Bourré de défauts

Allonnes (72), France 🇫🇷

Hier je m’étonnais de ma faculté à trouver autant de sujets pour mes articles. Avec celui d’aujourd’hui ça en fait 322 en espace de 15 mois à peine. Je constate que j’écris environ 3 jours sur 4, que le blog a déjà été vu presque 100.000 fois, que la moyenne des visites se trouve autour de 220 par jour et que plus de 300 personnes se sont déjà abonnées à mon journal. 🧐

Je suis impressionné et vis cela comme une réussite complète. Mon journal est vivant grâce à l’interaction entre mes écrits et votre présence au quotidien. Votre soutien et vos messages m’aident énormément. Je n’en reçois pas seulement en commentaire direct ici, mais aussi par ma page contact, par mail ou par sms. Surtout quand le sujet est trop sensible ou trop intime. 🙃 

Vous ne pouvez pas vous imaginer ce que ça me fait de savoir que je n’écris pas dans le vide, mais qu’il y a des vraies personnes et même des amis qui me lisent et que certains parmi vous viennent ici quasiment tous les jours. C’est un vrai soutien pour moi et j’ai grâce à vous cette sensation de voyager ensemble. Ça me donne la patate et du courage pour poser le pied suivant sur mon chemin hors piste. Merci… 😍  

Car, certes, c’est une épopée fantastique et extraordinaire… mais tel qu’Ulysse, en rentrant à Ithaque en « Homme véritable » pour rejoindre Pénélope, je rencontre mes ombres comme lui les a rencontré sous forme de cyclopes, de sirènes, de géants, de demi-dieux, de malédictions et  d’intempéries. C’est juste la forme, la manifestation qui est différente dans mon odyssée à moi. 🌊  

J’ai un plaisir immense quand je vois que certains parmi vous reçoivent mes écrits exactement comme je l’avais espéré. Rien ne me touche plus, quand je peux lire dans vos retours, de quelle manière vous arrivez à utiliser mes réflexions pour vous mettre en question à votre tour… et que vous osez offrir ici en public, ou discrètement et uniquement à moi par message personnel, un petit bout de votre vulnérabilité. 🙏🏼    

Les sujets fusent et défilent dans ma tête sans cesse. Il y a tellement de choses que j’ai envie de partager. Il y en a tellement qui sont actuelles et qui demandent mon attention. Et ça ne s’arrête pas. Mais je peux pas tout écrire. Je passerais ma journée devant mon ordinateur à vous parler. Au début je notais chaque sujet que j’avais envie de développer et de partager avec vous. J’ai arrêté… la liste devenait trop longue. 📝

Alors, j’ai décidé de faire autrement. Maintenant quand l’envie me vient de me poser et d’écrire, je m’installe en toute simplicité devant mon écran avec une page de bloc-notes vierge et je commence à taper les premiers mots qui me viennent sur le clavier. Ensuite, il suffit de suivre un espèce de fil invisible qui se déroule au fur et à mesure. C’est rigolo, parce que je me surprends régulièrement encore en train de vous parler, même après avoir posté mon article. Quand je me promène par exemple… et souvent carrément à haute voix. 🤪 

S’il y a autant d’articles et de sujets, c’est tout simplement parce que je suis bourré de défauts. Mon miroir me montre que j’ai vraiment matière à travailler sur moi. Heureusement j’aime me mettre en question, car on dirait que j’ai tous les maux du monde à moi seul. Ce qui est dans le sens de l’unité tout à fait vrai. Mais, celui qui me suit régulièrement peut apercevoir qu’il y a un fil conducteur et que je ne saute pas de manière aléatoire de coq à l’âne. 🐓

La vie jongle avec moi en me présentant par le miroir, par vous donc, LE défaut le plus important à travailler ici et maintenant. Et ça ne se passe pas en ligne droite… A moi ensuite de jongler avec tout ce que j’ai à améliorer en moi encore. Je pense que j’ai du pain sur la planche jusqu’à la fin de ma vie. 😅

J’aime me mettre en question. Non pas parce que j’aime me faire souffrir. Non, tout simplement parce que ça marche vraiment. Quand j’étais jeune je résistais, je revendiquais, je me vantais, je me comparais et je luttais. Ça a seulement eu comme effet de progressivement aggraver ma situation au point de m’exploser en pleine figure vers mes 29 ans. Je me trouvais subitement dans une dépression grave qui à duré de longues années, avec des dettes, des problèmes relationnelles et une panoplie de pathologies impressionnante. 😤

Je me souviens bien de ce jour en 1988 où j’ai compris que je n’avais rien compris. J’étais assis seul dans le noir dans ma salle de gym après une journée de travail épuisante. Je me sentais minable et je n’avais plus de force… Soudainement une pensée très simple m’a traversée : « Si tu es si malade, si malheureux et tellement dans la merde… et s’il y a un sens à la Vie (ce dont j’était persuadé)… alors, tu as tort ! » C’était le début de ma mise en question réelle et la fin de mon tourisme spirituel. 🤩

Et si je travaille sur autant de sujets en même temps et que je constate où j’en suis en ce moment, j’y vois la preuve que je n’ai besoin d’être parfait pour que la magie opère. Je vois bien qu’il suffit de rester tout simplement en mouvement constant… et dans les choix qui se présentent de choisir systématiquement et autant que j’en suis capable pour la Lumière, l’Amour et l’Unité. 🏮

Avant, j’étais persuadé que le vécu qui est le mien aujourd’hui était réservé à une élite, à quelques privilégiés. Que nenni ! Au contraire… J’aime dire encore et encore que je suis la preuve vivante que n’importe quel « imbécile » peut vivre l’éveil et faire le chemin vers sa réalisation. ☯

Délicieuse journée à tous ❤💛💚💙💜🖤 

10 réponses

  1. Je suis une heureuse imbécile en chemin !

    J’ai revisionné hier tes vidéos 1 et 2 et je me suis réveillée avec tes mots : « Si tu es si malade, si malheureux et tellement dans la merde… et s’il y a un sens à la Vie (ce dont j’était persuadé)… alors, tu as tort ! », et je les retrouve ce matin sur cet article.

    J’ai eu des périodes où je me sentais « au fond du trou », je peux savourer une vie plus paisible aujourd’hui… Mais j’ai besoin de continuer, vers plus de paix.

    Et je sens depuis hier que ce « j’ai tort » est pour moi.
    Merci Michael

    Et j’adore le bleu de ce matin, je le reçois tonique et doux à la fois!

    Aimé par 1 personne

  2. charmasson suzanne

    Un coucou au merveilleux « imbécile » que tu es ! j’ai bien ri et bien aimé ton texte. Continue, tu m’enchantes. Bisous de la part d’une « imbécile » patentée !!! Suzanne

    Aimé par 1 personne

  3. Bonjour,
    Un petit coucou de La Suze dans la Sarthe. Nous nous sommes croisés au centre équestre d’Allonnes alors que je venais pour le ramonage de la cheminée. Jusqu’à maintenant je ne suis qu’une visiteuse silencieuse mais je tenais à vous dire que votre blog est vraiment inspirant. Et je suis heureuse d’avoir croisée votre route. Belle journée à vous.
    Marie-Elisabeth

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s