Arrêt d’un accompagnement

Lyon 69000, France

L’Amour selon mon interprétation n’est pas nécessairement gentil. C’est le comportement du Divin avec l’absence de peur… avec la conscience que nous sommes UN et la prise de responsabilité de notre création. 😇 

En tant que Tisserand d’Amour, le nom que je me suis donné, j’ai choisi de ne pas répondre aux normes et valeurs de la société normale, mais d’obéir à cette petite voix à l’intérieur de moi qui vient de mon enfant intérieur, de ma conscience. 😍

Je ne suis pas infaillible et je sais que je peux me tromper. Mais je prétend, avec tout l’orgueil que je semble avoir aux yeux des autres, avoir compris comment le mécanisme de la Vie et de l’être humain fonctionnent. Depuis que j’ai vécu mon éveil en 2001 je suis animé par une puissance de vie que je ne connaissais pas auparavant. 🤢

Mon cadre de référence vient de là et je me laisse guider par lui. Ce n’est pas confortable du tout pour moi… et souvent pas non plus pour ceux que j’accompagne. Je me sens animé par quelque chose de beaucoup plus grand que moi, le soi peut-être, je l’espère. 😅

Si j’y ajoute mon état indigo et le fait que je suis clair sentant, l’ensemble me met souvent dans des situations délicates où tel un chien de chasse, je lève le gibier. Je me trouve souvent à porte à faux, fauteur de trouble, dénonçant à travers ma révolte, ma rébellion face à ce qui est établie, ce qui ne fonctionne pas, ce qui est faux. 😤

Je suis très conscient de ma prétention… 😏

Alors, quand j’accompagne quelqu’un je crée des situations qui peuvent mettre l’accompagné(e) sous pression. L’intention est qu’il ou elle trouve une autre manière de penser, de se positionner, de faire. J’appelle cela un « point d’appuie », un terme qui vient de la thérapie manuelle. ☺️

Je prends des risques. Généralement ça marche. Si la personne n’entre pas dans la proposition forte que je met en place, elle restera où elle est. Si, par contre, elle accepte, de grands changements prennent magiquement place dans sa vie par la suite. 🌈

Je joue avec le feu… disons, je joue avec l’Amour. Je me laisse guider par elle. Je n’ai pas vraiment le choix… c’est plus fort que moi… et au fur et à mesure que j’avance sur mon chemin de liberté quelque chose en moi change aussi. La magie s’opère pour moi aussi. 🍀

J’ai de moins en moins envie de sauver. Aujourd’hui il reste quasiment plus rien. Du coup, je n’ai plus envie d’accompagner. J’avoue être fatigué de la résistance que les gens opposent à leur propre bonheur. Oh, ce n’est pas consciemment ce qu’ils font, bien évidemment. Mais je n’ai plus envie de porter quelqu’un à bout de bras vers son bien-être… de me fatiguer à « vendre » une vie meilleure… de négocier, de marchander… Le sauveteur en moi est mort. 🍃

Hier j’ai posé mon point d’appuie. La résistance en face était trop forte. J’ai fini par prendre mon sac et partir espérant que mon acte permettrait à mon Amie de sentir la résistance qui obstruée sa vie. Pas confortable du tout. Il pleuvait et il fallait que je marche bien une heure avant de trouver un bus et un train vers Lyon. 🙃

Mais je me sentais puissant et fier de moi, fort dans corps d’homme en pleine forme. Je marchais avec un pas soutenu avec mes 20 kilos sur le dos. Je me sentais animé et guidé par la Vie elle-même. Je pense que mes actions étaient justes, car cette nuit j’ai trouvé des réponses que je cherchais depuis quelque temps. 💫

Je suis content. J’ai trouvé « ma voie de passage » après avoir vécu quelque mois dans un « point d’appuie ». Je me sens heureux avec ce nouveau tournant. En fait, je change mon métier… encore une fois ! Je le ré-invente. Je l’adapte à ce que je suis aujourd’hui. Je passe à l’étape suivante. Je passe d’Accompagnant à Passeur. Je me suis laissé inspirer par ce beau film que j’ai vu ce matin. 

https://youtu.be/Vx4VEAz5pbU

En fait, je n’ai pas besoin de faire grande chose. Juste adapter l’information sur mon site. Si vous êtes curieux, vous pouvez déjà regarder en cliquant ici ! 😉 

La transformation se fait toute seule depuis quelque temps déjà. Les demandes d’accompagnement devenaient de plus en plus rares et se remplaçaient par des invitations. Sans m’en rendre compte j’avais commencé à les accepter. D’accompagnant je passe au passeur. 😍

Je passerais donc chez les uns et chez les autres, au rythme des invitations que je reçevrais. Sans la pression de la performance de l’accompagnant, il ne reste que le partage convivial du Tisserand d’Amour qui n’est que de Passage. L’idée me plait beaucoup ! Je me sens déjà un peu plus cohérent avec moi-m’aime et la Vie. 🤗

Vendredi je commence et je vais visiter quelqu’un que je ne connais pas encore, à Dôle. Je pense que je proposerais en toute liberté de faire une petite conférence informelle entre amis quand j’arriverais quelque part. Partager au coin du feu, comme je me l’imaginais déjà dans mon rêve. 🔥

Je vous souhaite une délicieuse journée d’hiver 💙❤️💛💚🖤💜

 

19 réponses

  1. Authentique Michael… Oui c est vrai tu es dérangeant… Mais quelle liberté tu offres aussi aux gens en croyant en eux. Ta place n est pas confortable mais tu la prends quand même et c est admirable. J aime te lire, j aime ton intégrité sans limite ,je t aime! ^^

    Aimé par 1 personne

  2. Alain

    Peut-être Passeur et Passant alors.
    Dans ma définition de ces mots, le Passeur aide ceux qui le souhaitent à passer une porte, une frontière intérieure.
    Et le Passant est à l’image du Fou, il n’est que de passage, le temps d’interpeller les esprits qui le croisent.

    Aimé par 1 personne

  3. Maryse Jaffrédo

    Oui, je dis à mes amis, à mes relations : « Si vous passez près de chez moi, n’hésitez pas à venir faire une pause et partager un moment avec moi. » Au coin du feu ou dehors sur une chaise longue, selon la saison. C’est toujours un bonheur de rencontrer les autres dans ce qu’ils sont à ce moment de leur vie. Ces échanges enrichissent ma propre existence. Celui qui passe, qui s’arrête un moment, c’est toujours une histoire. Il y a d’ailleurs des contes et des légendes sur ce sujet : l’inconnu qui frappe à notre porte… Comment l’accueillons-nous?
    En tous les cas, Michael, toi, tu sais que tu es le bienvenu !

    Aimé par 1 personne

      1. Maryse Jaffrédo

        Quand tu veux, quand tes pas te conduiront en Bretagne où je réside pour plusieurs mois.
        Cela se fera quand cela devra être : peut-être cet été où, de plus, j’aurais des amis qui pourront se joindre à nous et découvrir ton expérience de vie. Ma famille (mes enfants) aussi. Des êtres comme toi, hors « du métro, boulot, dodo » (slogan toujours malheureusement d’actualité) dévoilent une possibilité d’autres façons de vie inspirantes aux autres…

        Aimé par 1 personne

  4. souchon nathalie

    coucou peut-être passeras tu par la lozère un de ces jours ami passant fou !!! ma porte est ouverte pour un moment simple de présence au coin du feu et au rythme des échanges spontanés !!!
    merci pour ton courage !

    Aimé par 1 personne

  5. Alain

    « j’ai choisi de ne pas répondre aux normes et valeurs de la société normale, mais d’obéir à cette petite voix à l’intérieur de moi qui vient de mon enfant intérieur, de ma conscience »
    En ce moment, lorsque j’exprime au dehors ce qui s’oppose à ce que je suis au dedans, cette petite voix se manifeste aussitôt, de manière assez nette, pour me rappeler à l’ordre et me « demander » d’oser être moi-même, oser exprimer, sans le trouble des émotions (sans peur ou colère notamment), ce que je veux, et ce que je ne veux pas.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s