Un p’tit tour à Tour

Allonnes (72), France 🇫🇷 

C’était ma petite-amie de l’époque qui avait commencé à aller la voir. Elle en faisait toute un mystère qui m’interpellait et me gonflait en même temps. Pourtant j’étais vraiment mal en point sur tous les plans. Le peu d’énergie qui me restait allait dans ce que je pensais être mon avenir, ma salle de gymnastique. Les dimanches j’étais tellement fatigué que je les passais au lit, au grand désespoir de cette femme qui cherchait en vain à faire de moi l’homme de ses rêves. 💤

Même si elle ne me trouvait pas “prêt”, elle a fini par me donner les coordonnées de ma toute première thérapeute “transpersonnelle”. J’avais environ 30 ans et j’avais déjà commencé à contrer mes nombreuses pathologies par deux excellents thérapeutes dont un était homéopathe-acupuncteur et l’autre osthéopathe-énergeticien. 😇

Martine était déjà une belle femme forte, volontaire et sûre d’elle… au moins, en apparence… Suffisamment en tout cas pour que je me sente petit à côté d’elle et que je la trouve inaccessible… Son charisme m’inspirait confiance et je n’étais pas le seul. Même si j’ai fait partie de ses premiers patients, ce que je ne savais pas à l’époque, elle était déjà entourée de toute un groupe de “fidèles”. Après réflexion, tout était bel et bien là pour que le transfert avec ma mère puisse se faire d’une manière parfaite. 🤶 

Martine était de taille moyenne et je me souviens d’elle toujours tirée à quatre épingles avec ces cheveux noirs qu’elle attachait derrière sa tête, le rouge qui maquillait ses lèvres et ongles… puis des yeux et une bouche qui avaient été formés pour rire. Un petit “jeu de langue” donnait à sa voix claire, qui parfois avait une petite intonation aiguë, un charme intime supplémentaire qui m’est encore très familier mais que je ne pourrais pas expliquer. 🗣  

Les séances étaient très cadrées. Une petite table qui séparait bien la thérapeute de son patient… un petit réveil tourné vers elle lui permettant de vérifier combien de temps de la séance restait encore à faire… et il me semblait même que pendant un temps je la vouvoyais. La séance durait pile une heure… pas de pitié, si j’arrivais en retard… tant pis pour moi… et dieu sait à quel point j’en avais besoin à l’époque. Qu’est-ce que j’étais mal dans ma peau. 😅

J’avais renié inconsciemment depuis tellement longtemps “qui j’étais vraiment”, que mon corps avait commencé par me parler à travers des pathologies… puis par me hurler dessus en m’en ajoutant de plus en plus, puisque je ne l’entendais pas. Trois années charnières de ma vie, rythmées par des activités que proposait Martine. Des séances individuelles, des méditations régulières en groupe, puis des stages aux Courmettes. ☺️ 

Puis, quand je n’avais plus les moyens financiers de poursuivre la thérapie je commençais à me soigner moi-même par une technique facile et accessible à tous, la réflexologie. Ma petit amie, qui entre temps était devenue mon ex m’avait passé un livre très clair et je me trouvais rapidement à me masser quotidiennement les pieds pendant une heure sur la plage. Puis un jour, une de mes élèves de ma salle de gymnastique m’a sollicité pour ses bobos… et c’est ainsi qu’à mon tour j’étais propulsé dans l’accompagnement des autres. 🔥

J’avais vite compris que la meilleure manière de m’en sortir était d’apprendre aux autres ce dont j’avais moi-même besoin. Je n’avais pas froid aux yeux et je me suis lancé autodidacte dans plusieurs techniques, dont la réflexothérapie, les régressions, les soins énergétiques, etc… au grand désespoir de mon ex qui me disait avec véhémence : “Quel orgueil d’oser faire la même chose et de te mettre au même niveau que Martine”. 😅 

Bon, en écrivant de plus en plus de souvenirs refont surface. Je ne vais pas trop développer, puisque ce n’était pas mon intention du départ. Je voulais juste partager que hier j’ai revu Martine après 25 ans. Elle habite tout près d’ici à Tours et j’étais heureux de la retrouver. Je n’ai pas vu passer les trois heures que nous avions partagées ensemble. C’était délicieux, intense, passionnant et complice…  💥

J’ai aimé constater que tout le monde ne se sclérose pas avec l’âge… Et c’est de mon point de vue vraiment vraiment rare. Ça m’a donné de l’espoir de voir cette femme toujours aussi vivante et aussi droite sur son chemin qu’à l’époque… J’ai aimé voir à quel point nos vies se ressemblent là où il s’agit de l’essentiel : l’écoute de ce qui est plus grand que nous… et cette quête permanente de grandir. C’était rassurant et bon aussi d’être avec quelqu’un qui partage les mêmes valeurs que moi et qui les met réellement en application avec une cohérence limpide. 🌺  

Arrivé à la gare de Tours pour rentrer, après ce moment si intense, j’ai senti le vide de la différence… Alors, j’ai mangé pour essayer de le combler, sachant à l’avance que je n’y arriverai jamais… car la nourriture ne pourra jamais remplir ce style de vide, cette faim du sacré, ce désir de re-connexion. Ça ne m’a pas empêché de me lâcher sur des nuggets de poulet, des potatoes, du houmous, des falafels, des noix de cajou, des tacos… et encore… 😉 

Ce matin retour au calme… Même si ma visite chez Martine n’était pas une séance de thérapie, le temps passé auprès d’elle, puis l’énergie et les mots partagés entre nous, m’ont rassuré, confirmé et validé dans la justesse de ma démarche et de mon chemin. Je me sens plus en paix et plus encore en lien avec l’Amour en moi… Mmmmmm… c’était un jour mémorable ! 🌻

Je vous souhaite un beau weekend de Pâques !!! 🐇🥚❤️🐇🥚❤️🐇🥚❤️

2 réponses

  1. Martine Régis

    Merci Michael pour ces souvenirs et ce retour généreux de notre partage d’hier. 25 ans d’une vie intense, où chacun a traversé ce qu’il devait, et puis ces retrouvailles, une conversation qui se poursuivait, enrichie du parcours de chacun. A aucun moment la sensation de ne pas entendre l’autre, même dans sa différence, essentielle au chemin individué. Je te souhaite de poursuivre ce cheminement enthousiaste qui est le tien, et qu’il te mène au plus profond de tes terres intérieures, là où l’humain côtoie à jamais, le Beau, le Bon, le Vrai. Belle route et que la Joie rayonne comme un soleil d’été…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s