134,64 nis

🇬🇧To translate my article to your language, copy the French text, click on this link and paste it in the Google translator that opens…

Michael à Netanya, Israël 🇮🇱 

134,64 nis (new Israeli shekels) correspond à environ 34,94 euros. C’est le prix que j’ai payé pour avoir l’esprit tranquille. Avant d’expliquer de quelle manière cette petite somme m’a calmé, j’ai envie de partager avec vous pourquoi je n’ai pas l’esprit paisible en ce moment. Mon expérience personnelle m’a appris que chaque qualité ou don s’accompagne souvent de son contraire. Par exemple, je suis clair-sentant, ou empathe. Je sens ce qui se passe chez les autres. Je capte même des choses qu’ils ne perçoivent souvent même pas eux-mêmes. Je sens leurs émotions, s’ils mentent, s’ils comprennent ce que je dis et où ils en ont sur leur chemin vers l’Unité. C’est un don qui me sert surtout quand j’accompagne ou quand j’explore les voies vers l’Amour avec une partenaire.

J’ai cette aptitude grâce à mon hypersensibilité. Du coup, j’ai aussi les désavantages qui vont avec cette particularité. Je suis facilement touché par les mots et les actes des autres me concernant. Plus jeune, j’étais très susceptible et mes humeurs variaient en fonction de ce que les gens pensaient ou disaient de moi. Ça ne rendait vraiment pas ma vie plus simple, car ça amplifiait les sensations douloureuses. Avec des années de travail sur moi, ça c’est heureusement beaucoup calmé. L’hypersensibilité couplé à mon intelligence, mes connaissances et mon bon sens est devenu un outil de discernement redoutable. Je vois tout de suite ce qui ne va pas chez quelqu’un. En 10 minutes je peux faire une diagnostique complet : quel est le problème… d’où il vient… quelle est la solution… et souvent j’ai carrément déjà un outil pour y remédier.  

Le désavantage de ce regard d’aigle est que je suis souvent focalisé sur ce qui ne va pas… les problématiques et leurs conséquences. Mon esprit est vive et très rapide et je vois les obstacles et les problèmes potentiels venir de loin. J’étais entrainé à ça déjà quand j’étais commandant de peloton ou de compagnie dans l’armée. Il y avaient toujours des problèmes à résoudre… et j’ai fini par y prendre goût. Souvent nous aimons ce que nous savons bien faire… alors, j’ai fini par aimer à trouver des solutions aux problèmes. Certes, je n’ai pas la faculté comme les joueurs d’échec de prévoir plusieurs coups compliqués d’avance. Mais, dans le monde du psychisme et de la spiritualité, je me sens chez moi. Le mécanisme de cause à l’effet lié à la notion d’Unité, et donc la loi d’attraction, est relativement simple à anticiper pour moi. 

Vous avez compris ? Je vois rapidement tous les endroits où les choses peuvent aller de travers. Ma vie est magique… je suis vraiment Libre et en Paix… je sens ma puissance d’Homme et d’Etre… je vis une grâce que je n’ai jamais vu auparavant chez d’autres être simples comme moi… et pourtant, en même temps, je peux me focaliser sur quelque chose qui ne va pas et qui capte mon attention pour me focaliser dessus. Si je trouve une solution, tant mieux. Mais, si je n’en trouve pas, ça peux donner des pensées carrément obsessionnelles. Heureusement, ça ne m’arrive que très très rarement. Toutefois, c’est le cas ces derniers jours… jusqu’à ce matin à 6h11 où j’ai trouvé la solution. 

lucas-lenzi-4-VgrP9SgQw-unsplash

Mon désir de partir et de rejoindre S est chaque jour plus fort. Je sens que mon temps en Israël est compté et je me sens prêt pour le départ. Je constate qu’avec l’augmentation de ce désir, la peur que cela ne se produise pas est démesurément plus grande. Je pense que je suis en règle pour le voyage et avec S, nous nous sommes préparés à plusieurs scenarii possibles. Le risque d’imprévu normal et humain est gérable, même si avec le Covid il est beaucoup plus élevé… sauf à un endroit précis du processus. 

Dimanche je dois faire le test qui confirme que je ne suis pas contaminé. J’ai prévu de le faire dans une pharmacie à 5 km d’ici, le seul endroit à Netanya où c’est possible. En arrivant, je dois scanner un code barre qui me dirigera vers un site. Là, je remplis mes coordonnées et en validant cela crée un autre code barre. Avec celui-ci je vais à la caisse où je vais régler l’intervention. Ils me donneront un ticket de caisse, encore avec un code barre. Avec les deux codes, je vais faire la queue dehors devant un petit étal pour me faire tester. Ensuite, il faut attendre entre 6 et 24 heures pour avoir le résultat par mail et téléphone. Et c’est sur cet endroit du scénario que mon esprit se focalise.

Nous connaissons tous le fonctionnement de l’administration. Nous avons tous eu maintes expériences où un suivi informatique ou humain était défaillant. L’erreur peut se glisser facilement dans les rouages de ce dépistage et l’envoi des résultats. Même s’il semble que ce n’est pas encore arrivé, je n’ai aucune influence ou contrôle sur le processus, ni de recours en cas d’erreur. En absence du résultat, je n’embarque pas. En plus, au moment que je constate que le résultat ne viendra pas, il est déjà trop tard pour le faire à l’aéroport… puisqu’il faut prendre rendez-vous au préalable. Certes, tout ça n’a pas de sens au fond. Tout semble vraiment conspirer pour que je retrouve S en Martinique mardi prochain. En même temps, rien n’est jamais sûr et les voies du divin sont impénétrables.

Alors, depuis quelques jours mon esprit s’est focalisé, comme un laser sur son cible, sur cette partie du processus, sans trouver de solution satisfaisante. Mais, ce matin, je me suis réveillé en sursaut. Mon esprit au repos avait trouvé comment faire. Alors, j’ai allumé mon ordinateur et je suis allé sur le site de Check2Fly pour prendre un rendez-vous pour faire un test à l’aéroport, lundi matin à 8h55. Si maintenant il y aurait un hic avec le teste de la pharmacie, j’ai une solutions de secours. Je ne pense pas que j’en aurai besoin, mais de savoir que j’ai une option de sécurité me tranquillise. Le prix de ce test, dont les résultats sont envoyés dans les 4 heures vers mon mail et mon téléphone, se lève à 134,64 nis… un prix que je paye volontiers pour vivre ces derniers jours sans pression.

Je nous souhaite une délicieuse journée d’été de plus… ∞❤️∞ 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s