richesse de ce que j’ai découvert et de ce que je continu à découvrir… mais sur un échelle plus grand. J’ai envie de guider ceux qui le souhaitent, en groupe, vers leur chemin originel, celui qui est si peu fréquenté en ce moment… et ainsi vers l’Amour et l’Unité véritables. Ce qui m’empêche jusque là à réaliser ce désir est la peur d’être comme mon père, ou comme tous les autres êtres que j’ai vu mettre leur charisme au service de leur ego, leurs blessures et leur intéressement personnel… au lieu de l’offrir au Grand Tout que nous formons tous ensemble.

L’ego est malin. Je sais que je peux me faire croire tout ce que je veux. C’est peut-être pour ça que je suis déjà depuis 64 ans sur cette terre sans avoir vraiment commencé à oeuvrer. Jusque là tout a été clairement une préparation sans fin. Il est important pour moi de savoir à chaque instant QUI je suis en train de servir… car même si mon intention est pure, je vois chez d’autres charismatiques à quel point il est facile de basculer et de faire des mauvaises choses pour des bonnes raisons. Il n’y a pas question que je fasse la même erreur… 

Depuis une quinzaine de jours, je sens du mouvement. Instinctivement, j’avais commencé déjà à sortir mes affaires du salon. J’ai même commencé à trier, à ranger et à réfléchir ce que je vais laisser ici ou jeter. Je vois bien que je me prépare à partir. J’ai carrément remis le mot « itinérant » dans le titre de mon blog pour montrer que c’est okay pour moi de me remettre en mouvement. J’espère que je ne me trompe pas, car intérieurement tout est très clair… mais est-ce que je suis toujours physiquement et énergétiquement capable de sillonner les routes ???

Je sais déjà qu’en juillet ou août je vais aller en Martinique, accompagner une Amie que je connais depuis une dizaine d’années. J’y vais pour une période non-définie et pour atteindre un aboutissement non déterminé. Encore une belle sorcière qui a besoin de retrouver sa puissance, son énergie et son état d’antan. Je vais me retrouver sur du territoire français… mais quelque part où les lois et les coutumes laissent peut-être plus de liberté aux changements. Je sais déjà que l’accompagnement pourrait aboutir à une partenariat… mais, c’est en fait le cas avec chaque accompagnement… Le temps le dira…

Je reprends donc bientôt l’exploration à deux… et peut-être même à plusieurs. J’ai du temps d’ici là et je sens doucement l’envie revenir d’animer des groupes. Je pense commencer par des rencontres uniquement entre Femmes. Encore une de ces choses dont je rêve depuis des années et qui me fout la trouille. Quel homme peut prétendre connaitre ce qu’il faut pour emmener des femmes vers leur Puissance Féminine et Humaine ??? Eh ben… moi !

Il y a le Cercle de Feu dans le sud de la France auquel j’ai envie d’insuffler la vie. Il y a déjà quelques femmes qui à mon avis attendent que je les accompagne en groupe, et peut-être même individuellement, vers leur Puissance. Je vais voir en fonction de la demande ce qui est possible. Peut-être que je partirais plus tôt pour passer d’abord 1 ou 2 mois en France avant de continuer vers la Martinique. J’ai très envie d’animer une ou plusieurs long week-ends d’exploration en groupe. Je vais laisser faire et voir ce qui émerge. Causeries en live ? Cercles de Feu pour Femmes ? Accompagnements individuel à domicile ?  Stages mix de Prana-Tantra ? Retraite de la Grande Famille ? Je suis ouvert et tout est possible… A suivre… 

Je nous souhaite une délicieuse journée de plus… ∞❤️∞ 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s