Le jeu de la Vie ~ The game of Life

🇬🇧 To translate my article to your language, copy the French text, click on this link and paste it in the Google translator that opens…

Michael, Ă  Netanya en IsraĂ«l đŸ‡źđŸ‡±

A chaque instant, je me rends compte Ă  quel point la partie conditionnĂ©e en moi a envie de revenir au galop. C’est tellement confortable de faire ce qui m’a Ă©tĂ© dictĂ© pendant si longtemps et croire encore au couleuvres que mes Ă©ducateurs ont rĂ©ussi Ă  me faire avaler. L’acte qui a initiĂ© mon processus de dĂ©conditionnement a Ă©tĂ© mon dĂ©part de l’armĂ©e en 1984. Depuis se jour, je suis devenu de plus en plus conscient de mes choix, oĂč il s’agissait de rester dans la peur ou d’Ă©voluer vers l’Amour.

Au dĂ©but, je ne savais pas vraiment qu’il s’agissait de ça. Je voyais simplement qu’une maniĂšre de choisir maintenait ou aggravait ce que je connaissait… et que l’autre faisait partir un petit peu de mes inconforts ou souffrances… et Ă©tait accompagnĂ© d’une sensation de bonheur et de satisfaction. MĂȘme si je rĂ©alise que j’ai vraiment fait un grand chemin, je constate le « Naturel Originel », qui appelle de mes profondeurs, n’est pas encore satisfait. 

Des Ă©lans il y en a eu pleins. La dĂ©fi-cultĂ© est de discerner d’oĂč ils viennent. La partie conditionnĂ©e en moi peu parfois encore se sentir obligĂ© de faire des choses selon les normes et valeurs inculquĂ©es. Ă‡a va toujours Ă  l’encontre de l’envie de mon enfant intĂ©rieur. Si je l’Ă©coute trop, je sens que je stagne. Mon enfant intĂ©rieur cherche systĂ©matiquement Ă  se dĂ©faire de ses carcans et n’aime pas les rĂšgles, les projets, la manipulation, les interdits, les limitations, l’enfermement ou les obligations.  

Mon enfant intĂ©rieur aime que l’on le laisse tranquille… Il aime observer et sait exactement Ă  quel moment il faut agir et avec quel intention et puissance. Mon enfant blessĂ© est toujours pressĂ© parce qu’il cherche toujours la maniĂšre la plus rapide pour sortir de l’inconfort et pour se sentir en sĂ©curitĂ©. Mon enfant intĂ©rieur n’a pas peur, il sait que la sĂ©curitĂ© ne dĂ©pend pas de ce qu’il fait ou de ce qu’il a, mais de son aptitude Ă  ĂȘtre en phase avec la Grande Vie autour de lui.

Ce sont mes cartes de ce matin qui m’ont fait comprendre que je dois faire attention. Pas de compromis ! Pas chercher Ă  influencer la situation Ă  travers ceux qui se trouvent autour de moi en me comportant en mode « politesse et servitude ». Si je me comporte ainsi ce serait par peur de ne pas trouver oĂč poser mon pas suivant sur mon chemin. En faisant des compromis, j’arriverai uniquement Ă  des endroits de cet ordre. Pour arriver Ă  la Grande Maison, pour vivre mon plein potentiel, je dois ĂȘtre 100% MOI-M’AIME… Alors, la deuxiĂšme carte cherche Ă  me rassurer : « ne t’inquiĂštes pas, prends une tasse de thĂ© »…

Je suis devenu quelqu’un de simple, trĂšs simple mĂȘme. Je n’ai besoin de presque rien. Je bois un peu, je mange encore de temps en temps, je n’achĂšte quasiment rien… et moins je fais, mieux je me sens. J’apprends ça en ce moment. J’apprends Ă  ĂȘtre authentique avec moi-mĂȘme. C’est plus simple de m’abandonner Ă  mes occupations simplistes quand personne ne me regarde. Quelques films, un peu d’Ă©criture, de l’hĂ©breu si j’en ai envie et une promenade quand le coeur m’en dit me suffisent. Je me lĂšve et je me couche avec le soleil et j’aime laisser le temps passer en sentant que je n’ai pas besoin de l’utiliser…

Je ne sors pas parce qu’il fait beau… Je n’Ă©cris pas pour laisser une trace… Je n’appelle pas pour entretenir une amitiĂ©… Je ne mange pas parce que j’ai faim… Je ne me couche pas parce que je suis fatiguĂ©… Je ne dors pas parce qu’il fait nuit… Je ne vais pas chez quelqu’un parce que je suis invitĂ©… Je ne m’habille pas selon une code vestimentaire… Je ne respecte pas quelqu’un parce qu’il est plus vieux que moi… Je ne vais pas chez le mĂ©decin parce que je suis malade… Je ne vais pas sortir pour rencontrer une femme… Je ne fais pas de sport pour ĂȘtre en bonne santĂ©… et j’en passe… Ce ne sont que quelques petits exemples pour illustrer ma maniĂšre de vivre…

Non, ma seule critĂšre est l’AMOUR… C’est un jeu magnifique… Le jeu de la VIE… Je n’obĂ©is pas Ă  la loi de l’homme, puisqu’elle est gouvernĂ©e par la dualitĂ© et la peur. J’obĂ©is Ă  la loi de notre culture ancestrale, la loi de l’Univers et de l’Amour. Parfois, ces lois se chevauchent. C’est mon Enfant IntĂ©rieur qui est le MaĂźtre du Jeu. Il connait le chemin… il sait comment jouer. Pour jouer au jeu de la Vie, il est plus simple de le diviser en trois jeux sĂ©parĂ©s : Le jeu du miroir et les signes, pour re-apprendre Ă  Ă©couter la Vie et retrouver son chemin originel… Le jeu du territoire pour quitter les peurs, se dĂ©faire de ses conditionnements et se diriger ainsi vers l’Amour… Le jeu de l’exploration, pour rĂ©tablir et sentir les Ă©nergies originelles…

Le plus simple et le plus important est peut-ĂȘtre le jeu du territoire. Certes, les 3 jeux s’entremĂȘlent… mais celui-lĂ  est le plus facile Ă  enseigner et permet de solutionner nos problĂšmes les plus importantes : nos relations… entre parents et enfants, entre partenaires, entre amis et au travail. J’y pensais ce matin Ă  la suite d’un message vocal que j’ai reçu d’un copain du lycĂ©e qui habite en IsraĂ«l depuis longtemps. Je n’ai pas vraiment de relation avec lui, mais j’ai compris dans son message que son dernier mariage vient d’Ă©chouer… 

Je sais que je pourrais l’aider s’il en faisait la demande. Le plus grand problĂšme dans les relations est que la plupart d’entre nous sont tellement convaincus de savoir dĂ©jĂ  comment ça marche, qu’un accompagnement constructif devient quasiment impossible… surtout quand ce conditionnement est verrouillĂ© par une religion qui le renforce. D’ailleurs, j’avais essayĂ© de l’aider il y a dĂ©jĂ  17 ans et dĂ©jĂ  Ă  l’Ă©poque c’Ă©tait la religion et les croyances limitantes concernant le Divin et le SacrĂ©… puis, de Qui nous sommes et Ce que nous sommes venus faire sur terre, qui ont empĂȘchĂ© toute forme d’accompagnement.

Pourtant, en y pensant, je me dit que ma voie de passage se trouve belle et bien lĂ  ! La Grande Famille que nous formons tous n’a pas encore pris une forme physique. En tout cas pas selon l’idĂ©e que je m’en fais. Mais, cela ne m’empĂȘche pas en attendant d’enseigner les bases qui permettent une co-crĂ©ation future harmonieuse. Okay, bien Ă©videmment que je le fais dĂ©jĂ …depuis le tout dĂ©but mĂȘme, en rĂ©alitĂ©. Avec le temps, je me rends seulement de plus en plus compte ce et pourquoi je fais en rĂ©alitĂ© les choses. Je vois de plus en plus le Grand Plan se dessiner.

Aujourd’hui, je commence gĂ©nĂ©ralement par le processus de libĂ©ration pour enlever le plus gros des croyances limitantes et pour faciliter la suite. Mais dĂšs que je le peux, je partage tout ce que je peux concernant le jeu de la Vie. Ça me plairait de le faire davantage… et surtout de voir les gens le pratiquer par la suite afin qu’ils puisse constater par eux-mĂȘmes Ă  quel point c’est efficace pour trouver sa place, son centre et ainsi Soi-mĂȘme. Mais, comme l’adage cĂ©lĂšbre le dit bien : « Je peux emmener un cheval Ă  la riviĂšre, mais je ne peux pas le forcer Ă  boire ! »… Ă  suivre alors…

Je vous souhaite une dĂ©licieuse journĂ©e de plus… âˆžâ€ïžâˆž 

2 commentaires sur « Le jeu de la Vie ~ The game of Life »

  1. Il est trĂšs difficile d’afficher sur la page de nos existences la vĂ©ritĂ© de nos ĂȘtres. La vie nous pousse inlassablement vers des compromis pour rĂ©pondre Ă  une image sage de la sociĂ©tĂ©. Toutefois il y a des moments oĂč tout s’écroule oĂč le rien s’impose pour laisser exploser le tout. NĂ©anmoins le passage est souvent douloureux et surtout trĂšs long lorsque le jeu de la vie refait surface car il ne veut pas laisser la place Ă  notre vrai «  je ».

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s