Odeurs

Amsterdam, Pays-Bas 🇳🇱

Nous étions 4 hier, deux camarades et ma toute première maitresse de l’école primaire. Le rendez-vous a été prévu pour 10h30 mais j’y étais déjà une heure avant, comme d’habitude. Au lieu de parcourir la distance à pied, j’ai pris au dernier moment le vieux vélo de Ruben. Il faisait très frais, alors pour rester chaud je me suis un peu promené dans le quartier où se trouvait mon école primaire, l’appartement où j’ai vécu avec ma mère et ma grand-mère, le salon de thé de mon grand-père où Anne Franck venait acheter ses glaces, mon club de sport et beaucoup beaucoup de souvenirs. 😌

4f9e81fa-6bb4-493d-9e4a-125fdab652f1.JPG

C’est surtout en passant dans la rue de mon école que j’ai perçu cette odeur subtile qui parfumait l’air. Elle m’était très familière et j’ai constaté qu’elle avait un léger effet rassurant et calmant sur mon état. C’était certainement l’odeur des arbres, leurs feuilles et d’autres éléments qui se combinaient et qui n’avaient pas disparu avec le temps. ☺️

Certaines odeurs étaient faciles à repérer, comme celle de la pâtisserie “Blommenstein” qui existait déjà quand j’étais tout petit. Mais, en passant dans les rues et en faisant attention, j’ai senti l’odeur typique et différente de chaque rue. Ça m’a donné des sensations familières et très agréables. Des sensations me sont venues aussi en voyant des feuilles rouges et marrons parterre, le son que des enfants faisaient en jouant ou en passant tout simplement devant un magasin, un arrêt de tramway ou une entrée où je voyais des noms connus sur des boites aux lettres. Mmm… 😏

Je me souviens, par exemple, qu’il y a eu un feu dans un appartement à une quarantaine de mètres de l’appartement où j’ai vécu chez ma grand-mère. Je devais avoir 10 ans environ. Une vitre avait explosé au cours de l’incendie et pendant longtemps ils ont couvert le trou avec une bâche en plastique. Beaucoup plus tard, quand ils ont remis une vitre, elle n’était pas de la même qualité. Elle n’était pas droite, ni lisse et avait une réverbération un peu bizarre. Quand je suis passé devant cet appartement hier, j’ai vu qu’elle était toujours là… Je ne pense pas que quelqu’un d’autre l’ait remarqué ou s’en souvienne. ☺️

J’aime cette ville et ce matin en amenant ma roulotte à un de ces parkings rares où l’on peut encore se garer gratuitement et de manière illimitée, je me suis demandé comment j’ai pu un jour quitter cet endroit si merveilleux. C’est vrai, à part le froid et la pluie, Amsterdam est une ville formidable où il fait bon vivre. Il y a toujours quelque chose à faire, les Hollandais sont très bien organisés, la nourriture est délicieuse et tout est à une distance qui se parcourt facilement à pied. D’ailleurs, c’est la seule ville que je connais où des piétons ou des cyclistes inconnus disent bonjour en passant. 😉

Oh, je sais très bien pourquoi je suis parti. D’une part c’était une fuite après le décès de ma mère et une réaction à mon premier burn-out à 27 ans… et d’autre part c’était pour vivre l’aventure avec mon Ami de coeur de l’époque, Maarten. Après presque huit ans dans l’armée, nous en avions ras-le-bol du froid, de travailler si dur et de nous lever tôt chaque matin. Alors, nous nous étions engagés à ne plus jamais vivre cela. Encore aujourd’hui ça rentre en compte quand je prends parfois certaines décisions. ☺️

Tout à l’heure je vais aller me promener un peu, faire un tour sur le marché et humer les odeurs, puis boire quelque chose avec un ami et voisin d’enfance. Il fait nuageux et pour l’instant je me suis confortablement installé sur le canapé du séjour chez mes amis, qui ne sont pas à la maison. 🏡

Le jour J approche… dimanche il y a une réunion de mon ancien lycée et lundi ou mardi j’ai prévu de partir pour vivre un bout de mon aventure en solitaire. Je descendrai la côte Atlantique pour arriver le 23 novembre à Noirmoutier. Je suis suffisamment équipé maintenant et je me sens prêt à vivre cette expérience… même si malgré tout ça me plairait beaucoup plus qu’autre chose se présente. 😉 

Je vous souhaite une magnifique journée d’automne… 🍁🍂🍁🍂🍁🍂

4 réponses

  1. florence arnaud

    Bonjour Mickaël,
    Oui les odeurs sont de délicieuses sensations permettant a notre cœur de ressentir des frissons enfantins ou plutôt des retours dans le passé nous replongeant dans d’agréables moments d’avant. ou non ! notre corps peut ainsi frisonner de nostalgies ou se crisper de colères, d’effrois je dirai même de panique.
    Ces sacrées odeurs peuvent nous entraînées dans des tourbillons de sensations vertigineuses qu’en on y pense !
    Pour cette prise de conscience toute simple mais tellement emprunt de tout ! THANKS

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s