La clé 

Amsterdam, Pays-Bas 🇳🇱 

Au fur et à mesure que je parle aux gens, je perçois que mon chemin est incompréhensible. Je le constate tout simplement par leurs réactions quand je raconte ce que je vis. Ils ne comprennent pas du tout comment je fonctionne. Pourtant, pour moi, mon parcours est simple… tellement simple. D’ailleurs, il est tellement simple et évident, que je vois bien que seulement ceux qui ont gardé ou retrouvé leur esprit d’enfant sont capables de capter ce que je partage. 

Un jour, autour de mes 30 ans, j’ai consciemment choisi d’aller vers l’Amour. A partir de ce moment, je me suis laissé guider par les signes et le miroir pour savoir quel direction prendre face à un choix. A force de choisir pour l’Amour au lieu de la Peur, je me suis progressivement déconditionné. Ainsi je me suis réparé, guéri… puis, j’ai trouvé ma liberté, ma puissance et ma souveraineté. Je constate avec une certaine tristesse dans le coeur à quel point mes frères et soeurs humains ont oublié ce que Amour veut dire, qu’ils ne voient pas les barreaux de leurs cages et qu’ils meurent pour cette raison avant l’heure. 

Je me sens tellement incompris que je me demande si un jour je vais à nouveau pouvoir partager mes expériences, mes acquis et mes richesses. La plupart des gens sont tellement empêtrés dans leur vérité limitée illusoire que quelque chose d’évident pour moi, devient quasiment impossible à expliquer. Je me contente souvent des points d’interrogations que je vois dans les yeux de mes interlocuteurs, quand je parle par exemple de ma simplicité et de mon non-choix face à l’Amour véritable.

Ma définition de l’Amour

Je vois comment les gens cherchent à trouver une case qu’ils connaissent et à laquelle je correspond pour pouvoir m’y ranger. Ils cherchent à me comparer à ce qu’ils connaissent déjà. Ils ont besoin que je ressemble à quelque chose ou à quelqu’un de familier. De ma fenêtre, je vois bien que c’est impossible. Ce chemin dont on parle, celui qui est si peu fréquenté, en fait il l’est quasiment pas ! Le chemin vers l’Amour, si c’est bien sur celui là que je me trouve, est déserté…

J’explique ça par une déconnexion vieille d’environ 1000 ans d’avec notre culture païenne ancestrale… et le conditionnement forcé vers des croyances inventées autour d’un dieu masculin qui n’ont ni queue ni tête. Avec le temps, chaque parent a été forcé d’apprendre comment, au nom de l’Amour bidon ré-inventé, étouffer, comme si c’était normal, le naturel de son propre enfant quand il est encore au berceau. C’est une lobotomie nécessaire pour vivre dans un monde où le sens se trouve surtout dans le portemonnaie, l’entrejambe, au frigo et dans les multimédia.

Bon, ça suffit pour aujourd’hui ! Hier, j’ai rencontré la femme qui est prête à me louer son appartement à Netanya pour 200€ par mois, plus les charges. Nous avons bavardé autour d’une thé à la menthe, dans un centre commercial tout près d’ici. Je peux y rester entre le 6 décembre et le 15 février, ce qui me donne largement le temps de trouver autre chose. Je suis reparti avec la clé !

IMG_5453

C’était vraiment symbolique de recevoir une clé concernant mon immigration. Ça veut dire pour moi qu’une porte s’ouvre, ou au moins que j’ai ce qu’il faut pour l’ouvrir. En plus, sur la rondelle rouge est écrit en hollandais : « Prends soin de tout le monde ». Intéressant, non ?

Ce matin, à l’instant, j’ai parlé avec John, l’ami d’enfance en Israël qui m’aide avec ma migration. J’ai compris que mon départ est imminent. Je suis un Israélien avec un passeport Israélien. Il semble qu’aller directement là-bas évitera beaucoup de formalités et que ma citoyenneté pourrait être réglée en quelques jours. Il est en train de voir s’il y a moyen de m’intégrer rapidement dans une petite ville, comme Modi’in, qui se trouve à mi-chemin entre Tel-Aviv et Jérusalem, afin que je puisse venir plus vite. 

Il va m’appeler dans quelques jours et je pense que je prendras mon billet en fonction des nouvelles qu’il me donnera. La porte semble vraiment ouverte. Des possibilités se présentent d’elles-mêmes. Il me reste juste assez de temps ici à Amsterdam pour réaliser que je vais vraiment partir. Mmmmmm… allez, je retourne à mes cours d’hébreu !

∞💜∞

6 réponses

  1. Isabelle

    Heureuse, encouragée toujours par tes partages, Michaël 🌈
    Bon vol, beau chemin à toi en Israël et merci du find du cœur de continuer à nous écrire ✍️ 🙏❣️Je t’embrasse chaleureusement. 🔥Isabelle ⭐️

    Aimé par 1 personne

  2. Alain

    « À ta santé, à tes amours, à ta folie ! » (tiré de la chanson de G.Lenorman).
    C’est ce qui nous fascine le plus je crois chez les artistes, leur folie assumée qui nous renvoie à notre propre folie refoulée.

    Aimé par 1 personne

  3. Daniel

    Bonjour Michael,

    « Au fur et à mesure que je parle aux gens, je perçois que mon chemin est incompréhensible. Je le constate tout simplement par leurs réactions quand je raconte ce que je vis. Ils ne comprennent pas du tout comment je fonctionne. Pourtant, pour moi, mon parcours est simple, tellement simple. D’ailleurs, il est tellement simple et évident, que je vois bien que seulement ceux qui ont gardé ou retrouvé leur esprit d’enfant sont capables de capter ce que je partage. ».

    « Je me sens tellement incompris que je me demande si un jour je vais à nouveau pouvoir partager mes expériences, mes acquis et mes richesses. La plupart des gens sont tellement empêtrés dans leur vérité limitée illusoire que quelque chose d’évident pour moi, devient quasiment impossible à expliquer. »

    C’est exactement ce que je vis et ressens.

    Bon retour chez toi mon frère d’âme.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s