À Versailles ~ In Versailles

Le Chesnay Rocquencourt (78), France 🇫🇷

🇬🇧 To translate my texts in your language, use the Google Widget on the right 👉

Quel bonheur de pouvoir s’asseoir sur des toilettes solides et pouvoir tirer la chasse d’eau sans avoir à contempler et recouvrir manuellement ses déchets, puis jeter le contenu du seau plus tard lorsqu’il est plein. En revanche, ça ne me dérange pas du tout de faire mes besoins dans la nature. Je ne laisse aucune trace derrière moi, comme les animaux. Mais, il y a quelque chose qui me dérange avec les toilettes sèches. Certes, depuis 5 ou 6 mois que je suis à Baffrancou, je m’y suis doucement habitué et je vide même moi-même le seau maintenant. J’aime toujours repousser les limites de ma zone de confort. Néanmoins, lorsque je fais des cours chez Leclerc ou Carrefour, je profite volontairement de leurs commodités.😉

Quand je pense au château de Versailles, la première chose qui me vient à l’esprit est quelque chose que j’ai dû voir dans un documentaire ou que j’ai appris à l’école. Je vois cet immense et magnifique édifice dans un passé lointain avec ses salles et chambres gigantesques… mais sans toilettes. Je me souviens avoir vu ou entendu que les habitants et les visiteurs se soulageaient simplement dans des seaux ou des pots, peut-être juste cachés par des paravents. Puisqu’à mon avis il n’y avait pas non plus de papier toilette, l’image que je vois devant mes yeux n’est pas très « rose ». Bref, tout ça juste pour dire que je suis content d’être à Paris ! 🧻

68781021312__80521314-97FF-458D-BB8E-5684CA20BC89

Le voyage a été très agréable à deux. Comme nous n’étions pas assis dans le même wagon de train, pour être ensemble nous avons squatté une banquette dans un des couloirs. Entre une compagnie parfaite et la série Netflix « The Watcher », le temps a passé très vite. Après deux trains et un Über nous sommes finalement arrivés vers 23h au Chesnay Rocquencourt, qui se trouve à l’ouest de Paris et à environ deux kilomètres à vol d’oiseau au nord du château de Versailles. C’était bizarre de me retrouver à nouveau à Paris dans le contexte de ma vie actuelle. V et moi sommes en couple et même si c’est encore très très bizarre parfois, c’est clair et même évident. 👩‍❤️‍👨

Pour nous alléger et faciliter notre tissage et nos explorations physiques et énergétiques, nous sommes restés aux jus depuis l’arrivée de V à Baffrancou il y a 8 jours… et ça a parfaitement bien fonctionné jusqu’à présent ! Là où c’est plus difficile pour moi, c’est de rester sur mon territoire et de laisser V respirer. D’une part, je vois clairement l’effet positif de ma présence chez elle… d’autre part, je vois combien j’ai encore du mal à être simplement le partenaire, sans être l’accompagnant. Heureusement, elle m’accueille exactement comme je suis et ce problème comportemental passe pour le moment. Je pense que j’ai encore un peu de marge, mais les cartes du matin semblent m’inviter à me libérer de ce fardeau et à rester bien centré.🏹

Être avec V est clairement une étape de plus dans mon retour à la vie sociale.Je resterai ici jusqu’à mercredi prochain. Une semaine pour vérifier que nous ne nous sommes pas trompés et à quoi pourrait ressembler une vie à deux. Partages, explorations, écriture, promenades, siestes, films et farniente sont au programme. Mais, il me semble qu’il y a un anniversaire ce week-end et ça ne m’étonnera pas non plus que je vais faire connaissance avec  des amis et la famille de V. Ce sera l’occasion de faire une pause dans notre pause alimentaire. Je me sens ouvert, confiant et désireux face à tout ce mouvement et ces nouvelles choses. C’est excitant et agréable. Etre avec V est clairement un pas de plus dans mon retour vers une vie sociale. Quoi qu’il en soit, je ne m’étais pas senti aussi bien depuis bien longtemps… 🙏 

Une chose est très claire pour nous. Ma présence est censée aider V à se calmer et la sienne doit m’aider à m’activer. Pour l’instant ça marche et j’aime ce qui se passe entre nous ! Je dois juste gérer mon impatience et savourer pleinement ce qui est déjà là. Aujourd’hui, je reste tranquillement à la maison pendant qu’elle est déjà parti pour ses soins à Paris. J’ai besoin d’atterrir d’abord pour sentir pleinement où je suis. Mon intention par la suite est de l’accompagner lors de son retour à Paris et d’en profiter pour m’aventurer un peu dans cette belle ville. Lenteur, simplicité, douceur et plaisir sont déjà au rendez-vous. Je pense que les jours qui viennent me montreront comment je peux contribuer au mieux à ce nouveau lien qui se tisse…🪡

Je vous souhaite une magnifique journée, soirée ou nuit… où que vous soyez… ∞❤️∞ 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s