Simple et transparent ~ Simple and transparent

🇬🇧 For English scroll down till you see the Union Jack…

Michael à Modi’in, Israël 🇮🇱 

Okay, une fois que j’ai posé l’intention de lâcher la pression et que j’ai carrément commencé à la mettre en action, il ne me restait qu’à informer l’enseignante concernée. Je trouve qu’elle me ressemble beaucoup à plusieurs niveaux : elle est en fin de parcours professionnel, elle donne généreusement sans compter, elle a la folie douce, elle est passionné par son travail et elle aime profondément les gens.

Pas question donc que je crée une ambiance de questionnement et de doute. Ça ne peut que créer des malentendus indésirables et la blesser. Surtout que je suis déjà bien resté en retrait durant le dernier cours… et j’ai bien vu qu’elle n’avait pas compris ce qui s’est passé. Jusque là, j’ai toujours été le premier à agir à ses questions… et là, du coup, elle s’est trouvé face à une classe plutôt passive et silencieuse.  

Alors, ce matin à 6 heures je me suis mis à lui écrire, en hébreu bien évidemment. J’en ai fait une exercise et j’ai quasiment pas eu besoin de dictionnaire… mon texte est donc certainement plein d’erreurs. Mais, je suis assez fier de moi, puisqu’après à peine 5 mois, malgré l’intrusion de la Corona, j’arrive à m’exprimer déjà un petit peu. Je lâche la pression, pas mon désir de maitriser ma langue maternelle. Voici ce que je lui ai envoyé par WhatsApp :

שלומית יקרה,
אני יודע שאת עובדת עם הלב שלך ושאת נותנת בלי גבול…
לא כואב לי, אני לא כועס, אני לא עצוב, אין לי קריטי…
עד עכשיו רצתי כמוך…
אבל, תמיד הייתי איטי בראש… אפילו עשיתי לימודים חשובים כשהייתי צעיר…
תמיד רצתי בשביל אמא שלי… כמו המורים שלי… קשה לי מאוד…

היום, המצב פנים שלי יותר חשוב שבילי מהלימודים… מהמצב כלכלי או פוליטי… ומהעברית…
כל רגע הוא יקר בשבילי…
אני לא רוצה ואני לא יכול יותר לרוץ…
תמיד הייתי צריך יותר זמן מאחרים כדי לשלב את מה שאני לומד…

אני לא רוצה ללכת לכיתה ומורה אחר…
אבל אני מספיק לרוץ… אני מוריד את הלחץ… אני אעשה משאני יכול בלי לחץ…
בבקשה, אל תשאלי אותי עוד שאלות בשיעור…
אני לא אוכל לענות… אני צריך יותר זמן לחשוב…

חן חן ☺️

 

aditya-ali--r5PYpTDPqs-unsplash

Pour ceux qui ne maitrisent pas encore l’hébreu, voici la traduction :

Cher Shlomit
Je sais que tu travailles avec ton cœur et que tu donnes sans limite…
Je n’ai pas mal, je ne suis pas en colère, je ne suis pas triste, je n’ai pas de critique…
Jusqu’à présent j’ai couru comme toi…
Mais, j’ai toujours été lent dans la tête… même si j’ai pu faire des études importantes quand j’étais jeune…
J’ai toujours couru pour ma mère… comme pour mes professeurs… j’ai beaucoup eu du mal…
Aujourd’hui, mon état intérieur est plus important que mes études… que la situation économique ou politique … ou de l’hébreu…
Chaque moment est précieux pour moi…
Je ne veux plus et je ne peux plus courir…
J’ai toujours eu besoin de plus de temps que les autres pour intégrer ce que j’apprenais…
Je ne veux pas aller dans une autre classe ou professeur…
Mais, j’ai assez couru… je soulage le stress… je ferai ce que je peux sans stress…
S’il te plaît, ne me posez plus de questions en classe…
Je ne peux pas répondre … j’ai besoin de plus de temps pour réfléchir… 
Merci (en hébreu ancien)

Le résultat a été un tac-o-tac très agréable et productif par messagerie. Du coup, elle a compris que je n’étais pas le seul dans mon cas, juste le seul à ouvrir sa bouche depuis quelques semaines. Alors, j’ai participé tranquillement au cours. Elle ne m’a pas posé de questions… au contraire, elle a même ralenti… et elle a tenu une vitesse quasiment parfaite durant les 4 heures de cours. 

Demain, il n’y a pas de cours. C’est la commémoration de la destruction du temple. C’est une journée sacrée pour les pratiquants du judaïsme, et comme pour le shabbat tout est fermé et les transports public ne fonctionnent pas. J’ai donc trois jours de congé devant moi. Mon défi est de garder la pression loin de mon corps et mon esprit, sans toutefois lâcher mon objectif. Après, il ne reste que 5 jours de cours jusqu’aux vacances.

Ça doit être faisable de vivre mon défi pendant les jours qui viennent sans prendre trop de retard. Après les 3 semaines de congé, il ne me reste qu’un seul mois de cours, offert par l’état pour compenser le retard dû au Corona. Pendant ces trois semaines, Schlomit nous offre officieusement 3×2 heures de cours par semaine pour nous aider à nous préparer pour les examens. Elle veut que nous réussissions celui qui est le plus élevé… Car plus haut nous finissons, mieux sont les chances de trouver un bon travail par la suite.

Bien évidemment que je vais profiter au maximum de ce cadeau et étudier cool et à fond à la fois pour arriver à parler et écrire l’hébreu à peu près correctement. Déjà, je comprends un peu mieux ce que j’entends à la radio ou dans la rue et même si Schlomit parle comme un TGV, je comprends quasiment tout ce qu’elle dit. Ce que je vis actuellement est un cadeau énorme et même si mon cerveau n’a pas lâché un seul mot d’hébreu de mon passé, je suis en train de réussir par ma propre volonté et à ma manière. Bravo Gallasch !!!   

Je vous souhaite une délicieuse journée… ∞❤️∞ 

Faut attendre 1 minute 25 pour entendre la chanson… 😉 




union-jack-1027898

Michael in Modi’in, Israël 🇮🇱 

Okay, once I had the intention to release the pressure and started to put it into action, I just had to let the concerned teacher know. I find that she looks a lot like me on several levels: she is at the end of her professional career, she gives generously without counting, she has sweet madness, she is passionate about her work and she deeply loves people.

So there is no way I will create an atmosphere of questioning and doubt. It can only create unwanted misunderstandings and hurt her. Especially since I already stayed well in the background the last lesson … and I saw that she had not understood what happened. Until then, I had always been the first to act on her questions … and there, suddenly, she found herself in front of a class that was rather passive and silent.

So this morning at 6 o’clock I started writing to her, in Hebrew of course. I made it an exercise and I hardly needed the dictionary … so my text is certainly full of errors. But, I’m pretty proud of myself, since after barely 5 months, despite the intrusion of the Corona, I can already express myself a little. I let go of the pressure, not my desire to master my mother tongue. Here is what I sent her by WhatsApp:

שלומית יקרה,
אני יודע שאת עובדת עם הלב שלך ושאת נותנת בלי גבול…
לא כואב לי, אני לא כועס, אני לא עצוב, אין לי קריטי…
עד עכשיו רצתי כמוך…
אבל, תמיד הייתי איטי בראש… אפילו עשיתי לימודים חשובים כשהייתי צעיר…
תמיד רצתי בשביל אמא שלי… כמו המורים שלי… קשה לי מאוד…

היום, המצב פנים שלי יותר חשוב שבילי מהלימודים… מהמצב כלכלי או פוליטי… ומהעברית…
כל רגע הוא יקר בשבילי…
אני לא רוצה ואני לא יכול יותר לרוץ…
תמיד הייתי צריך יותר זמן מאחרים כדי לשלב את מה שאני לומד…

אני לא רוצה ללכת לכיתה ומורה אחר…
אבל אני מספיק לרוץ… אני מוריד את הלחץ… אני אעשה משאני יכול בלי לחץ…
בבקשה, אל תשאלי אותי עוד שאלות בשיעור…
אני לא אוכל לענות… אני צריך יותר זמן לחשוב…

חן חן ☺️

aditya-ali--r5PYpTDPqs-unsplash

For those who have not yet mastered Hebrew, here is the translation:

Dear Shlomit
I know that you work with your heart and that you give without limit …
I am not in pain, I am not angry, I am not sad, I have no criticism …
So far I have run like you …
But, I have always been slow in the head … even though I was able to do important studies when I was young …
I have always run for my mother … as for my teachers … It was very hard…
Today, my inner state is more important than my studies … than the economic or political situation … or Hebrew …
Every moment is precious to me …
I don’t want to and I can’t run anymore …
I always needed more time than others to integrate what I was learning …
I don’t want to go to another class or teacher …
But, I’ve run enough … I relieve stress … I will do what I can without stress …
Please don’t ask me any more questions in class …
I can’t answer … I need more time to think …
Thank you (in ancient Hebrew)

The result was a very enjoyable and productive back and forth by messaging. Suddenly, she understood that I was not the only one in my case, just the only one to open his mouth since a few weeks. So I quietly participated in the course. She didn’t ask me any questions … on the contrary, she even slowed down … and she held an almost perfect speed during the 4 hours of class.

Tomorrow there is no class. It is the commemoration of the destruction of the temple. It is a sacred day for practitioners of Judaism and like Shabbat, everything is closed and public transport does not work. So I have three days off in front of me. My challenge is to keep the pressure away from me, without letting go of my goal. After that, there are only 5 days of lessons until the holidays.

It must be doable to live my challenge over the next few days without getting too far behind. After the 3 weeks of holiday, there is only one month of classes left, offered by the state to compensate for the delay due to the Corona. During these three weeks, Schlomit informally offers us 3×2 hours of lessons per week to help us prepare for the exams. She wants us to succeed the highest one … Because the higher we finish, the better the chances of finding a good job afterwards.

Of course I will make the most of this gift and study cool and thoroughly at the same time to be able to speak and write Hebrew fairly well. Already, I understand a little better what I hear on the radio or in the street and even if Schlomit speaks like a fast train, I understand almost everything she says. What I am experiencing now is a huge gift and although my brain has not let go of a single Hebrew word from my past, I am succeeding on my own will and in my own way. Well done Gallasch !!!

I wish you a delicious day … ∞❤️∞

You have to wait 1 minute 25 to hear the music… 😉 

7 commentaires sur « Simple et transparent ~ Simple and transparent »

  1. Félicitations et Namasté de rendre à mon être un brin de fierté, un brin d’oser, un brin d’être moi dans ma vérité, avec mes blessures, avec mon côté enfantin.
    Bonnes journées de pauses, Namasté Michaël, de toute cette énergie envoyée par ces mots merci belle soirée

    Aimé par 1 personne

  2. [Mimimi – vocalises -ROI-rrrrrr] Je respecte mon rythme et je dis ce que j’ai à dire pour ne pas créer de malentendus. Finalement, je relâche la pression en maintenant le cap sur mes objectifs. Vitesse de croisière, les doigts de pied en éventail. Et surtout, j’aime profondément les gens. Hmmmm…

    Aimé par 1 personne

  3. Cher Michaël
    Ton message à schlomit, j’aurais pu l’ecrire pour decrire ma vie scolaire.

    Comme toi je n’ai plus envie de courir.
    Le mal que je me suis donné pour decroché mon diplome de Bac+2 ne doit pas se prolonger dans la fin de ma carriere.
    Je vais donc doser subtilement mon effort dans les annees a venir, pour repondre a la fonction que j’estime etre la mienne, au risque de decevoir peut-etre quand a la quantite du travail accomplit.

    Comme je l’ait comprit il y a 15 ans, c’est a l’employeur de s’adapter a la puissance de travail de l’employé et non l’inverse.
    Mon bien-etre et ma santé sont a ce prix.
    Merci 🤗

    Aimé par 1 personne

    1. Tout à fait… j’ai payé cher… pas moins que 5 burn-out… La source de mon incapacité d’œuvrer encore seul et par la force de ma volonté… ☺️

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s