Femme, je t’aime

Telle qu’elle est dedans je la vois
Et la projette juste en face de moi
De la plus belle à la plus laide
Souple ou justement toute raide

Esclave, dominante ou traitresse
Ce n’est plus ça qui m’intéresse
Je te vois petite fille abandonnée
Ou femme d’âge mure désabusée

Je connais tous tes jeux et toutes tes ruses
Et quelque part encore parfois ça m’amuse
Je te vois quand tu cherches à manipuler
A m’attendrir, à pousser ou à tirer

Je ne suis plus dupe dans mon âme
Car moi aussi, je deviens doucement femme
Par mémoire, énergie ou ressenti
Ma partie féminine grandie

Je t’accueille telle que tu es
Mais aime le plus ta partie vraie
Transformons ensemble ce jeux d’enfant
Devenons de vrais amants

Je te vois, te reconnais et t’honore
Et recherche dans nos vieux rites de folklore
Comment l’homme-dragon ailé
Peut te faire sentir aimée

Et quand nous avons à faire
A nos puissances complémentaires
En sorcière tu deviens mon tout
Quand je te retrouve je deviens fou

Tu es mes origines, ma structure et ma voie
J’intègre par chaque soeur un peu à la fois
Le puzzle se rassemble pièce par pièce
Et prépare la rencontre avec la mère-déesse

Initiateur d’initiatrices je me sens être
En moi, homme, dieu et dragon je vois naître 
L’envolée à deux se prépare
De moins en moins nous sépare

Humblement, sur moi je te montre
Comment aller “avec” et non pas “contre”
Doucement je t’explique avec ma voix
Comment faire un dieu de moi

Pour que les portes s’ouvrent
Faut encore plus que je découvre
Les facettes de l’homme dans toute sa splendeur
Grace aux frères et mes pairs je prends cette hauteur

Les souvenirs d’antan reviennent
De plus en plus de place ils prennent
Et quand je te retrouve, amie ou amante
Et te constate encore plus vibrante

Paradis, nirvana ou autre lieu
Notre maison est chez Déesse ou Dieu
Laisses moi encore te montrer
Comment m’y faire entrer

En montrant j’explore encore et je découvre  
Comment “être” pour que tu t’ouvres
Et quand l’ouverture devient folie divine
Devant la Déesse-mère enfin je m’incline

Merci maman, amours, amies et soeur
Je vous aime de tout mon coeur
Et salue en p’tit homme-Roi 
La mère divine en toi

❤️💛💚💙💜🖤

 

5 réponses

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s