Dans la nuit

Rennes-les-Bains (11), France 🇫🇷

Apprendre à utiliser la projection en tant que “GPS de Vie” n’est pas aussi simple que ça. Ça demande beaucoup d’entrainement, beaucoup de pratique. Ce qui est magnifique avec cette technique est qu’elle s’enseigne elle-même ! Si je me trompe, les aspects du miroir suivants me le montrent systématiquement jusqu’à ce que je corrige mon trajectoire. La projection existe pour ça. Il suffit que je reste très attentif, que je me prenne au jeu et que je n’ai pas peur de voir “la réalité en face”. 🤓

C’est après mon expérience d’éveil que j’ai compris que c’est l’outil par excellence pour retrouver ma maison, ma source… et que c’est le seul moyen qui est assez neutre et objectif pour me permettre de sortir de toute forme de manipulation, que cela soit de celle des autres ou des miennes. C’est beaucoup plus tard que j’ai compris que l’apprentissage du miroir a même fait partie de l’enseignement Essenien, un mouvement juif vivant à Qumran en Israël dont Jésus semble avoir fait parti. 🕍  

Mes articles sont truffés de mes expériences avec le miroir. Je ne peux pas tout expliquer à chaque fois, ça deviendrait trop compliqué et ressemblerait trop à un enseignement. Je passe simplement tout mon temps à être attentif et présent. Je ne relève pas tout ce que la vie m’envoie comme signes, ce serait trop… Il y a tellement d’informations que je pourrais passer mes journées entières à rassembler ce puzzle me permettant ainsi de savoir au plus juste où j’en suis… mais, il ne me resterait plus assez de temps pour vivre ce que j’ai à vivre par la suite. 🤪

L’information fuse sans cesse. Je prends ce qui est strictement nécessaire et c’est seulement en temps “de crise” que j’augmente mon attention pour corriger mon chemin, un comportement, une croyance, une action… Facile de voir si je me trompe : inconfort, malaise, pathologie, immobilisation, conflit,  routine, manque, etc. sont au rendez-vous dans ce cas. 😌   

Tout ça pour dire que ces derniers temps, grâce aux livres et films, j’ai les pièces d’un puzzle me montrant une nouvelle image, une nouvelle piste pour ma quête alchimique. Le dénominateur commun de mes lectures et visionnages est la recherche d’indices, les enquêtes, la solution d’énigmes… et la lecture du dernier livre que j’ai lu, Le sixième sommeil de Bernard Werber, m’a provoqué un déclic… permettant les pièces du puzzle de former l’image que je cherchais à obtenir. 🖼

Ce livre parle du sommeil et des rêves… et tout en lisant j’ai fait le rapprochement avec ce que je vis en ce moment. J’avance doucement mais sûrement dans mes explorations, mais depuis quelque temps je sens que ça stagne un petit peu. Je me rends compte que j’attends que mes co-exploratrices m’aident à trouver la “voie de passage” pour sortir du “point d’appui” dans lequel je me trouve. Finalement je l’ai trouvé dans ce livre, je le pense en tout cas. 🛣

Il s’agit de laisser davantage de place au repos, au sommeil et peut-être même aux rêves… Au lieu de remplir mon temps libre avec des activités, des films ou de la lecture, je peux aussi m’allonger pour une faire une sieste, une méditation allongée ou juste somnoler et me laisser glisser dans le monde d’Hypnos, Thanatos, Somnus et Morphée. 😌

Quoi de mieux pour retrouver les pistes d’une mémoire ancestrale perdue que de visiter le monde du subconscient et de l’inconscient et se laisser enseigner directement par eux ? Parfois je le faisais déjà… mais là, j’ai l’intention de le faire davantage. Dès que j’en ai l’occasion j’ai envie de me laisser partir en “rêve”… Parfois dans le passé j’utilisais du Cannabis, mais cette phase de ma vie est terminée. Là, j’ai envie d’y aller de manière naturelle. 😍

Un autre aspect de ma découverte concerne mes activités nocturnes. La nuit je suis plus réceptif encore et je me trouve fréquemment en train de faire autre chose que dormir. Quand je suis seul il m’arrive régulièrement d’écrire quand je ne trouve pas le sommeil… et quand je suis avec une partenaire je sens souvent l’appel intérieur de méditer en utilisant son corps comme support. 😇

J’ai envie de développer cet aspect pendant mes explorations nocturnes. Je peux le faire simplement étant allongé avec ma co-exploratrice et méditer avec elle, écouter ensemble ce qui se passe dans la subtilité que nous partageons. Présence, écoute, immobilité, silence et complicité sont les ingrédients de cette recette magique. Ça fait intégralement parti du Tissage de l’Amour… De cheminer ensemble crée une forme de complicité très solide. 💜 

Je peux aussi m’assoir dans une position de mon choix à côté d’elles, ce que je fais régulièrement quand elles dorment, ou presque. Quand je médite ainsi, je me connecte… et je danse intérieurement doucement le Tandava laissant mes mains et mon corps faire ce qui vient naturellement. Je mets ma tête au repos et deviens observateur de l’intervention de la Vie à travers de moi. Ma partenaire en profite et peut vivre ainsi un soin, une initiation, un enseignement, du plaisir ou simplement un moment de détente agréable. Bon, je sens que ça avance… et j’en suis content ! A suivre… 😍 

Merveilleuse journée à tous ❤️💛💚💙💜🖤 

Quelques photos-souvenir d’une promenade vers
l’Ermitage Saint-Antoine de Galamus à Saint-Paul-de-Fenouillet (66)

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s