Le rotofil

Taillefer (09), France 🇫🇷

Il est presque 16 heures et je viens à peine de me lever. J’ai passé une nuit qui a duré 18 heures. Ça fait contraste après des multiples courtes nuits de 2 ou 3 heures à peine. Ayant présumé qu’il allait pleuvoir aujourd’hui, j’ai passé le rotofil hier une deuxième fois en fin d’après-midi. A la fin du parcours, l’herbe était tellement dense et poussiéreuse que j’ai fini par m’enclencher l’allergie, qui pourtant était bel et bien partie depuis plusieurs jours. 🌿 

C’était certainement la petite pilule que j’ai prise pour y remédier qui m’a donné tant de sommeil. Puis, j’avais mis mon masque de nuit magnétique, donc je n’ai pas vu le jour se lever non plus. En plus, j’étais tellement bien dans mon lit, que même quand parfois j’ai ouvert l’oeil, je me suis tout simplement tourné un fois de plus pour faire durer cette sensation délicieuse… ce mélange de température parfaite, un léger sommeil résiduel matinal et le corps dont les sens sont à fleur de peau. Mmmmmm… 🌺 

Alors, me voila enfin installé dans mon fauteuil pour écrire dans mon journal avant qu’il ne soit trop tard et à nouveau l’heure de me coucher. C’est quelque chose, ce rotofil. C’est technique et je m’améliore tout doucement. Hier, j’ai fait des longueurs sous les clôtures afin que l’herbe ne touche pas les fils et diminue la force du courant. C’était long et fastidieux… assez pour que je me demande ce que ce rotofil vient faire dans ma vie d’aujourd’hui. 🤔

d3f1cabe-78c6-4d8a-a388-f3148e63a181

Il suffit souvent juste de regarder de quoi mes journées sont faites pour savoir ce que la Vie veut de moi en ce moment. Généralement ça coule de source, car dans mon monde chacun d’entre nous passe ses journées à apprendre exactement ce dont il a besoin, jusqu’au moment où c’est acquis. Apprentissage, intégration, application, mise en mouvement ou retour au calme, point d’appui, recherche de solution, voie sans issue, fin de parcours, etc. Il y a toutes sortes de situations imaginables. Dis moi ce que tu fais et je dirai qui tu es… est l’adage qui correspond bien. 😉 

Même si le rotofil me permet une forme de méditation et que je découvre que j’apprécie quelque chose que je n’aimais pas auparavant, c’est la symbolique derrière l’action qui me montre de quoi il s’agit. En fait, passer l’appareil tant de temps, montre que je suis dans une phase de débroussaillage, d’élagage, de nettoyage, et de tri. Je rends le paysage plus joli, donc mon paysage intérieur subit le même sort. Je coupe ce qui est de trop et je garde uniquement ce dont j’ai envie et besoin. En même temps, j’enlève tout ce qui peut nuire à ma circulation d’énergie, et donc à ma puissance. 💫

Ça correspond bien à une fin de parcours de dépouillement… et le début d’un nouveau commencement. Je « clôture » une époque et je suis dans la phase où je peaufine entre ce que je largue et ce que je garde ou accueille. Ça se voit par exemple à la liste des noms dans mon carnet d’adresses qui commence tout doucement à s’allonger. Je commence aussi à avoir à nouveau un peu plus d’affaires. Mes journées ne sont plus autant inactives et j’ai par moment carrément la bougeotte. Je commence même par-ci par-là, à nouveau à accompagner. Il semble que la phase suivante de mon rêve se met tout doucement en mouvement. 💨

aloneness

C’est la même chose pour mon processus pranique. Je suis depuis 33 jours sur des liquides et je constate que je perds encore un petit peu de poids et que mon corps est toujours en phase d’élimination. J’élimine et en même temps je sens que quelque chose s’installe au fond de moi. Peut-être que ce n’est qu’une phase, et je mangerai à nouveau bientôt, mais j’ai plutôt l’impression que j’ai trouvé le mode alimentaire qui me correspond et qui est au diapason avec Michael. 😍

A part le rotofil et le processus pranique, il y a aussi Fondle. C’est le seul poney dont je m’occupe encore. Je lui donne juste un peu de foin le matin et un supplément de céréales, que je partage entre lui et Tulipe. Il est à nouveau seul dans son enclos. Ses pulsions ont abimé la peau sur le dos de Tulipe et Eliane la soigne dans l’espace vert juste à coté. La présence de Fondle dans ma vie me montre que tout en étant fonctionnel, j’ai encore besoin de maturer et de me calmer. J’ai besoin d’avantage à savoir maîtriser mes pulsions naturelles qui parasitent ma puissance… et en même temps ma démarche vers l’Amour inconditionnel, celle avec un grand A. 💗    

Mes cartes sont plutôt répétitives ces derniers jours et j’ai encore tiré “Aloneness” ce matin. Il semble que, même si l’ancien est en train de partir et que le nouveau pointe bel et bien son nez déjà… que je dois continuer à m’éclairer par moi-même sans me référer à l’extérieur… à apprendre la richesse que ma propre présence m’apporte… et de m’en nourrir complètement. J’apprends à être plein de moi-même, afin de ne pas manger l’autre. C’est limpide tout ça, je le vois bien. C’est clair et c’est bon pour moi. 🥤

Belle fin de journée à tous 🌜✨💫✨🌛

Frissons… écoutez bien les paroles… 😍 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s