Incomparable

🇬🇧 For English scroll down till you see the Union Jack


Michael Ă  Modi’in, IsraĂ«lÂ đŸ‡źđŸ‡±Â 

Chaque matin Ă  8 heures prĂ©cis, les deux applications OSHO que j’ai sur mon iPhone me tirent une carte du jour de maniĂšre autonome et systĂ©matique. Le premier est Osho Zen Tarot (gauche) et l’autre Osho Transformation Tarot (droite). Pour moi, les deux sont complĂ©mentaires. GĂ©nĂ©ralement, le premier me dit de quoi changer en moi et l’autre oĂč mettre pour cela mon attention. Il dĂ©marrent ma journĂ©e de quĂȘte en la donnant une couleur et en mĂȘme temps, elles valident et complĂštent les informations que je retire de mon miroir en jouant avec la projection.

Ce matin, j’ai tirĂ© les deux cartes ci-dessous. Mon jeu au quotidien est de trouver leur signification dans mon histoire du moment, de voir comment elles prennent leur place dans le puzzle et ainsi de me laisser guider par la Vie Elle-m’aime. Ça demande beaucoup de vigilance Ă  chaque instant, peu importe que je sois trĂšs actif ou au repos. Dans la quĂȘte Alchimique oĂč je me transforme doucement et intĂ©rieurement vers Qui Je Suis Vraiment, il n’existe pas de pauses, ni de vacances. Chaque instant, la Vie me guide, me pousse, me stimule, me dĂ©fi, me corrige. Chaque information perdu est tout simplement du gĂąchis. 

Quand j’ai tirĂ© la premiĂšre carte « Comparaison », je me suis dit : « Bon, encore une fois. En plus, il y a quelques jours, une des personnes que j’accompagne l’a tirĂ© en mĂȘme temps que toi ! » J’ai tout de suite pensĂ© Ă  ce que je lui ai dit concernant cette carte. Pour savoir Ă  quel endroit cette comparaison est toujours vivante dans ma vie, j’ai tirĂ© la deuxiĂšme carte « Failure » ou « Echec »… Ça ne faisait que confirmer ce que j’avais dit auparavant Ă  l’Amie, puis les synthĂšses des miroirs que j’ai reçu ce matin de ceux que j’accompagne, le valide. En plus, il me semble avoir dĂ©jĂ  abordĂ© ce sujet dans le passĂ© dans mon journal. 

De maniĂšre simple et clair, les cartes me disent qu’une partie de moi trouve que je suis dans une situation oĂč je me compare aux autres et que je vis un Ă©chec. Et c’est vrai… Le personnage Michael, l’ego qui vit l’aventure que le Grand Tout a crĂ©Ă© pour lui, doute. Je doute beaucoup car je suis complĂštement sorti, et cela depuis longtemps, du chemin balisĂ© par notre sociĂ©tĂ©, nos religions et notre Ă©ducation. Je me fie Ă  un cadre de rĂ©fĂ©rence invisible et je n’ai personne Ă  qui me rĂ©fĂ©rer, Ă  part peut-ĂȘtre nos grands avatars MoĂŻse, JĂ©sus, Bouddha ou Mahomet.   

Quand je me compare aux autres avec les rĂ©fĂ©rences habituelles, comme la taille de mon patrimoine, le succĂšs, la popularitĂ©, la prospĂ©ritĂ©, l’amusement et le luxe… je ne peux que faire le constat que ma vie a est un Ă©chec. Il semble que je vis actuellement encore une fois un trip dans le pays de l’incertitude. Ça m’arrive rĂ©guliĂšrement, puisque sans exemple Ă  suivre, rien ni personne ne me dit si ma voie est la bonne. Quand je me compare ainsi avec les yeux de mon personnage et que je constate l’Ă©chec, j’ai juste envie de me faire tout petit, de quitter la scĂšne et de disparaĂźtre… 

En mĂȘme temps, avec ces mĂȘme yeux, quand je retrace mon histoire et que je refais intĂ©rieurement mes choix Ă  nouveau, sachant qu’auparavant je ne savais pas ce que je sais aujourd’hui… incontournablement, je me retrouve ici, en IsraĂ«l, tel que je suis et en train de vivre ce que je vis actuellement. Aux yeux de la majoritĂ© de mes contemporains, je me trouve certainement complĂštement Ă  cĂŽtĂ© de la plaque. Comme je l’ai dĂ©jĂ  dit, trĂšs peu de gens comprennent qui je suis et ce que je vis. Le peu de gens qui me comprennent vraiment, sont gĂ©nĂ©ralement ceux que j’ai accompagnĂ© ou que j’accompagne encore. Ce me fait tendrement sourire aujourd’hui quand quelqu’un pense me connaĂźtre…  

La partie consciente en moi SAIT. Elle sait que que les apparences sont trompeuses… et que ma vie est pleine de sens… qu’elle est trĂšs spĂ©ciale… trĂšs importante… et tellement hors normes, qu’elle est carrĂ©ment incomparable Ă  celle de qui que ce soit. Dans mes profondeurs, je sais que je suis venu faire quelque chose de trĂšs important ici… ou pas. Le choix n’est plus entre mes mains mais entre celles de mes contemporains. Je n’en ai plus vraiment besoin personnellement, ni vraiment envie… je suis juste disponible et en Ă©ternelle prĂ©paration au cas oĂč l’Ă©ventualitĂ© se prĂ©sentera. Je me sens prĂȘt et je ne vis que pour ça… le reste ne m’importe peu.

Si quelque chose se passera dans ce sens, je ne sais pas quelle forme cela pourra prendre, mais je sais que c’est une histoire de Paix, d’Harmonie et d’Unification. Depuis jeune j’observe les gens autour de moi, cherchant ceux qui ont le niveau de conscience adĂ©quat pour une co-crĂ©ation oĂč l’Etre sera enfin au centre et non l’ego. Depuis le temps que des gens viennent vers moi, Ă  ce rendez-vous donnĂ© loin dans le temps, personne n’est vraiment prĂȘt Ă  lĂącher ses acquis personnels. Aujourd’hui, enfin, quelque chose se passe Ă  travers quelques personnes de la Grande Famille. C’est tout petit, tout fragile… Rien ne me dit que ça va survivre… J’observe, j’accompagne, j’attends… 

Je vous souhaite une dĂ©licieuse journĂ©e… ∞❀∞ 




union-jack-1027898

Michael in Modi’in, IsraĂ«lÂ đŸ‡źđŸ‡±Â 

Every morning at 8 a.m. sharp, the two OSHO applications that I have on my iPhone automatically and systematically draw a card of the day for me. The first is Osho Zen Tarot (left) and the other is Osho Transformation Tarot (right). For me, the two are complementary. Usually the first tells me what to change and the other where to focus my attention to do so. They start my day of quest by giving it a color and at the same time, they validate and complete the information that I withdraw from my mirror by playing with the projection.

This morning I drew the two cards below. My daily game is to find their meaning in my current story, to see how they take their place in the puzzle and thus to let myself be guided by Life Itself. It requires a lot of vigilance at all times, whether I’m very active or at rest. In the Alchemical quest where I slowly and inwardly transform myself towards Who I Really Am, there are no breaks, no vacations. Every moment, Life guides me, pushes me, stimulates me, challenges me, corrects me. Every information lost is simply a waste.

When I drew the first « Comparison » card, I said to myself: « Okay, again. Besides, a few days ago, one of the people I am accompanying drew it at the same time as you!  » I immediately thought about what I told him about this card. To find out where this comparison is still alive in my life, I drew the second « Failure » card 
 It only confirmed what I had previously said to this Friend, and the syntheses of the mirrors that I received this morning from those I accompany, validates it. In addition, I seem to have already touched on this subject in the past in my journal.

In a simple and clear way, the cards tell me that a part of me finds that I am in a situation where I am comparing myself to others and that I am living in failure. And it’s true 
 The character Michael, the ego that lives the adventure that the Great Everything has created for him, doubts. I very much doubt because I have completely left, and this for a long time, the path marked out by our society, our religions and our education. I rely on an invisible frame of reference and I have no one to refer to, except maybe our great avatars Moses, Jesus, Buddha or Muhammad.

When I compare myself to others with the usual references, such as for example my property, success, popularity, prosperity, fun and luxury 
 I can only observe that my life is a failure. It seems that I am currently experiencing once again a trip to the land of uncertainty. It happens to me regularly, since without an example to follow, nothing and nobody tells me if my path is the right one. When I compare myself like this with the eyes of my little person and see the failure, I just want to make myself very small, leave the scene and disappear 


At the same time, with those same eyes, when I retrace my history and I internally redo my choices again, knowing that before I did not know what I know today 
 inevitably, I find myself here, in Israel, as I am and living what I am currently experiencing. In the eyes of the majority of my contemporaries, I certainly find myself completely missing the point. As I said before, very few people understand who I am and what I am going through. The few people who really understand me are usually those that I have accompanied or that I still accompany. It makes me smile tenderly today when someone thinks he knows me 


The conscious part in me KNOWS. She knows that the appearances deceive 
 and that my life is full of meaning 
 that it is very special 
 very important 
 and so out of the ordinary, that it is downright incomparable to that of anybody. In my depths, I know that I have come to do something very important here 
 or not. The choice is no longer in my hands but in those of my contemporaries. I don’t really need it personally, nor really want it anymore 
 I am just available and in eternal preparation in case the possibility arises. I feel ready and I only live for that 
 the rest does not matter to me.

If something will happen in this direction, I don’t know what form it will take, but I know that it is a story of Peace, Harmony and Unification. From a young age I have observed the people around me, seeking those who have the adequate level of consciousness for a co-creation where the Being will finally be at the center and not the ego. Since the time that people come to me, at this meeting given far in time, nobody is really ready to let go of their personal gains. Today, finally, something is happening through a few people of the Big Family. It’s very small, very fragile 
 Nothing tells me that it will survive 
 I observe, I accompany, I wait 


I wish you a delicious day … ∞❀∞ 

 

2 commentaires sur « Incomparable »

  1. J’ai envie de te parler d’une valeur qui est plus que jamais d’actualitĂ© dans ma vie: c’est la valeur: « Joie »
    Elle est d’actualitĂ© parce que:
    -1/: elle est une composante ressource pour que je traverse le mieux possible les tensions actuelles (concretisées par la crise sociologique financiÚre et sanitaire)
    -2/: elle est l’ indicateur principal me montrant si mon quotidien m’apporte les Ă©lĂ©ments dont j’ai besoin pour jouir pleinement de ma vie, cette jouissance Ă©tant liĂ©e Ă  a ma capacitĂ© intĂ©rieure Ă  vivre les situations et vĂ©cus, dispensateurs de ces Ă©lĂ©ments.
    (Au passage, je suis amené a revoir certaines attitudes erronées, comme celle de penser que mon existence est importante pour le deroulement de la vie de tous ceux qui me survivront;
    ou encore que l’amour ou l’estime que je peux recevoir de mes relations, dĂ©pend de certaines aptitudes, rĂ©alisations ou performances).

    Je partage ci-aprĂšs un message qui me sert actuellement de « guide » dans ma vie (et qui remporte l’adhĂ©sion de beaucoup d’amis sur fb) :
    Message de White Eagle Indigenous Hopi le 16/03/2020 :
    â€Čâ€Č Ce moment que l’humanitĂ© traverse maintenant peut ĂȘtre considĂ©rĂ© comme un portail et comme un trou.
    La décision de tomber dans le trou ou de passer par le portail dépend de vous !
    S ‘ ils regrettent le problĂšme et consomment les nouvelles 24 h / 24, avec peu d’Ă©nergie, toujours nerveux, avec du pessimisme, ils tomberont dans le trou.
    Mais si vous profitez de cette occasion pour vous regarder, repenser Ă  la vie et Ă  la mort, prendre soin de vous et des autres, vous marcherez Ă  travers le portail.
    Prenez soin de votre maison, prenez soin de votre corps.
    Contactez le corps central de votre maison spirituelle.
    Connectez-vous Ă  l’egregor de votre maison spirituelle. Corps, maison, corps moyen, maison spirituelle, tout cela est synonyme, c’est pareil.
    Quand tu prends soin d’un, tu prends soin de tout le reste.
    Ne perdez pas la dimension spirituelle de cette crise, ressemblez Ă  l’aigle, qui d’en haut, voit tout, voit plus largement.
    Il y a une question sociale dans cette crise, mais il y a aussi une demande spirituelle.
    Les deux vont de pair. Sans la dimension sociale, nous tombons dans le sectarisme.
    Mais sans la dimension spirituelle, nous tombons dans le pessimisme et le manque de sens.
    Vous Ă©tiez prĂȘt Ă  surmonter cette crise.
    Prenez votre boĂźte Ă  outils et utilisez tous les outils Ă  votre disposition.
    DĂ©couvrez la rĂ©sistance avec les peuples autochtones et africains : nous avons toujours Ă©tĂ© et continuons d’ĂȘtre exterminĂ©s.
    Mais nous n’avons toujours pas arrĂȘtĂ© de chanter, de danser, d’allumer un feu et de nous amuser.
    Ne vous sentez pas mal d’ĂȘtre heureux pendant cette pĂ©riode difficile.
    Vous n’aidez pas du tout en Ă©tant triste et sans Ă©nergie.
    Ça aide si les bonnes choses rayonnent de l’Univers maintenant. C ‘ est par la joie que vous rĂ©sistez.
    Aussi, lorsque la tempĂȘte passera, vous serez trĂšs important pour reconstruire ce nouveau monde.
    Il faut ĂȘtre fort et fort.
    Et pour cette raison, il n’y a pas d’autre moyen que de maintenir une belle, heureuse et lumineuse vibration.
    Cela n’a rien Ă  voir avec l’aliĂ©nation.
    C ‘ est une stratĂ©gie de rĂ©sistance.
    Dans le chamanisme, il y a un rite de passage appelĂ© quĂȘte de vision. Passer quelques jours seul dans la forĂȘt, pas d’eau, pas de nourriture, pas de protection. Lorsque vous traversez ce portail, vous obtenez une nouvelle vision du monde, parce que vous avez fait face Ă  vos peurs, Ă  vos difficultĂ©s… C ‘ est ce qu’on vous demande.
    Laissez-les profiter de ce temps pour accomplir leur vision Ă  la recherche de rituels.
    Quel monde voulez-vous construire pour vous-mĂȘme ?
    * Pour l’instant, c’est ce que vous pouvez faire : la sĂ©rĂ©nitĂ© dans la tempĂȘte.
    Calmez-vous et priez. Tous les jours.
    * Établir une routine pour rencontrer le sacrĂ© chaque jour.
    Les bonnes choses rayonnent, ce que vous rayonnez maintenant est la chose la plus importante.
    * Et chanter, danser, rĂ©sister Ă  travers l’art, la joie, la foi et l’amour. »

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s