Pour être vu

Paris (75), France 🇫🇷

Ce matin, avec ma co-exploratrice du moment, nous avons échangé sur toutes les stratégies que nous pouvons mettre en place pour être vus. Je vois clairement les jeux différents que chacun joue. C’est normal et je ne connais personne qui est hors de cause. C’est de la manipulation pure et simple, souvent inconsciente, qui se manifeste entre autres par la séduction, la victimisation, le sauvetage, l’enseignement et le fait de se rendre indispensable… 🤩

Ce besoin d’être vu, d’exister aux yeux des autres, vient de tellement loin… et les jeux manipulatoires sont en place depuis tellement longtemps, que la plupart d’entre nous ne le voit plus. C’est devenu normal. Pour que mes co-voyageuses puissent toucher leur puissance féminine, je leur montre comment quitter toute forme de manipulation et oser vivre en toute simplicité avec ce qu’elles sont, même si ce n’est pas nécessairement très glorieux à première vue et qu’il est possible que personne ne les regardera plus par la suite. 🤓

Juste être dans son territoire… en vérité… transparent… en prenant le risque de ne plus être aimé, de ne plus être assez intéressant, beau, riche ou sensuel. Arrêter de faire un effort, d’impressionner, d’agir pour recevoir quelque chose en retour. Ne plus tirer ou pousser l’autre pour obtenir un peu d’attention. Oser laisser partir tout ce qui s’est agglutiné autour du semblant que nous étions. Ce qui est rigolo, c’est que je constate dans ma propre vie que même si au départ ça a créé un vide… en laissant partir tout ça et en devenant de plus en plus moi-même, l’Amour tant attendu entre enfin dans ma vie. ❤️ 

Et pas n’importe lequel… le VRAI ! Les relations deviennent plus vraies, plus respectueuses et plus profondes. Ceux qui venaient vers moi parce qu’ils avaient besoin de quelque chose, ont disparu. Ceux qui restent, même si pour l’instant sont peu nombreux, restent pour ce que je suis réellement. Ils me voient… sans que j’ai besoin d’être extraordinaire ou marcher sur la pointe des pieds en permanence. Je peux me détendre et être naturel. Oufff… 🤪

Je perçois chez mes partenaires, que même si elles ne sont pas conscientes du mécanisme qui est en place, leur corps le sait… et quand le reni de soi est allé trop loin, il se rebelle et se manifeste par des pathologies ou des inconforts. Je vois souvent comment des femmes captent l’attention d’un partenaire potentiel par le sexe. Du coup, pour être aimées d’amour vrai, elles utilisent leur corps, leur sexualité pour obtenir ce qu’elles veulent. Il y a grand chance qu’elles se fassent aimer pour leur corps et non pas pour ce qu’elles sont vraiment. ☹️ 

Les organes génitaux féminins ont plusieurs manières de montrer qu’ils n’ont plus envie de jouer à ce jeu là et de se prostituer, en quelque sorte, pour un peu de tendresse sincère. L’herpès, mycoses, irritations diverses, l’odeur, l’acidité… sont pour moi autant de signes qu’expriment le corps voulant dire quelque choses comme “Aime-moi d’abord, après je voudrais éventuellement bien t’accueillir en moi !” Et pareil pour la bouche avec l’haleine et l’état des dents ou des lèvres. 😌

Bien évidemment, tout ce que j’avance ici n’engage que moi… mais si je vais plus loin encore, je dirais que même la ménopause est également une invitation à sortir d’une sexualité basique pour aller vers de sacré dans la relation avec son partenaire. Je pense que ce n’est pas nécessairement simple pour un homme “normal” d’avoir une compagne ménopausée… Par contre, pour un homme qui touche à sa puissance et qui a mieux compris comment AIMER, c’est tout le contraire, ça représente plutôt un cadeau ! 😍

IMG_1122-001

Le temps est peut-être venu que plus de femmes prennent conscience que leur sexe n’est pas une poubelle, mais un lieu sacré… qui ne se brade pas et qui ne s’offre pas à n’importe qui… et que pour y entrer il faut avoir été préparé, purifié et invité. C’est un endroit d’où nous sortons tous et où siège toute la puissance féminine permettant de nous apaiser, réparer, guérir… et de nous re-connecter avec nos origines, notre source. Le sexe de la femme est un lieu qui se respecte au même titre qu’un temple… la demeure de la déesse-mère. 🙏  

Je vois bien comment ce miroir du moment s’imbrique dans mon histoire… Ne plus chercher le regard de l’autre… Etre discret… Ne pas manipuler pour obtenir insidieusement quand-même ce que je veux… M’installer tranquillement dans l’état de fait qu’est mon existence ! Avec toutes mes qualités, mes défauts, ce que j’ai et ce qui me manque… Ni plus… ni moins… Etre avec moi et me suffire, ainsi… Puis favoriser grâce à cette simplicité, avec plus de facilité, le seul lien qui compte, la relation subtile entre moi et mon SOI. 🔥 

Je vous souhaite une délicieuse journée ❤️💛💚💙💜🖤 

1 réponse

  1. Sébastien

    Ah merci ! La source à de multiples portes! Je me suis mis à la flute amérindienne! Orgasmique! 😲😉les gardées ouvertes semblent plus compliqué.. pourtant elle regarde toujours. 😚

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s