Bienvenue aux jeunes ~ Welcome to the young

🇬🇧 For English scroll down till you see the Union Jack…

Modi’in, Israël 🇮🇱 

Un des sujets au cours de la réunion de La Grande Famille la dernière fois sur Zoom, concernait la participations des jeunes. Il y avait une demande de la part d’une mère dont la fille souhaitait nous rejoindre. Personnellement ça me plairait énormément, mais comme je ne décide plus tout seul, j’en ai parlé aux anciens de la tribu, puis nous avons écouté le positionnement de ceux qui étaient présents ce soir-là.

A travers les propos des autres, j’ai vu en miroir mes propres questionnements. Certes, La Grande Famille est censée accueillir tout le monde, sans exception. Toutefois, nous sommes dans un rythme de démarrage et nos rencontres sont pour l’instant uniquement virtuelles. Si je me base sur les expériences passées à Noirmoutiers, il me semble logique qu’il y aura des moments de partage où tout le monde est invité, mais d’autres qui s’adressent uniquement aux femmes, aux hommes, aux adultes, aux séniors, aux mamans, aux jeunes… et encore, dépendant entièrement de celui qui propose l’activité.

Personnellement, je n’ai aucun inconfort quant à la participation d’adolescents aux réunions. Ça me semble même normal. Certes, ça va peut-être toucher quelques frontières de ma zone de confort quand je serai amené à parler librement de ce que je vis dans mon intimité… mais je vois ça plus comme un défi qu’autre chose. Je pense que les jeunes manquent des repères sains pour construire leur vie depuis déjà bien trop longtemps. Entendre des adultes partager en harmonie entre eux sur tous les sujets possibles ne peut à mon avis que les aider à réparer leurs repères. 

smartphone-1790835_1920

Mais, je peux très bien m’imaginer que pour d’autres adultes ce ne soit pas la même chose. La relation à l’autre et la sexualité prennent une grande place dans notre vie et je pense que beaucoup d’entre nous ont envie ou besoin d’explorer déjà verbalement ces territoires malmenés. La vie intime est souvent devenue tellement intime que déjà en parler à son partenaire ou à un ami n’est pas simple. Je pense aussi que par peur d’être blessé, nous avons également pris l’habitude de garder beaucoup de nos ressentis, de nos émotions, notre vécu et nos opinions pour nous.

Se montrer sous son vrai jour demande énormément d’audace. Je pense que dans ce cas la présence de jeunes gens peut avoir carrément un effet limitant et censurer encore plus certains. D’un autre côté, la fraicheur, l’innocence, la spontanéité, la créativité, l’enseignabilité, l’ouverture et le franc parler de certains jeunes peut également avoir un effet opposé et aider à délier les langues de ceux qui se trouvent autour. Dans mon parcours d’accompagnant j’ai eu régulièrement la chance d’accompagner des adolescents. C’étaient souvent des enfants indigos et j’ai vécu ces expériences comme de vraies grâces, car ils me comprenaient tout de suite et me permettaient d’aller beaucoup plus loin et profond qu’avec les adultes que je voyais.

La question n’est donc pas si OUI ou NON les jeunes peuvent participer à La Grande Famille. Il s’agit plutôt de trouver comment faire pour ne pas interférer dans la co-création existante déjà bien lancée. Il me semble donc logique de ne pas toucher aux soirées déjà programmées. Je pensais simplement ouvrir une porte et ajouter une soirée supplémentaire pour voir comment ça se passe quand des jeunes participent. Ensuite, en fonction de l’expérience, tout est possible… Avant d’ajouter une soirée au programme à droite sur l’écran, j’attends la réponse des Anciens… 

Je nous souhaite une magnifique journée de plus ∞💜∞ 




union-jack-1027898

Modi’in, Israël 🇮🇱 

One of the subjects during the Big Family meeting last time on Zoom, concerned the participation of young people. There was a request from a mother whose daughter wanted to join us. Personally, I would really like it, but since I no longer decide on my own, I spoke to the elders of the tribe, and afterwards we listened to the positioning of those who were present that evening.

Through the opinions of the others, I saw in mirror my own questioning. Certainly, The Big Family is supposed to welcome everyone, without exception. However, we are in a starting phase and our meetings are for the moment only virtual. If I base myself on past experiences in Noirmoutiers, it seems logical to me that there will be moments of sharing where everyone is invited, but others which are intended only for women, men, adults, seniors, mothers, young people … and others, entirely depending on who proposes the activity.

Personally, I have no discomfort with teenagers attending the reunions. It even seems normal to me. Admittedly, it will perhaps touch some borders of my comfort zone when I want to speak freely about what I live in my intimacy … but I see it more as a challenge than anything else. I think young people have been missing healthy benchmarks to build their lives for far too long. Hearing adults share in harmony with each other on all possible subjects can, in my opinion, only help them to repair their benchmarks.

smartphone-1790835_1920

But, I can well imagine that for other adults it is not the same thing. Relationships with others and sexuality take a big place in our lives and I think that many of us want or need to explore these abused territories already verbally. Intimate life has often become so intimate that already talking about it to your partner or friend is not easy. I also think that for fear of being hurt, we have also gotten into the habit of keeping a lot of our feelings, our emotions, our experience and our opinions for us.

To show oneself in its true light requires a lot of audacity. I think that in this case the presence of young people can have a downright limiting effect and even censor the expression of some of us. On the other hand, the freshness, innocence, spontaneity, creativity, teachability, openness and outspokenness of some young people can also have the opposite effect and help to untie the tongues ​​of those who are around them. In my accompaniment experience I have regularly had the chance to accompany adolescents. They were often Indigo children and I lived these experiences as real graces, because they understood me immediately and allowed me to go much further and deeper than the adults I saw.

The question is therefore not whether YES or NO young people can participate in The Big Family. Rather, it is a matter of figuring out how to avoid interfering with the existing co-creation that is already well underway. It therefore seems logical to me not to touch the evenings already scheduled. I was just thinking of opening a door and adding an extra evening to see how it goes when young people participate. Then, depending on the experience, everything is possible … Before adding an evening to the program on the right on the screen, I await the response of the Elders …

I wish us another wonderful day ∞💜∞

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s