Une sensation bizarre ~ A weird feeling

Baffrancou à Limousis (11), France 🇫🇷

🇬🇧 To translate my texts in your language, use the Google Widget on the right 👉

Je l’ai déjà écrit à plusieurs reprises, mais il est important pour moi de le répéter encore une fois. Soit, je suis un fou furieux dangereux, avec des problèmes psychologique irrécupérables qui m’ont fait inventé un monde imaginaire, et il vaut mieux m’éviter comme la peste… soit, je suis un être éclairé, authentique, intègre et sain, qui se trouve loin au-delà de la norme et de la compréhension du citoyen moyen modèle… et dans ce cas, il vaut mieux précieusement conserver les petites pépites sous forme de vidéos et d’articles que je sème régulièrement tout au long de mon chemin d’exploration. Les deux sont possibles… Moi, j’en suis conscient ! Je suis assez intelligent pour savoir que je peux m’inventer n’importe quelle réalité et faire avaler à n’importe qui, moi inclus, n’importe quelle couleuvre ! 🐍

A vous de discerner… Moi, je fais simplement de mon mieux de continuer à suivre les indications que je perçois sous forme de miroir et de signes, et qui se passent de ma volonté personnelle. Toutefois, il y a toujours l’interprétation finale qui vient de l’ensemble du sens que j’ai trouvé à la Vie, de mon mental (le Grand j’espère), de mes sensations (déconditionnées j’espère aussi), de l’information du miroir et les signes, de mon expérience, d’une bon dose de bon sens et de mon discernement (libre de conditionnement, j’espère également). Quoi que je fasse, il reste une marge d’erreur possible, variable entre 0 et 100%, en fonction de la Véracité de ce que j’ai compris de la Vie. Voilà, je l’ai dit encore une fois. C’est important, vraiment… car de me lire parle aussi de vous, de qui vous êtes et à quoi vous aspirez… peut-être secrètement !!! 🤭

hrustall-V1J4OTEqodI-unsplash

Bref, je suis parti sur une lancée imprévue. En fait, ce matin j’ai voulu parler d’une sensation avec laquelle je vis depuis très longtemps et qui devient de plus en plus forte et bizarre. Quand j’étais jeune, juste avant mes 20 ans, j’avais cette sensation particulière qui me faisait ressentir que je n’étais pas mon corps, mais que j’habitais à l’intérieur de celui-ci. Je me voyais observer le monde à travers mes yeux, comme si c’étaient des hublots. Quand j’ai pu, rarement, expliquer à une proche ce que je vivais, tout en parlant la sensation devenait de plus en plus forte et j’avais l’impression de me voir de plus en plus de l’extérieur. Si je partageais cela avec une femme, cela créait une énergie d’attirance entre nous que j’adorais et qui me faisait perdre la tête et la maitrise de moi. C’était très proche de mon état de transe d’aujourd’hui, qui s’enclenche quand je parle beaucoup et que je suis en compagnie d’un certain type de femme. J’ai l’impression que cette sensation a évolué au fur et à mesure que j’ai trouvé le chemin vers mon Moi-Originel… vers celui que j’étais censé être… avant d’être conditionné et traumatisé. 😏

C’est comme si tout en progressant et évoluant, l’espace temps autour du Moment Présent, de l’Ici et Maintenant, se rétrécissait… comme si la fenêtre spatio-temporelle par laquelle j’observe et vis le monde, devenait de plus en plus petit et qu’aujourd’hui je ne vois que « aujourd’hui ». Je constate clairement que j’oublie de plus en plus mon passée et que je n’arrive plus vraiment à me projeter dans le futur. Je pose des actes spontanés et parfois périlleux, sans considérer les conséquences… la relation avec les gens devient de plus en plus authentique, mais pas nécessairement plus agréable pour eux… et ma « folie douce divine » ne va pas tarder à se faire remarquer, à mon avis. Je vis de plus en plus ma journée comme si c’était la dernière… ou, au moins, l’avant-dernière. Du coup, je me demande parfois ce que je ferais si je savais que cette journée allait clôturer mon histoire. 📅

heart-954955_1280

Je pense que je ne ferai rien de mirobolant. Je suis vraiment heureux et en paix avec ce que j’ai déjà vécu, découvert et acquis. Je pense que je commencerais par écrire tout simplement un dernier petit article au lever du soleil pour dire merci à la Vie. Ensuite j’accompagnerai l’astre pendant le début de son apparition, de préférence en compagnie de ma partenaire. Après, j’aimerai choisir avec elle un endroit pour célébrer notre vécu, comme le sommet d’une montagne ou un bel endroit en bord de mer avec une vue panoramique. D’abord, je m’imagine partager un dernier pique-nique avec un peu de tout ce que nous aimons goûter… et ensuite, une sieste à deux avec une longue, longue, très longue méditation d’Amour… jusqu’à la FIN… et partir au cours d’une extase au coucher du soleil. Mmmmmm… oui, c’est ainsi que j’aimerais vivre mon dernier jour. Toutefois, quelque chose au fond de moi me dit que je peux toujours rêver, mais que ce n’est pas encore le moment. 😅

C’est vrai, car même si j’ai réellement de quoi être fier de ce que j’ai pu accomplir, je n’ai pas encore vécu la raison pour laquelle à mon avis je suis venu sur cette terre. Je n’ai pas encore vraiment réussi à déployer mes ailes et à vivre mon plein potentiel. Je ne suis pas loin, mais je n’ai pour l’instant pas encore vécu le MICHAEL authentique et originel comme je me vois être dans mes rêves prémonitoires. Si je ne suis pas ce fou furieux dont je parle au début de mon article, il ne serait pas logique de partir avant d’avoir réussi mon épopée… de cesser la construction juste avant de mettre la clé de voute… ou de quitter la scène sans offrir la finale aux spectateurs… S’il y a un sens à la Vie, si j’ai raison et que je suis là pour faire l’expérience de QUI JE SUIS VRAIMENT, alors, mon histoire est loin d’être terminée… Il y a peut-être même l’espace-temps pour une dernière belle et vraie histoire d’Amour… avec un Grand A, cette fois-ci. 😉 

IMG_0151

Quoi qu’il en soit, cette sensation avec laquelle je vis est bizarre. Même si je peux avoir une intention, comme ici à Baffrancou par exemple, rien n’est vraiment accroché à des repères habituelles. Je vis de plus en plus comme un ballon flottant libre dans l’air, une feuille emportée par le vent, une bouée détachée dans la mer, une branche emportée par la rivière, ou de l’eau qui vit en toute simplicité ses cycles sans fin… Il n’y a pas UNE seule histoire comme mes éducateurs m’ont appris, mais un enchainement de petits scénarios qui m’apprennent progressivement à vivre une vraie vie, à connaître la Vraie Vie, au-delà de l’illusion dans laquelle nous nous sommes tous enfermées depuis des millénaires. Alors, je suis là… pour l’instant… et j’observe, j’apprends, j’assimile, je lâche, je m’abandonne, je me fond… et je fini de plus en plus par ne plus être mais par me laisser Etre… C’est une sensation bizarre, et en même temps délicieusement familière et riche en Présence et en Amour Véritable… Mmmmmm… Gratitude… 🥰

Je vous souhaite une merveilleuse journée, soirée ou nuit… où que vous soyez… ∞❤️∞ 

3 commentaires sur « Une sensation bizarre ~ A weird feeling »

  1. Ce sont des pépites que tu sèmes , Michael….. Oser , partager ainsi ton expérience ,me fait « écho » , dans ma recherche de qui « je suis vraiment »…….Echo , je pense pour tout ceux qui sont en quete de leur « Etre » profond …

    Je te lis , comme des rdv, qui me permettent , d’ouvrir des portes …. de refléchir de manière plus large…..

    Alors , Merci à toi, pour tes partages ,,, et , Belle journée!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s