Jour J-1

Amsterdam, Pays-Bas 🇳🇱 

Nous sommes le mardi 3 décembre 2019. Il est 9 heures du matin et dans moins de 24 heures je serai dans l’avion pour m’envoler avec un aller-simple vers Tel-Aviv. J’ai encore du mal à capter que mon temps ici en Europe touche à sa fin et que le compte à rebours a commencé. J’ai tellement attendu ce moment, depuis tellement longtemps, que tout me semble irréel. 

Pourtant, tout est en place. Ruben m’amènera à l’aéroport, Rosa viendra me chercher à l’arrivée, une chambre chez elle m’attend, John va m’accompagner dans le labyrinthe administratif… et grâce à Duolingo l’hébreu s’immisce doucement dans mon esprit. Je me sens pris dans le sillage du temps qui avance incontournablement seconde après seconde. Je me sens en paix et prêt à vivre l’aventure suivante, celle de ma neuvième et certainement dernière vie. 

Je me sens prêt à vivre toute éventualité… et à suivre la voix et la voie de la Vie sans résistance. Je me sens plein de gratitude pour ce que j’ai déjà reçu. Pouvoir vivre encore une fois un nouveau tome de ma saga… est pour moi une véritable grâce. Je ne sais pas ce qui va m’arriver. Je peux autant terminer dans le caniveau quelque part, comme devenir un émissaire de la paix reconnu. Personnellement, je ne veux rien… juste savourer mon retour avec tous mes sens.

WhatsApp Image 2019-09-09 at 08.06.49 3

Je m’imagine faire les démarches administratives avec John et obtenir mes droits d’immigrant. Je me vois visiter les cours d’hébreu, l’ulpan, célèbre pour son efficacité. Je me vois me promener dans les rues de Modi’in écouter les gens et m’installer dans les parcs pour travailler mes cours sur Duolingo. Je m’imagine rencontrer des gens par le biais des personnes que je connais déjà et entrer ainsi à nouveau dans la vie sociale. Je me vois suivre les signes et trouver un petit boulot, un endroit où je pourrai rester et peut-être même une compagne. Je me vois vivre simplement, lentement, présentement, avec peu… gardant mon énergie vitale pour le moment où je pourrais éventuellement utiliser mes aptitudes.

En même temps, je ne m’attache pas à mes visions mentales. Je lâche entièrement prise et je suis préparé à l’imprévu, à l’inconnu, à l’original et à l’étrange, afin d’agrandir encore et encore mes zones de confort… jusqu’à me fondre corps et âme dans l’Amour qu’est la Vie. Mon mental cherche à créer des scénarios… mais ma conscience me maintient dans la paix et laisse l’ouverture à tous les possibles. Ma gourmandise s’est calmée et le retour aux liquides me montre que j’ai retrouvé mon centre. Je me sens prêt ! 

∞💜∞ 

8 réponses

  1. Mes larmes coulent en regardant cette magnifique video !… prémonitoire, je l’espère de tout coeur.
    Mille merci, Michaël, encore une fois.
    « Revenir de l’exil » (sans e en français, j’adore, Michaël, ta façon, involontaire il me semble, mais tellement belle, de féminiser beaucoup de mots français : « une nouvelle tomme » de ta saga !!!…).
    Bon voyage, Michaël, bon retour sur ta terre natale, bon vol, bon vent
    et merci de tes prochaines nouvelles !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s