C’est comme ça ~ It’s like that

🇬🇧 For English scroll down till you see the Union Jack…

Michael à Modi’in, Israël 🇮🇱 

Tout est accompli ! La boucle est faite… Je ne vois plus rien de mon passé qui pourrait encore demander de l’attention. Je suis clairement venu dans mon pays de naissance pour clôturer mon histoire traumatique. Je suis en paix avec le passé collectif que je partage avec les juifs, avec celui de mes parents… et avec mon passé à moi.

Beaucoup de gens pensent qu’il faut régler le passé pour vivre une vie vivante et vibrante digne de ce nom. Au début de mon parcours thérapeutique, comme patient et accompagnant, j’ai pensé pareil. C’est une idée assez répandue dans le milieu psycho-spirituel. C’est quand j’ai vécu mon expérience d’éveil que j’ai compris à quel point c’était faux !

Le principe même de la notion d’Unité, le miroir et la loi d’attraction montrent que c’est tout le contraire. Puisque l’énergie va là où va l’attention, chaque accompagnement qui cherche à régler les problèmes du passé, en gardant l’attention sur les souffrances, ne fait que prolonger cette réalité. Les douleurs que chacun vit ne sert, de mon point de vue, qu’à nous faire expérimenter Qui Nous Ne Sommes Pas… 

Pour avoir une vie différente, il s’agit d’apprendre comment penser autrement, afin de faire ses choix différemment… et ainsi avoir une expérience de vie meilleure. Riche de cette certitude, depuis environ 20 ans, je ne fouille plus depuis longtemps dans le passé pour améliorer ma vie. Je fais au quotidien mes choix entre Peur et Amour… et à chaque fois que je réussi à choisir pour l’Amour (l’absence de peur et de blessures), la Vie me propulse un peu plus loin sur le chemin vers Moi et La Source.

Toutefois, en revenant ici en Israël, le passé lui-même est venu me chercher. Qui suis-je pour refuser ? Ce serait bien orgueilleux, n’est-ce pas ? Et ce n’était pas en vain. Il n’y a plus rien à l’intérieur de moi qui demande à comprendre quoi que ce soit, ni à être sauvé… ni qui réclame un due quelconque. Concernant Israël… mes parents… et notre passé collectif… tout va bien… Ma Paix intérieur est de retour. 

Aujourd’hui, je me trouve, enfin, comme un gamin de 18 ans devait se trouver, face à la Grande Vie au moment de quitter le foyer chaleureux d’une famille saine. J’ai déjà eu cette sensation, il y a environ un an à Taillefer. Cette fois-ci elle semble fondée. A première vue, je n’ai plus aucune raison de ne pas vivre mon plein potentiel. Toutefois, ce n’est pas tout à fait vrai. Certes, je me suis libéré de mon passé, mais mes parents ne m’ont jamais appris ou montré comment réussir une vie pleine de sens… Ils sont tout les deux morts suite à leurs traumatismes de l’holocauste, étant devenus avec le temps des caricatures de leurs blessures psychologiques

J’ai 63 ans et mes cicatrices sur mon corps et mon coeur sont des témoins du chemin que j’ai dû faire pour parvenir à ce moment précis. Je me sens comme un templier qui a guerroyé toute sa vie pour trouver le Saint Graal… et qui, au bout du chemin, épuisé, se rends compte qu’il a, en fin de compte, seulement trouvé la porte qui ouvre le début du chemin… celui qui a été perdu depuis si longtemps ! Je dois continuer… et je n’ai pas d’excuses pour ne pas le faire… je n’ai plus d’excuses.

Okay que j’ai 63 ans… okay que je suis un peu fatigué, que je n’ai plus rien ni personne autour de moi, que je vis chez quelqu’un dans une chambre quelque part en plein milieu d’Israël et qu’il me reste que très peu de ressources. Mais… C’EST COMME CA !!! Et si c’est comme ça, ça veut probablement dire que c’est comme ça que ça devait être !  Et cela peut-être même depuis toujours. Le scénario de ma vie m’a emmené ici, chaque acteur sur ma route a certainement parfaitement joué sa partition. Le reste ne dépend QUE de moi… 

Je dois y aller. Je dois terminer ma quête. Je dois continuer jusqu’au bout et peut-être même réaliser mon rêve en chemin. Et pour le faire, j’ai quelque chose en moi que mes parents n’avaient pas. J’ai dépassé mes/nos traumatismes et pathologies… j’ai aiguisé ma conscience… j’ai trouvé ma liberté et ma puissance d’homme… j’ai appris à jeûner, attendre et méditer… je n’ai plus aucune résistance, je sais m’abandonner et je suis toujours enseignable… j’ai appris comment aimer et me laisser aimer, comment toucher et me laisser toucher, comment écouter et entendre… je sais me mettre en question… je sais dire NON et donc dire de vrais OUI… je sais suivre les signes… j’ai appris à mettre le UN au premier plan… je suis devenu MOI et je me sens en communion permanente avec La Grande Vie… Yakayalé… 

Je nous souhaite une délicieuse journée ou soirée… ∞❤️∞ 

Michael




union-jack-1027898

Michael in Modi’in, Israël 🇮🇱 

Everything is accomplished! The cycle is done … I don’t see anything from my past that could still require attention. I have clearly come to my country of birth to close my traumatic story. I am at peace with the collective past that I share with the Jews, with that of my parents … and with my own past.

Many people believe that you have to settle the past in order to live a living and vibrant life worthy of its name. At the start of my therapeutic journey, as a patient and a carer, I thought the same. This is a fairly widespread idea in the psycho-spiritual world. It was when I had my awakening experience that I understood how wrong it was!

The very principle of the concept of Unity, the mirror and the law of attraction show that it is quite the opposite. Since energy goes where attention goes, each accompaniment which seeks to resolve the problems of the past, while keeping the attention on the sufferings, only prolongs this reality. The pain that everyone experiences only serves, from my point of view, to make us experience Who We Are Not …

To have a different life, it is about learning how to think differently, in order to make your choices differently … and thus have a better life experience. Rich of this certainty, since about 20 years, I haven’t been digging into the past for a long time to improve my life. I make my choices on a daily basis between Fear and Love … and each time I succeed in choosing for Love (the absence of fear and wounds), Life propels me a little further on the path to Me and The Source.

However, coming back here to Israel, the past itself came to me. Who am I to refuse? That would be very idle, wouldn’t it? And it was not in vain. There is nothing more inside of me which asks to understand anything, nor to be saved … nor claims any due. Regarding Israel … my parents … and our collective past … all is well … My inner Peace is back.

Today, I find myself, finally, as an 18-year-old kid must have faced the Great Life when leaving the warm home of a healthy family. I already had this feeling, about a year ago in Taillefer. This time it seems well founded. At first glance, I no longer have any reason not to live my full potential. However, this is not entirely true. Okay, I broke free from my past, but my parents never taught me or showed me how to achieve a meaningful life … They both died from their Holocaust trauma, having become with the time caricatures of their psychological wounds.

I am 63 years and my scars on my body and my heart are witnesses of the road that I had to take to reach this precise moment. I feel like a Templar who has fought his whole life to find the Holy Grail … and who, at the end of the road, exhausted, realizes that he has, in the end, only found the door that opens the beginning of the path … the one that has been lost for so long! I must continue … and I have no excuses not to do so … I have no more excuses.

Okay I’m 63 … okay I’m a little tired, I have nothing and nobody around me, I live in someone’s house in a room somewhere in the middle of israel and I have very few resources left. But, IT’S LIKE THAT !!! And if it’s like that, that means that’s probably how it should be! And it may even since ever. The script of my life took me here, each actor in my path has certainly played his part perfectly. The rest is up to me …

I have to go on. I must complete my quest. I must continue to the end and maybe even realize my dream along the way. And to do that, I have something in me that my parents didn’t have. I went beyond my/our traumas and pathologies … I sharpened my conscience … I found my freedom and my power as a man … I learned to fast, wait and meditate … I no longer have any resistance, I know how to let go and I am still teachable … I learned how to love and to be loved, how to touch and be touched, how to listen and hear … I know how to question myself … I know how to say NO and therefore say real YES … I know how to follow the signs … I have learned to put the ONE in the foreground … I have become ME and I feel in communion permanent with The Big Life …

I wish us a delicious day or evening … ∞❤️∞

Michael

2 commentaires sur « C’est comme ça ~ It’s like that »

  1. En te lisant je sens mon énergie bien vivante pour aller de l’avant.
    Face à mes parents je vois la conscience que j’ai pu mettre dans ma vie, le courage que j’ai de regarder mes blessures et les défis quotidiens que je mets en place pour choisir l’Amour, l’Unité, de plus en plus.

    Je m’engage ici à réaliser ce que ma lignée de femmes n’a pas pu finaliser : l’accueil de l’homme.

    Merci Michael pour ton accompagnement, et pour partager si simplement qui tu es : j’y trouve la force de rester en route.

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s