Ma prison

Allonnes (72), France đŸ‡«đŸ‡·

Je trouve que d’ĂȘtre libre n’est pas si simple que ça. Avec le recul je perçois que j’ai passĂ© ma vie Ă  chercher Ă  me libĂ©rer. J’ai essayĂ© depuis mon enfance de me dĂ©faire de la pression venant d’autres enfants, celle qui pointait vers ma diffĂ©rence culturelle et religieuse
 puis, de la pression de la sociĂ©tĂ©, celle qui pousse Ă  avoir des bonnes notes, des diplĂŽmes de la performance et la rĂ©ussite
 😏 

Puis plus tard, devenu un peu plus conscient j’ai cherchĂ© Ă  me libĂ©rer de mes blessures, de mes schĂ©mas, de mes souffrances, de mon passĂ© et mĂȘme de ma personnalitĂ©, qui de mon point de vue Ă©tait fondĂ©e sur tout un systĂšme de croyances et un mĂ©canisme de dĂ©fense censĂ© me protĂ©ger contre les attaques de ceux qui cherchaient Ă  me faire mal. 😌

Aujourd’hui, je constate rĂ©trospectivement que tout le chemin parcouru, que nous appelons gĂ©nĂ©ralement du dĂ©veloppement personnel ou un cheminement spirituel, m’a servi uniquement Ă  revenir au point de dĂ©part et Ă  redevoir comme un enfant libre de tout conditionnement, de toute pression, de toute contrainte
 comme un jeune devrait ĂȘtre en sortant de sa pubertĂ©, prĂȘt Ă  affronter le monde et vivre son Ă©popĂ©e personnelle. â˜ș

Je dis “devrait”, car cette prĂ©paration a disparu de notre culture depuis bien longtemps. A la place nous avons Ă©tĂ© conditionnĂ©s pour ĂȘtre de bons moutons qui restent sagement dans leur enclos pendant 80 ans et dont on tond la laine rĂ©guliĂšrement en Ă©change d’une misĂ©rable carotte et la fausse promesse d’un rĂȘve qui n’existe pas. 😳

blake.jpg

J’ai vu cette belle citation gravĂ©e sur une planche d’un bateau
Ă  Amsterdam en 1972. Elle m’a accompagnĂ© depuis…

Ça me touche de voir les animaux Ă  qui nous faisons endurer le mĂȘme sort Ă  notre tour. Je ne juge pas du tout ceux qui le font. Je pense que pour eux c’est normal, naturel et dans l’ordre des choses. Je suis persuadĂ© que dans leur tĂȘte ils aiment “leurs” animaux. Mais, de voir des animaux que nous avons domestiquĂ© pour nous servir me touche Ă©normĂ©ment. 😒

Je trouve ça personnellement trĂšs cruel et de priver un animal de sa libertĂ© en le dressant, le castrant et en le mettant dans un enclos oĂč il dĂ©pend de nous pour survivre
 pour que nous puissions ensuite le monter, le manger, l’utiliser comme dĂ©coration ou pour nous sentir moins seul… est, en ce qui me concerne, significatif d’un certain niveau de conscience. Mais, je me rĂ©pĂšte, je ne juge personne
 je comprends la normalitĂ© lĂ  dedans. Nous avons Ă©tĂ© conditionnĂ©s Ă  notre tour pour trouver ça normal
 😣

Puis, je me demande
 Si maintenant nous libĂ©rons tous les animaux de leurs prisons : poissons, oiseaux, reptiles, chiens, chats, hamsters, chĂšvres, vaches, chevaux, etc
 Combien d’entre eux survivraient ? Je m’imagine que pour certaines espĂšces c’est peut-ĂȘtre un peu plus facile, mais je pense que d’autres ont tellement perdu le lien avec leur Ă©tat sauvage, qu’il faudra peu de temps pour qu’il meurent ou qu’ils reviennent dans leur enclos pour avoir leur ration de nourriture et protection habituelle. 😕

J’ai regardĂ© un feuilleton sur Netflix qui parlait de la vie en prison. En l’écrivant je me rends compte du ridicule. Nous sommes dĂ©jĂ  dans une prison
 et d’avoir une autre prison lĂ  dedans me semble vraiment trĂšs tordu. Remarque, peut-ĂȘtre nous y mettons ceux qui dĂ©rangent la vie paisible de l’enclos dans lequel nous vivons tous, ceux qui s’opposent contre l’échange laine-carotte, ceux qui se rĂ©voltent contre “le systĂšme” et qui veulent garder leur originalitĂ© et leur libre arbitre
 et qui dĂ©rangent du coup les autres moutons ? 🧐

Bref, dans la sĂ©rie ils montraient la difficultĂ© qu’avait un dĂ©tenu qui retrouvait la libertĂ©. La vie en prison Ă©tait certes violente, fort dĂ©plaisante et inconfortable, mais trĂšs simple par rapport Ă  la vie Ă  l’extĂ©rieur. Et je pense que cela correspond Ă  une rĂ©alitĂ©. Je pense qu’une grande partie de ceux qui retrouvent la libertĂ© Ă  la fin d’une longue peine, meurent ou se retrouvent rapidement dans le systĂšme carcĂ©ral, relativement rassurant. 😅

Je me retrouve dans les deux histoires, celle des animaux et celle des prisonniers. Il m’a fallu longtemps pour retrouver enfin ma libertĂ© naturelle
 ça m’a pris plus de 40 ans de cheminement conscient. Je constate Ă  quel point j’ai perdu mon instinct d’homme libre et que je cherche Ă  revenir dans l’enclos rassurant. J’ai passĂ© ma vie Ă  me sortir de mes limitations et de mes problĂšmes, que je ne sais plus quoi faire d’autre
 đŸ€šÂ 

horse-430441

Alors, je me crĂ©e des problĂšmes, juste parce que je ne sais pas quoi faire quand je n’en ai pas. C’est pour ça par exemple que je remange encore de temps en temps. Comme ça j’ai un problĂšme Ă  rĂ©soudre ! C’est aussi pour cela que je reste dans un processus de prĂ©paration avec ma roulotte et d’éventuelles destinations
 Je ne sais pas comment vivre ma libertĂ©. Je ne le vis pas comme quelque chose de confortable. 😞 

Pourtant, je suis VRAIMENT libre
 je n’ai plus aucune contrainte. Je peux faire de mon temps CE QUE JE VEUX !!! J’ai mĂȘme rĂ©ussi Ă  faire Ă©clore et dĂ©marrer mon rĂȘve !!! Putain bordel de merde
 qu’est ce que j’attends ??? đŸ€Ș

Oh, je le vois bien
 C’est le fait de le vivre seul qui me freine. J’aimerais tellement le partager avec quelqu’un qui vit et vois la vie Ă  peu prĂšs comme moi. Et en mĂȘme temps, je sais que ça viendra en son temps et que j’ai d’abord Ă  vivre ma libertĂ© avec moi
 et que j’ai Ă  apprendre comment gĂ©rer cette joie, ce bonheur, cet espace de libertĂ© et d’Amour intĂ©rieurement entre moi et moi. 😏

Bon, je vais mĂ©diter un peu dans ma roulotte sur ce que je viens de dire. Elle est prĂȘte ! J’ai tout reçu, Ă  part le chauffage. Je range encore un peu pour que chaque chose trouve sa place. Quand ça sera fait, je vous enverrai un compte rendu avec des photos. 😍

Belle journĂ©e Ă  tous 🍁🍁🍁🍂🍂🍂🍃🍃🍃

14 commentaires sur « Ma prison »

  1. oui, moi aussi , c’est difficile de s’aimer ,par contre, je pense que quand nous sommes remplis de cet amour et de cette lumiĂšre , tout vient Ă  nous !

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour MichaĂ«l ton texte fait vraiment Ă©cho et me touche, ĂȘtre capable de goĂ»ter l instant prĂ©sent en s aimant !!!! Vaste programme
    Belle journée

    Aimé par 1 personne

  3. DĂ©couvrir cette authenticitĂ© a Ă©tĂ© une grande expĂ©rience. Les outils de Michael m’ont Ă©normement aidĂ© au moment parfait.
    Celui-ci a-t-il été vu: Le retournement de la conscience?
    Ici ça pourrait bien dire « Je pense que » mais il n’y a pas de « je ». Seulement la Conscience dans l’expĂ©rience. Pas de responsabilitĂ© ni mĂ©rite. La Paix, la LibertĂ©.
    La vie se vit bien elle-mĂȘme sans « moi », Ă©ternellement maintenant.
    Le miroir est parlant. Moi est une prison!
    Salut frùre 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. Bonjour,
    Devenir un « enfant » libre est un chemin parfois long ; Ă©crire son histoire en se dĂ©tachant des scĂ©narios de vie imaginĂ©es dĂšs notre enfance aussi ! Merci pour votre authenticitĂ© et vos partages d’expĂ©riences.
    Belle journée à vous

    Aimé par 1 personne

  5. Merci pour ton texte Michael .Ton texte me touche beaucoup et me renvoie a toutes mes fragilités !
    La libertĂ© est mot qu’il est difficile de s’approprier .Ton cheminement m’interpelle …
    Je suis toujours à tes cÎtés !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s