Moment décisif ~ Decisive moment

Baffrancou à Limousis (11), France 🇫🇷

🇬🇧 To translate my texts in your language, use the Google Widget on the right 👉

Demain mercredi, mes amis Laële et Olivier doivent décider s’ils acceptent l’offre qui leur a été faite sur Baffrancou, s’ils maintiennent le prix d’origine ou s’ils ne vendent pas du tout. Après avoir investi dans le lieu corps et âme pendant 4 ans, c’est une décision majeure dans leur histoire et directement liée au projet de vie qu’ils ont. L’entrée d’argent est un aspect important dans la prise de décision et comme s’ils ne peuvent pas encore tout à fait compter sur moi, cela peut être un choix de foi pour eux. Quoi qu’il en soit, pour moi en tant qu’accompagnateur, la seule importance n’est pas le choix qu’ils vont faire, mais la complicité et l’harmonie qu’ils peuvent créer entre eux au cours du processus. 😍

Mon avenir à moi en dépend aussi, bien sûr. Vais-je enfin m’installer ici ? Vais-je être appelé ailleurs par la Vie ? Vais-je rencontrer un partenaire avec qui continuer ensemble ? Vais-je redevenir itinérant ? Vais-je m’approcher de Julien et me poser à Saint Raphaël ? Tant de questions et pas de réponses pour l’instant. Pour savoir quoi faire, je regarde bien sûr le miroir et les signes… mais surtout je respecte la ligne du temps, la chronologie avec laquelle les choses se présentent. Il est clair que je ne peux pas encore investir ici. Si je le fais maintenant, je n’aurai pas assez pour survivre. Je ne peux le faire que si l’ASPA décide de m’accorder une aide de solidarité pour avoir une retraite digne de ce nom… ou si mes revenus augmentent par ailleurs. 💰

Ma priorité est simple : continuer à suivre le chemin que la Vie m’indique d’instant en instant pour vivre le rêve qu’Elle a pour moi. Mais, en même temps, j’ai des envies et cela donne des priorités qui influencent certainement mes choix. Mon premier et plus grand désir est une petite famille. Une partenaire, avec ou sans enfants, avec qui je peux vivre ce tissage d’Amour pour lequel je me suis préparé toute ma vie. Ensuite, il y a la grande famille et l’accomplissement du rêve que j’ai depuis si longtemps. Un lieu où avec des amis-co-créateurs je peux accompagner les gens dans un processus d’harmonie durable. Puis, en troisième position du top 3 viennent Julien et Saint Raphaël. Je lâche simplement tout et je savoure simplement le temps qu’il me reste dans un cadre de rêve… 💭

Mais, au fond, je ne sais vraiment pas. Vous connaissez maintenant l’adage : « Si tu veux faire rire Dieu, parle-Lui de tes projets ! » Je sais que mon écran radar est trop petit pour savoir ce qui m’attend. Je tâte constamment dans l’invisible et l’impalpable pour trouver ma voie… qui, du coup, est un vrai chemin de foi. Mon expérience actuelle est clairement là pour intégrer la notion d’éternité, de ce qui ne meurt jamais. Il est facile de dire que notre monde est une grande illusion… le vivre est une toute autre paire de manches. C’est le problème de beaucoup de gens qui ont vécu un éveil. Ils ont compris l’essentiel, mais n’ont pas pris leur baluchon pour le vivre dans leur chair. C’est là que je suis très fier de moi. Je n’ai pas monétisé mon expérience d’éveil et j’ai quitté mon état de grâce pour aller vers ma réalisation. Qu’à la fin je vais y arriver, c’est une toute autre histoire… 😉

L’information n’a pas changé pour moi ces derniers jours. Je suis censé rester très calme et me rapprocher le plus possible de l’état de Samadhi, la pleine conscience. Mes siestes méditatives servent à ça et je garde le cap. Peut-être pas autant que je le voudrais mais chaque jour je m’allonge plusieurs fois sur mon lit et me laisse emporter du mieux que je peux par le voyage insaisissable de mon esprit. C’est comme un entraînement. Pour l’instant je fais peu et je reste peu de temps. Mon intention est de développer mes capacités au fur et à mesure. Puis, quand je me sentirai prêt, j’essaierai la position assise… puis j’étendrai mon expérience à d’autres endroits. J’avance, c’est sûr… même si l’éventuelle vente de Baffrancou pourrait être un indice que je n’avance pas assez vite et que je traine trop. Eh bien, j’en suis conscient et je fais ce que je peux ! 😅

Brian, notre workawayer part aujourd’hui. Je l’emmène à la gare à 14h. Mes amis partent aussi pour quelques jours et j’ai peu de rendez-vous. Je serai seul sur les lieux pendant plusieurs jours et cela sera propice au retour à mon silence intérieur et à ma connexion avec l’Essence-Ciel. De plus, le Wifi n’est toujours pas établi et ma connexion demande donc plus de cohérence et de stabilité. J’avoue que ce n’est pas facile d’approfondir mon état actuel et de quitter l’endroit confortable où je me trouve intérieurement en ce moment. C’est l’une des raisons pour lesquelles j’aime être avec un partenaire. Pour moi, c’est plus facile à deux… Mais si je suis seul en ce moment c’est peut-être parce que cet apprentissage particulier ne peut se faire que seul. A suivre… 🪷

Je vous souhaite une délicieuse journée, soirée ou nuit d’été en plus… où que vous soyez… ∞❤️∞

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s