Préoccupé ~ Preoccupied

🇬🇧To translate my article to your language, copy the French text, click on this link and paste it in the Google translator that opens…

Michael à Netanya, Israël 🇮🇱 

Mon départ vers la Martinique est dans 4 jours déjà. Ça m’occupe peu, mais ça me préoccupe énormément. Après tant de solitude, mon désir de retrouver S est tellement grand, que mon inquiétude de ne pas la voir prend toute la place. Il faut savoir que la Martinique se trouve en état d’urgence quant au Covid et cela influence fortement la migration. Les règles et normes ne sont pas claires et changent régulièrement et subitement.

Je ne pense pas que j’ai réellement à m’en faire. En tant que néerlandais, la France, faisant partie de l’Europe, est « chez moi »… puis, la Martinique fait partie du territoire français. Je suis vacciné et dimanche je vais dans une pharmacie spéciale en Netanya pour le test indiquant que je ne suis pas contaminé. J’ai une attestation de domiciliation que S m’a procuré et elle m’attendra à l’aéroport à l’arrivée. C’est en fait très simple… nous vivons ensemble et je rentre tout à la maison… 

Mais, malgré la magie que j’ai vécu dans ma vie, j’ai aussi eu énormément de contretemps, trop pour un seul homme à mon avis. Alors, j’espère le mieux mais j’envisage toujours le pire. Je vois sans cesse des scenarii divers où les résultats du test ne me sont pas envoyés ou que je me fais refouler ici à l’aéroport Ben Gurion, à Charles de Gaule ou carrément à Fort de France. Tellement de choses peuvent aller de travers… De toute manière, il est trop tard pour anticiper quoi que ce soit et je m’exerce au lâcher prise autant que j’en suis capable. Dur dur…

ashley-whitlatch-MGKGuMP9nLY-unsplash

J’échange beaucoup avec S. Tous les jours, nous parlons facilement entre 1 et 2 heures. Ça me rassure et me calme visiblement. La manière dont notre aventure commune s’est agencé depuis le début est encore une fois carrément magique. Certes, nous nous connaissons depuis une dizaine d’années, mais à part une douce affection à distance, il n’y avait rien qui pouvait soupçonner que nous allions vivre, travailler et cheminer ensemble un jour. Après tant d’échanges, il est clair dans mon esprit que nous nous sommes mutuellement inconsciemment mais intensivement préparés à cette rencontre… et pas vraiment par la manière douce ! 

Nous sommes exactement au même point au niveau de notre essoufflement en tant que solitaire et nous avons profondément besoin l’un de l’autre pour donner un deuxième souffle à notre vie. Notre intention et notre engagement se renforce de jour en jour et j’ai l’impression d’avoir trouvé la partenaire que j’attendais tant. Okay, pour l’instant il y a beaucoup de paroles et de rêves… et même si ça prépare, clarifie et harmonise énormément, c’est dans la pratique que tout va se vérifier…

Pas simple d’ouvrir mon coeur à nouveau. J’ai tellement vécu de déceptions, de séparations et de douleurs que mon coeur a atteint depuis longtemps largement la limite de ce qu’il peut endurer. La séparation d’avec ma dernière compagne et le contexte dans lequel le tout s’est joué, était un véritable coup de grâce qui m’a propulsé dans une fuite en avant qui a duré 6 ans. Mais, je n’ai pas vraiment le choix. Si je veut tisser jusqu’à l’Amour, je dois ouvrir la porte de mon coeur vers l’intérieur… sans garder des réserves. Je dois aller à fond, même si je risque d’y rester… 

nick-fewings-NJjYF5yw48E-unsplash

Tout montre que les choses entre S et moi se sont tramées à un niveau supérieur qui nous dépasse largement. La manière avec laquelle nous « glissons-malgré-nous » depuis le début l’un vers l’autre ne laisse aucun doute. Les synchronicités, les évidences, nos chemins réciproques, les signes et le miroir montrent clairement que nous avons une belle et grande histoire qui nous attend. En tout cas, c’est ce que mon radar intérieur détecte. Je suis en même temps très conscient que rien n’est jamais figé et que tout peut changer à chaque instant… 

Mon sac est prêt depuis plusieurs jours déjà. Je me suis encore allégé. Je laisse cinq sacs de courses pour Larry, mon ami sud-africain, et mon sac à dos qui pesait 22 kilos en 2015 n’en pèse aujourd’hui que 12. Je ne prends que le stricte minimum et j’achèterai ce dont j’ai besoin dans ma nouvelle vie au fur et à mesure. Je lâche mon super sac de couchage, mes chaussures de marche et mon matelas gonflable. Je ne camperai plus… Ma 10ème vie sera une vie de de confort et de plaisir à deux !

Je m’y prépare toujours… Pour retrouver ma forme, je marche tous les jours 7 kilomètres. Je me suis enfin baigné et pris un peu de soleil pour colorer ma peau. Ça fait 20 jours que je n’ai pas mangé de solide. J’ai juste pris un peu de glace de temps en temps. C’est facile, ma nouvelle relation me nourrit amplement, même à distance… et je n’ai pas faim du tout. Alors, mon corps bronzé dégonfle progressivement et sera prêt à prendre l’avion dans quelques jours. Ce matin j’ai fait le ménage de l’appartement en prévision du départ… Je repasserai une deuxième fois le jour avant le décollage. Mmmmmm… à suivre… 

Je nous souhaite une délicieuse journée d’été… ∞❤️∞ 

 

4 commentaires sur « Préoccupé ~ Preoccupied »

  1. Je vois le carrefour où je me trouve.
    Te lire me ramène à regarder cet endroit où mes inquiétudes du regard de l’autre, et la peur de perdre ma vie d’aujourd’hui, pourraient prendre le pas sur le tissage.

    « Si je veux tisser jusqu’à l’Amour, je dois ouvrir la porte de mon coeur vers l’intérieur… sans garder des réserves. »

    Il me semble qu’il s’agit pour moi d’être en vulnérabilité dans l’échange avec mes partenaires, encore et encore.
    Et peut-être aussi vivre la légèreté, le jeu.

    Merci Michael, et bon vol vers ce futur très proche.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s