Mes SMS ~ My SMS

Michael à Fort-de-France, Martinique 🇲🇶

🇬🇧 To translate my articles in your language, use the Google Widget on the right 👉

Bon, tout va bien dans ma vie. Je comprends exactement comment et pourquoi les choses se déroulent comme elles le font dans le scénario de mon histoire. Tout a un sens pour moi et même si je peux peut-être me tromper parfois, j’en trouve toujours un. Je pense que c’est le sens que je trouve derrière les événements qui me permet de les accepter paisiblement. Je pense que comprendre le sens profond derrière ce qui m’arrive me permet d’éviter de nouveaux traumatismes importants. D’avoir pu mettre du sens dans les événements du passé m’a permis de libérer beaucoup de mes ancrages traumatiques. Il y a juste une chose dans ma vie qui me turlupine actuellement et j’aimerais utiliser mon article du jour pour réfléchir en haute voix pour découvrir ce que je suis censé comprendre ou faire. 😌

Il s’agit des SMS venant de ma banque me permettant d’utiliser l’application sur mon téléphone. Sans ce SMS, je n’ai pas accès à mon compte à partir de l’application et sans application je n’ai pas accès à mon compte sur Internet. J’ai eu le support technique au téléphone déjà deux fois et quand ils m’envoient un SMS pour vérifier si ça marche, le premier arrive bel et bien, le deuxième non. Le numéro est correct… il n’y a pas de problème chez mon serveur avec qui j’ai chatté en ligne… ce n’est pas le téléphone non plus, puisque j’ai essayé sur 3 appareils différents… j’ai commandé une autre carte SIM, puisque ça peut éventuellement venir de là… Pour moi, la source du problème se trouve chez la banque, quelque part dans le serveur. Je ne peux pas changer mon numéro ou adresse par téléphone, mais seulement à partir de mon application… à laquelle je n’ai donc pas accès. J’attends maintenant que des techniciens me rappellent pour trouver une solution… 😅

girl-1531575

Avant de chercher le sens derrière tout ça, je sais d’avance déjà : que les petites contraintes du moment sont censés m’aider à me focaliser sur mon départ dans 5 jours… que je suis inviter à aller simplement avec le courant… que je suis aidé ainsi à mettre mon attention sur l’ici et maintenant… que l’incident a un lien avec un traumatisme profond… que je suis censé m’ouvrir d’avantage pour retrouver une vie sociale digne de ce nom… Souvent, comprendre ce qui se passe permet de débloquer des situations. J’appelle cela des réparations qui se font « just by knowing ». Parfois, il est important de l’exprimer en haute voix ou par écrit devant un ou plusieurs témoins. J’appelle cela des réparations qui se font « just by saying ». La plupart du temps par contre, il est nécessaire de poser une action. C’est logique parce que quasiment tous les messages que la Vie nous envoie sont des indications pour changer. Dans ce cas, j’appelle ça des réparations qui se font « just by doing ». 👀

Quoi qu’il en soit, quand le message est compris, le messager peut prendre congé et le stimulus peut cesser. Finalement, un problème n’est au bout du compte rien d’autre qu’un baromètre qui indique à quel point nous avons compris le message et que nous avons posé l’action adéquate. C’est exactement comme l’émotion, qui n’est que le baromètre qui indique la force d’une blessure. Le plus simple pour moi est de prendre le symbolique dans ce qui se passe. Je l’ai déjà fait hier. Il suffit de dire exactement ce qui se passe, avec des mots aussi simples que possible, et de l’entendre au premier degré. Ça donne, qu’un message de validation ne m’arrive pas… ce qui m’empêche d’accéder à mes richesses. Et c’est vrai ! Tant que quelqu’un ne me valide pas, je ne me sens pas autorisé à partager mes acquis. Je peux aussi y voir un avertissement : « Attention de ne pas partager tes acquis, d’aider ou d’accompagner, s’il n’y a pas validation, si la personne en face ne te valide pas ! » 🚦

sports-6299034

Et là, ça me parle énormément, car ça pointe le doigt vers une de mes faiblesses. Okay, généralement je n’aide pas quand je ne suis pas sollicité. Dans ma vie privée, je reste bien dans mon territoire et je respecte bien celui des autres. Il m’a fallu des années pour apprendre cela. Quand j’accompagne, j’ai en général la validation d’emblée et je peux intervenir comme bon me semble. C’est dans la zone grise, quand j’ai un double-rôle comme compagnon-accompagnant ou ami-accompagnant où à mon avis le bat blesse. Peut-être aussi dans certains accompagnements où les personnes me choisissent moi, mais ne sont pas nécessairement enseignables… ou ont simplement trop de résistances pour un vrai travail de transformation. Quoi qu’il en soit, je pense qu’il s’agit de ça… d’attendre une validation de mon interlocuteur avant de partager, d’aider ou d’accompagner. Peut-être même tout le temps, de manière systématique… même avec ceux que j’accompagne déjà ??? 🙅‍♀️🙅‍♂️

Okay… plus de calme, plus de respect, plus de douceur, plus de patience et plus laisser le temps au temps. Ça semble facile, mais pour moi, qui est très rapide dans les domaines de la spiritualité, de la thérapie, de l’accompagnement ou du coaching, ça demande un vrai lâcher prise et beaucoup plus de patience que j’ai habituellement. Pourtant, je pense que c’est une apprentissage essentiel pour moi, car l’homme que je me vois être dans mon rêve est très patient, très empathique, très doux, très sociable… et très rieur. Ma future-ex-compagne m’a dit ce matin que l’abréviation SMS pouvait aussi signifier Save My Soul (Sauve Mon Âme). Ce qui valide pour moi la grande importance de mon apprentissage ! Je vais donc, à partir d’aujourd’hui, à chaque fois bien vérifier si ceux qui me sollicitent sont prêts à recevoir mes richesses. Ça m’évite automatiquement d’éventuelles manivelles de retour ! En même temps, l’incident peut aussi annoncer une petite excursion à Amsterdam, puisque sans solution à distance, il va probablement falloir passer en live à l’agence. 🛫

Je vous souhaite une journée, soirée ou nuit extraordinaire… où que vous soyez… ∞❤️∞ 

 

 

2 commentaires sur « Mes SMS ~ My SMS »

  1. Bonjour Michaël. Je lisais ton article et j’ai dû m’interrompre. Ce faisant, je me suis levée et en allant où j’avais besoin d’aller dans ma cuisine, il m’est venu à l’esprit qu’il te faudrait sûrement aller sur place à ta banque. Et c’est exactement ce que tu dis en fin d’article… Je ne savais pas qu’elle était à Amsterdam. Peut-être encore une page à clore ? En attendant, bon retour chez nous. Bises

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s