Imprévisible

Paris (75), France 🇫🇷

Mon Blablacar est finalement arrivé hier… avec 4 heures et demi de retard. C’était un cas de force majeure car les routes étaient encombrées à cause du trafic alterné entre Aix et Valence. Après avoir blablaté un petit peu avec Ilias, le conducteur super sympa, j’ai pu continuer à me reposer un petit peu avec deux épisodes de Twilight. L’arrivée à Paris, initialement prévue pour 19h, s’est faite finalement après minuit… et j’ai eu le luxe d’avoir été déposé juste devant la porte de ma co-voyageuse parisienne. 🙏 

Vous savez maintenant où les trouver… ils y sont tous les 5 😉 

L’accompagnement et l’exploration ont déjà bien commencé depuis que je suis là et ce matin ma réflexion se porte sur l’imprévisibilité du déroulé d’une exploration et d’un séjour… mais aussi d’une retraite ou une causerie. Certes, il y a quelque part un espèce de trame de fond invisible… et l’intention de la Vie qui sous-tend les états, les élans, les actions qui se manifestent. 🔥

La magie s’opère quand je lâche, quand je m’abandonne à ce qui est, à ce qui émerge en moi et à ce que ma partenaire évoque ou provoque chez moi. Si je devais agir à partir de mon mental, mon savoir ou ma volonté, je tournerai vite en rond dans des routines déjà connues… sans, bien évidemment, trouver la suite dont j’ai besoin pour continuer mon itinéraire. 🛣

Quand c’est mon mental qui me guide je me trouve à explorer du connu encore et encore… et il n’y a rien de mal à ça. Ça veut seulement dire qu’à ce moment-là j’ai certainement besoin de mieux connaitre ce que je connais déjà. Quand j’ai assez re-exploré et visité ce territoire, ma tête lâche et une voie de passage se présente naturellement. 🗝

Je pense que la clé se cache dans mon nom… Michael Gallasch ! Mon prénom, Michael, veut dire en hébreu “qui est comme dieu”… et ce choix de mes parents pour moi a peut-être induit mon aspiration future et ardente à retrouver le divin, le UN et à vouloir devenir aussi juste et pur que lui (elle). ❤ 

Pour interpréter mon nom de famille, Gallasch, il suffit d’utiliser “la langue des oiseaux”. Avec cette approche subtile j’entends “gars lâche”… ce qui donne deux interprétations différentes et complémentaires. Mon nom indique mon manque de courage et m’invite en même temps à lâcher prise. L’ensemble sonne pour moi comme une incitation à avoir assez de courage pour m’abandonner à la grande Vie. Et, fièrement, je constate que cela correspond à ce que je vis de plus en plus. 😉  

La Langue des Oiseaux est  la technique  de cryptage et de décryptage, donc de compréhension « en profondeur », de la langue française. Elle correspond à la Kabbale pour l’hébreu, à la Science des lettres pour l’arabe classique et à la Hiéroglyphie pour l’égyptien ancien.

Les premiers auteurs qui la mentionnèrent très précisément sous ce vocable la nomment également langue des Dieux, langue des Anges ou langue sacrée. En jouant sur les mêmes sonorités, on peut faire dire aux mots bien plus qu’ils ne signifient. Leur sens caché peut amplifier leur sens premier, ou au contraire, s’y opposer. Cette pratique ancienne était très prisée des alchimistes pour transmettre la philosophie du grand œuvre et ses secrets de fabrication. En voici quelques exemples :

Tumeur = tu meurs
Amertume = la mère me tue
Andouille = en deuil
Amuser = âme usé
Péritoine = le père qui oint
Mollets = maux laids
Glaucome = homme glauque
Poignet = poids nié

C’est quand je me sens puissant, que j’arrive à lâcher le plus facilement… et le contraire est vrai aussi, quand je lâche et me mets en vulnérabilité, je me sens puissant. Quand je lâche ma volonté personnelle et que je me mets à écouter la Vie, j’ouvre en même temps la porte à tous les possibles. C’est plus simple à dire qu’à faire. Car la vie ne me parle pas en langage clair. Tout est codé… un peu comme la langue des oiseaux… qui fait d’ailleurs partie des projections et des signes que le divin utilise pour m’indiquer mon chemin. 🌻

Mais, quand j’explore avec une partenaire, mon écoute se doit d’être plus subtile et plus précise encore. J’écoute la Vie à travers chaque facette ou manifestation de son corps. Sa respiration, la vitesse des battements de son coeur, sa transpiration, son odeur, son goût, l’état de sa peau, son désir, son plaisir, son excitation, ses élans, ses mots, ses mouvements, ses émotions… sont des indications précieuses me permettant de savoir où aller au plus juste… et comment aller plus loin encore. 😍

Grâce à ces signes, mon hypersensibilité, ma clair-sentence et mon état de canal… je perçois ce que mes partenaires sentent, ce qu’elles pensent, où elles sont à l’intérieur d’elles, où elles mettent leur attention, quelle polarité est en train d’oeuvrer en elles, si elles sont dans l’ego ou au service de l’être, dans la volonté ou dans un lâcher prise, si elles s’ouvrent ou pas, quand elles comprennent, résistent ou bloquent, quand elles vivent des émotions, des libérations, des lâchers-prises, des réparations ou des intégrations… quand elles jouent, manipulent ou expriment leurs blessures… ou au contraire touchent à leur puissance de Femme libre et souve-Reine… 🔥

IMG_1169

Et c’est uniquement en m’abandonnant totalement sans retenue à la divinité et en mettant mon propre ego de côté, que je peux trouver cette qualité d’écoute et ce niveau de présence. Ensuite, habituellement, je sens qu’à un moment donné, doucement, quelque chose se décale en moi et je deviens tout simplement un sorte de pantin, un instrument de la Source qui s’exprime à travers moi. Je me trouve alors en train de faire des choses bizarres qui viennent toutes seules. ☀

Mes mains et mon corps entier oeuvrent sans que ma tête ne puisse intervenir… et je me trouve en état de méditation pendant que “ça” se passe, tout en restant observateur conscient du processus. Soins, rituels, enseignements… TOUT est possible. Ça peut être statique ou dynamique… superficiel ou profond… distant ou intime… doux ou bousculant…  Et je peux incarner n’importe quelle personnalité, archétype ou divinité dont ma co-voyageuse a besoin à un moment précis. Je ne maîtrise rien… c’est complètement imprévisible… et aussi libérateur pour moi que pour elle. 🤪

Bon, je viens tout juste d’arriver… je vais me reposer un peu. Le temps est parfait pour ça… il pleut ! Trois autres épisodes de Twilight m’attendent. C’est seulement le dernier que je n’avais pas encore vu. Alors, je fais comme pour Game of Thrones et Le seigneur des anneaux… pour mieux comprendre et savourer le dernier épisode, je visionne tous les autres à la queuleuleu ! 🤩

☀🌻☀🌻☀🌻☀🌻☀🌻 Délicieuse journée à tous… ☀🌻☀🌻☀🌻☀🌻☀🌻 

4 réponses

  1. Brigitte

    Ah le langage des oiseaux, qui était à un moment donné mon miroir à moi ! Heureusement que çà s’est arrêté pour moi parce qu’à un moment donné çà devenait compliqué de gérer le double langage et la double interprétation. De temps en temps certaines choses me sautent encore aux oreilles.
    Sinon je connais l’état de conscience que tu décris quand je suis en séance. J’agis et je parle, mais ce n’est pas moi, ma tête n’intervient pas non plus. Et c’est bien pratique car parfois je ne saurais pas quoi faire sinon…
    Bises !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s