Je baragouine

Modi’in, Israël 🇮🇱

J’avais besoin d’une petite boîte de rangement en plastic et sur mon chemin vers l’hôtel j’en voyais plein dans une échoppe. Je me suis surpris en m’adressant au vendeur en Iwrieth, l’hébreu en hébreu. Ça m’est déjà arrivé au cours des semaines passées, mais généralement je me reprenais tout de suite et je basculais lâchement vers l’anglais. 

Mais pas cette fois-ci ! Je me suis fait comprendre et je suis reparti, sans boîte mais supercontent et fier. Au travail, il se passait la même chose chaque matin. Je commençais par quelques mots en hébreu, et rapidement, par facilité, je me tournais vers l’anglais. Mais, pas cette fois-ci, pas aujourd’hui. 

J’ai persisté. C’était comme si un interrupteur dans mon cerveau avait changé de position. Certes, je parlais « petit nègre », sans vouloir offenser mes frères de couleur… je faisais des erreurs de partout, il me manquait des mots et j’en inventais. Mais, j’ai baragouiné en hébreu toute la journée. Même avec les clients israéliens… et même parfois quand le sujet demandait à aller plus en profondeur. 

Impressions matinales…

N’allez pas croire que c’est mon cerveau qui se libère de ma langue de naissance qu’il a si longtemps gardé en cachette quelque part dans un noeud neuronal. Non, c’est bien l’effort que je fais depuis 81 jours avec Duolingo et l’autre application sur mon iPhone. La première fournée de mots semble avoir traversé le processus d’intégration dans ma tête et devient disponible quand je parle d’une manière surprenante.

Ce sont des mots que je me répète encore et encore depuis presque trois mois. Okay, parfois il y a des mots que je connaissais déjà, d’autres que j’ai toujours connus, mais la plupart du temps ce sont des mots que j’utilise pour la toute première fois. Je n’ai donc pas arrêté de blablater à tout le monde pendant toute la journée, excité comme une puce avec mon tout nouveau jouet linguistique. 

Et tout le monde s’y est mis. Les bell-boys, les gardiens de sécurité, les chefs des taxis, les chauffeurs de taxis, des livreurs, mon chef… mais aussi les clients. Il y avait une super ambiance et j’ai reçu plusieurs bons pourboires… que j’ai bien évidemment laissés à des collègues avec plus d’ancienneté que moi.

IMG_5785

J’avais bien compris que j’avais une place parfaite pour apprendre ma langue de naissance. Ils me parlent donc maintenant pratiquement tous en hébreu. Certains parlent plus lentement, d’autres y ajoutent des gestes et quelques uns arrivent carrément à me parler avec un mélange d’hébreu et d’anglais.

D’ailleurs, je fais pareil. Quand un mot me manque je le dis en anglais. Parfois je demande ce que c’est en hébreu par la suite, parfois ils me complètent et corrigent spontanément… mais tout le temps je m’amuse. Je me suis éclaté aujourd’hui, autant avec ma langue, que dans mon rôle d’accueillant.

Je reconnais les gens et me rappelle à peu près ce qui se passe pour certains. Alors, je trouve un petit mot à dire à chacun. Parfois je plaisante et nous rions ensemble. Parfois il y a carrément des échanges plus profonds ou complices. Aujourd’hui j’ai même échangé avec quelqu’un qui habitait dans la même rue que moi à Amsterdam. Quoi qu’il en soit, la majorité des gens semblent apprécier ce rôle que je joue volontairement. En tout cas, j’ai eu des retours sympas des clients et j’ai déjà entendu des jolis échos. 

∞💜∞

8 commentaires sur « Je baragouine »

  1. L’immersion dans une langue étrangère fait basculer à un moment donné le cerveau dans cette langue.

    Je me souviens avoir passé une quinzaine de jours en milieu exclusivement anglophone il y a quelques années.
    Vers la fin de mon séjour, je m’étais surpris en train de penser en anglais…

    De retour chez moi, j’ai continué à penser en anglais, puis la bascule s’est refaite rapidement vers le français.

    Et toi Michaël, en quelle langue penses-tu ?
    Est-ce qu’il t’arrive aussi de changer de langue en pensée ?

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s