Menage à trois ~ Threesome

🇬🇧To translate my article to your language, copy the French text, click on this link and paste it in the Google translator that opens…

Michael à Fort-de-France, Martinique 🇲🇶 

Je suis enfin sorti de l’appartement hier. C’est vrai, en général je me sens bien où je suis, peu importe l’endroit. C’est un aspect de ma Liberté, je pense. Je ne me sens depuis longtemps plus obligé de faire ou d’obtenir quelque chose de particulier pour me sentir vivant. J’ai écrit mon article, j’ai regardé quelques épisodes d’une nouvelle série sur Netflix et j’ai passé un peu de temps en vidéo-chat avec mon ami Larry d’Israël.

Je suis sorti pour participer à une expérience inédite. Je cherche encore comment le nouveau MICHAEL a envie de s’exprimer. Quel fonctionnement lui correspond aujourd’hui. J’aime aider et accompagner… c’est une évidence pour moi. Vous qui me lisez depuis longtemps avez peut-être compris que je suis fait pour ça. Toutefois, d’entrer dans le moule et d’écouter les jérémiades des gens en longueur de journée, puis de répéter à l’infini des conseils non-appliqués m’énerve au plus haut point. 

Je ne peux plus m’appeler thérapeute, accompagnant ou peut-être même coach. Je n’ai pas le profil, ni la patience de me répéter patient après patient, client après client ou ami après ami. Dans le passé, j’ai porté les gens vers le bonheur. J’ai tiré, poussé, manipulé, négocié à longueur de journée afin de sortir les gens de leurs habitudes et inhibitions mortelles. Je n’ai plus la force, ni la motivation de le faire. En plus, malgré le fait que j’apprenais aux gens à évoluer avec le miroir, peu parmi eux ont véritablement continué à progresser. C’est comme s’ils se sont installés à l’endroit où je les ai quitté.

edwin-hooper-Q8m8cLkryeo-unsplash

Je me sens plus que jamais Explorateur de l’Amour. Je cherche les aspects sacrés de notre culture ancienne qui ont été effacés, éradiqués, détruits et étouffés par la trilogie religieuse moderne (judaïsme, christianisme et islam). De mon point de vue, les courants spirituels et thérapeutiques modernes n’ont aucun lien avec la Source. Ce n’est plus une histoire de puissance Divine, mais de pouvoir d’homme. En suivant fidèlement les signes et en me transformant progressivement avec le miroir, j’ai « accidentellement » atterri sur ce chemin d’antan, oublié… et plus fréquenté. 

Tous les jours, je découvre des bribes de ce qui constituait notre vie spirituelle de jadis. Mes super-pouvoirs, ma super-lenteur et ma super-simplicité, couplés avec ma réceptivité et mon bon sens me permettent de déceler les traces de ce qui formait un jour notre patrimoine sacré. Ce ne sont pas des choses, ni des rituels… plutôt des attitudes et des comportements appliqués avec discernement à des moments très précis. Pour avancer sur la Voie vers l’Amour, demande une Authenticité Totale et l’Audace d’Etre Vrai. Il n’y a pas de marge là… c’est très précis… et pourtant à chaque fois et pour chaque personne différent, dépendant de la situation. 

Je me sens Pionnier-Explorateur-Rapporteur. C’est carrément mon nom. Gallasch, en hébreu, à la troisième personne du passé, veut dire : il surfait, débordait, partageait ! C’est ce que je suis aujourd’hui. J’aime partager ce que j’ai découvert. Je le vois, puisque dès que je commence à parler en publique, la passion me prend et je surfe là où je me sens chez moi. Pour remédier à l’apathie généralisée de ceux qui viennent me consulter en privé, je les invite à devenir aujourd’hui plutôt des co-explorateurs que des patients. Avec un peu de chance, quelques uns parmi eux vont trouver la dynamique de leur souveraineté spirituelle originelle.

rhett-wesley-NQexDDK9P9w-unsplash

Il faut que ça aille vite pour moi. Faut pas que ça traine. Pour ça, nous avons des thérapeutes… J’ai toujours été rapide sur le plan thérapeutique et spirituel. J’adore autant animer des causeries que de faire des diagnostics. En 10 minutes je trouve ce qui ne va pas, d’où vient le problème et comment y remédier. Après, faire le suivi avec la lenteur, les résistances, les procrastinations, les hésitations et les doutes des gentils moldus victimes… ne m’intéresse pas. Je n’ai plus envie d’accompagner des boulets. Ça ne fait que freiner ma propre avancé. J’ai juste envie et assez d’énergie pour partager une progression avec ceux qui ont décidé de se prendre en main et de marcher à ma vitesse.

C’est important, car pour l’être humain moyen il y a beaucoup de chemin à faire pour, d’abord, retrouver la Voie vers l’Amour… puis, ensuite, progresser dessus. L’avantage des causeries est de pouvoir partager mes découvertes avec beaucoup de gens en même temps. Il y a bien quelqu’un dans l’assemblée qui saurait faire du miel avec ce que je raconte. Il y a un centre tout près de l’appartement. Je pense que la propriétaire est peut-être intéressé dans ce que je pourrais proposer. Ma toute nouvelle compagne y donne également ses consultations privées… 

C’est là où je suis allé hier vers 16h. Nous avons tenté une nouvelle expérience. Je suis venu donner mon point de vue sur la situation de deux de ses patients. Nous étions donc trois dans le cabinet d’S. Je me suis régalé en faisant ces diagnostics et en proposant des voies de passage. J’avais une heure pour chaque personne. C’était vraiment facile… et les émotions des patients validaient mes dires. En plus, j’ai reconnu en chacun le miroir pour moi. De manière synthétique, j’ai compris que je ne pense pas mériter l’amour gratuit et que je pense toujours que je dois le mériter. Il semble que j’ai encore beaucoup de peur à être trahi et abandonné, et que j’essaye de l’éviter en contrôlant la situation. Mince, pas cool… 😉

Je vous souhaite une merveilleuse journée d’été… ∞❤️∞ 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s