Choisir l’essentiel ~ Chose the essential

Michael à Fort-de-France, Martinique 🇲🇶 

La carte que je tire le plus souvent en ce moment, au moins 3 fois cette semaine, est celle de la projection. Elle me rappelle une séance Zoom de La Coupe de Feu, d’il y a quelques semaines et l’importance de faire les projections, le jeu des miroirs, correctement. En tant qu’accompagnant, je peux facilement tomber dans le piège du thérapeute et mettre l’accent sur ce que les autres sont censés mettre en place… et oublier d’appliquer ce que je vois à ma propre vie. Je dirais que c’est une question de qualité de mise en pratique. Je pense que j’utilise déjà très bien le miroir… mais pour que j’avance, il faudrait que je monte vers l’excellence et que je ne laisse plus glisser des informations essentielles entre mes doigts. 🌈

Alors, depuis quelques semaines, je fais encore plus attention. Je ne relève pas nécessairement plus d’information. Je pense qu’il n’y a pas grand chose qui m’échappe. Il s’agit juste de rester vigilant à l’appliquer à moi-même. Je dois d’abord saisir, capter ce que je vois et le laisser monter dans ma conscience pour pouvoir y mettre l’attention adéquate. Alors, que me dit le miroir de ces derniers jours ? Qu’est-ce que je vois chez les autres ? Quels conseils est-ce que je donne ? Quels sont les points où j’insiste actuellement chez ceux que j’accompagne ? Qu’est-ce qui me « frappe » le plus dans mon entourage proche en ce moment  ? De quoi avons nous parlé hier dans la rencontre de La Coupe de Feu ? De quoi parlent les textes que je reçois de mes co-exploratrices ces derniers jours ? 🙄

Projections

Jouer avec le miroir est simple… mais pas facile. Ça demande de regarder la Vie autant que plus possible avec les yeux d’enfant et de prendre les choses au premier degré : « C’est celui qui le dit (ou le pense), qui l’est ! ». Prendre les informations… savoir les retirer, ou pas, de leur contexte… lire les points de suspension, les silences, entre les lignes et les intentions… oser se jauger à travers les autres, les événements, les choses, les pathologies, les pannes, les rêves… savoir regarder autant les contenus que les contenants… savoir réellement se mettre en question et mettre des changements en mouvement… chercher des dénominateurs communs et faire des déductions…. tout en gardant le petit mental de l’ego de côté… relève de l’art ! C’est un travail où mon Sherlock Holmes, Frodon Sacquet, Harry Potter, Indiana Jones, Superman et Ulysse intérieurs oeuvrent de concert pour trouver et parcourir le chemin vers mon Centre, la Source de toute chose… 🦸

Le lien que je fais entre les éléments ci-dessus est simple. Il y a un dénominateur commun très précis actuellement. Je sais que quand je trouve le bon, il s’applique à tous, moi inclus, de la même manière et que c’est notre voie de passage commune. Tout tourne en ce moment autour du choix entre le profane et l’essentiel. Les gens que je vois actuellement sont tous pris dans l’engrenage des obligations pour survivre et tenir dans notre société complexe. Personne ne met l’attention vraiment où il faut. Ils s’occupent d’abord de leur travail, des repas, de leurs problèmes, de l’administratif, de leur voiture, du plaisir… et dissocient tous ça de leur vie spirituelle, de la source qui provoque tout ça. Ils mettent les boeufs littéralement derrière le charriot. Et c’est logique, puisqu’en commençant par le profane, il ne reste plus beaucoup de temps à la fin de la journée pour soi… pour son Soi… pour l’Essentiel. 👨‍✈️

Je trouve que j’ai beaucoup beaucoup avancé sur ce plan déjà. Ma vie tourne complètement autour de l’essentiel. Je suis véritablement libre. Je me sens en paix et je sens la puissance de mon énergie dans mes méridiens… même quand je suis fatigué. Je suis libre parce que je suis capable de faire les choix en fonction du besoin de mon Etre Profond, de mon Enfant Intérieur et de mon Soi… au lieu d’obéir aux besoins des autres, aux impositions sociétales ou de me laisser mener par le bout du nez pour des broutilles administratives ou commerciales. J’ose prétendre que je suis allé tellement loin qu’il n’y a pas de chemin de retour. J’ai brulé les ponts et les bateaux derrière moi. Je ne peux qu’avancer. Mais, le miroir me dit que je dois faire plus attention à mes choix actuellement si je ne veux pas rester coincé avec le cul entre deux chaises. 🤨

Beaucoup d’entre nous ont la tête dans le guidon et ne se rendent pas compte de la différence entre le profane et l’essentiel. Généralement, ils inversent les choses et considèrent tout simplement le profane comme essentiel. C’est logique, puisque la plupart d’entre nous a toujours vécu dans la société et ne connait pas autre chose. C’est simple… si tu es VRAIMENT en paix, que tu te sens libre, que ton corps est en bonne santé, que tu n’as pas de vrais problèmes et que tu n’as pas à t’en faire pour ta survie… alors, peut-être tes priorités sont à leur juste place ! Par contre, si quelque chose ne tourne pas rond, il y a peut-être un endroit où tes priorités sont inversées, un endroit où tes croyances ont un effet limitant sur ta vie… et un remise à l’ordre peut-être utile. 🙄

IMG_5381

Je suis en train de vivre ma 11ème vie. Pour cela je suis en train de revenir dans la société. Il est donc logique et facile de me laisser happer par les griffes de l’éphémère, le profane et le superficiel. Mon défi semble être de revenir dans la société… mais, sans perdre pour autant mes acquis. J’avais déjà déduit le même message il y a quelques mois, quand j’étais encore en Israël. Ce n’est pas un défi facile à relever. Comment garder ma simplicité, ma lenteur, ma folie douce et mes autres particularités tout en participant à une société qui pousse à l’homogénéisation et où tout tourne autour de la productivité, l’efficacité et le modernisme ? Justement, c’est là où se trouve mon défi ! 🤪

Qu’est-ce qui va se passer si je choisis systématiquement pour l’Essentiel ? Où est-ce que je vais atterrir si je donne d’abord priorité à mon Etre, à mon Enfant Intérieur ? Où est-ce que je serais projeté si je reste fidèle et intègre à l’Homme que je suis devenu ? Au fond, je m’en fous ! Je sais seulement que pour atterrir un jour à l’Endroit qui est fait pour moi, je me dois de rester fidèle à Qui Je Suis Vraiment. Je suis prêt à tout perdre pour cela. Et c’est de ça qu’il s’agit vraiment. Il semble essentiel que je reste dans l’état intérieur où je suis prêt à perdre tout ce que j’ai actuellement. Chaque choix où je reste intègre à mon Soi, peut m’envoyer en dehors de ma zone de confort… donc, en dehors de mon couple, en dehors du cercle de ceux que j’accompagne et que j’aime et en dehors du pays. Ça peut même m’envoyer en prison ou vers la mort. Je n’ai pas vraiment le choix… puisque j’ai choisi de suivre la Voie du Vrai et du Bon quand j’étais encore jeune. Je dois juste me rappeler la promesse que je me suis faite un jour il y a bien longtemps… de ne pas mourir comme un paumé, mais comme un vieux sage… ❤️‍🔥

Je vous souhaite une journée, soirée ou nuit remplie d’Essentiel… ∞❤️∞ 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s