Maintenant ou jamais

Taillefer (09), France 🇫🇷

Je n’avais encore jamais dormi dans mon sac de couchage depuis que je l’ai acheté il y a plus de trois ans déjà. Je n’avais pas non plus utilisé ma tente, ni le panneau solaire, tous les deux de grand qualité d’ailleurs, quand j’ai décidé d’alléger mon sac à dos et de les donner à des amis de passage. Quand j’ai acheté mon camion je me suis rendu compte que je me suis dépouillé de plein d’affaires qui me seraient bien utiles aujourd’hui. 😌

Cette nuit j’ai inauguré mon sac de couchage et le sac à viande que j’avais acheté en même temps. La raison principale a été pour faire moins de lessive mais aussi pour voir si ça change quelque chose au niveau de ma qualité de mon sommeil. Certes, je perds de l’espace pour remuer mes jambes mais je gagne en isolation avec la couette et le duvet qui se trouvent maintenant sous mon corps en non plus au-dessus. 🏕

En plus, mon sac de couchage a été prévu pour le grand froid, alors, j’ai eu suffisamment chaud pour carrément éteindre mes chauffages. J’ai bien senti le froid envahir ma chambre mais mon corps produisait assez de chaleur pour que je sois plus que confortable. Du coup, je me suis réveillé beaucoup plus tard que d’habitude, vers 9 heures. De toute manière c’est sabbat aujourd’hui, un jour de repos. 😉

Notre cercle de partage avec les cartes et la Communication Vulnérabilité de hier soir m’a permis de comprendre comment me préparer pour mon rêve, comment m’approcher de l’homme que je me vois être dans mon imaginaire. C’est vrai que je ne me sens pas encore assez disponible, ni assez à l’écoute. Je fais encore trop comme tout ceux que je peux parfois juger, les animateurs stériles, les thérapeutes commerciaux et les faux maîtres. 🕺

mountains-3059528.jpg-001

Il me manque encore une bonne couche de profondeur. J’ai encore à m’approcher d’un niveau de qualité de présence qui, sans intention ni attention particulière se perçoit bienveillante, accueillante et encourageante. C’est cette recherche qui a principalement motivé mon départ il y a trois ans. Si mon rêve ne venait pas à moi, c’est moi qui allait vers lui. Tout mon chemin depuis ce jour n’a été que préparation et transformation pour que je sois à la hauteur de l’homme que j’aspire être un jour prochain. 👳🏼‍♂️

Mon dépouillement n’a eu qu’un seul objectif, me trouver face à face à mes profondeurs. J’ai fait ce que j’ai pu pour ne plus pouvoir fuir dans des occupations vaines qui ne font que meubler le temps ou qui permettent à l’espèce humaine juste de survivre. Et c’est vrai, à part les films je me suis manœuvré dans une position où je ne peux plus esquiver Dieu ou Déesse. 💭

Je suis là et pour l’instant j’attends. Hier soir j’ai compris que c’est maintenant ou jamais. Il n’y a pas d’appel ou d’invitation à aller ailleurs. La nature ici est magnifique. Mes camarades sont sur la même longueur d’onde. Je me sens à ma place ici et maintenant. Tous les paramètres semblent réunis pour que je puisse me laisser glisser vers la profondeur suivante de mon être, celle à laquelle j’aspire depuis si longtemps. 😍

Garder le silence, ralentir et ne faire qu’une chose à la fois, savourer ma lumière intérieure, faire le chat, suivre le mouvement et rester en toute circonstance attentif, à ma place et dans mon territoire. C’est avec ça que je vais commencer. Pas si simple que ça, puisque ma parole se lâche désormais et que, dès que je suis en compagnie j’ai la tendance à blablater. Alors, j’applique le 4ème accord Toltèque et je ferai tout simplement de mon mieux. Je n’ai quand même pas fait tout ce chemin pour m’arrêter là, non ? ❤️

Une belle journée d’hiver s’annonce… je vous souhaite de la savourer. 💖   

2 réponses

  1. Alain

    Savourer ce petit feu présent dans la poitrine en fuyant la distraction qui nous en éloigne. Pas facile mais avec de l’entraînement, ça doit l’faire.

    Je déménage à la fin du mois.
    J’en profite pour poursuivre le dépouillement.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s