Plus présent à moi

Taillefer (09), France 🇫🇷

Il fait froid dehors, alors après avoir fait ma toilette je viens de m’installer dans ma chambre avec la portière fermée et le thermostat de mon chauffage réglé au minimum. Avec ma nouvelle veste Patagonia je me trouve tout à fait confortable. ☺️

Assis en tailleur, comme d’habitude face à la porte glissante fermée, je me sens prêt à écrire mon article du jour. Un tout petit peu de lumière du jour entre par le trou de la parois qui sépare la cabine de ma chambre. Il n’y a pas un son, et seul le tapotement de mes doigts sur le clavier vient perturber ce silence parfait. 😌

Julien a retrouvé de la compagnie dans la salle où il dort. C’est un très bel espace pour des stages qui pour le moment fait office de dortoir. C’est un endroit très confortable avec une cuisine et un salle de douche. Ils sont 3 pour l’instant et 2 autres personnes sont en chemin. 😍

C’est bizarre de constater que je reste physiquement à distance des autres. Mon camion est posé à une centaine de mètres de la grande maison et de ce dortoir provisoire, proche de l’entrée officielle du domaine. Quelque chose me dit que c’est ici ma place et que je n’ai pas à faire comme d’habitude et me rapprocher du groupe. Je me sens un peu comme un chien de berger et je suis présent à chacun d’eux par ma conscience et par le coeur. Bizarrement cela me convient parfaitement et me remplit même d’une joie douce et profonde… même si je sens aussi parfois une petite partie de moi, certainement un résidu du passé, qui est mélancolique. 🔥

Je me rends compte que j’ai toujours essayé d’entrer dans le groupe et que cela n’a jamais fonctionné pour moi. Aujourd’hui, je comprends mieux pourquoi. J’ai toujours pensé que j’étais un homme social et une sorte de bout en train. En fait, ces dernières années m’ont appris progressivement que la réalité est loin de ça. Oui, j’aime la compagnie des autres… mais pas tout le temps et pas trop intensément. Aujourd’hui que mes blessures se sont bien estompées et que je ne cherche plus à compenser mes manques par quelque chose ou par quelqu’un à l’extérieur, je vois et je constate où je me sens vraiment à ma place ; au bord du groupe, en observateur disponible et présent, prêt à échanger… de temps en temps. 💓

C’est tout nouveau pour moi. Je peux parfois encore sentir le manque de l’autre et la solitude… mais c’est de moins en moins. Je sens d’une manière quasiment inexplicable une sorte de bonheur et de sérénité qui me remplissent et me nourrissent de plus en plus. Je pense qu’il s’agit d’une sorte d’alignement entre ma petite personne et l’être profond que je suis en même temps. Je trouve MA place et mon dieu que c’est bon. 💖 

Quand je suis avec d’autres, il y a un moment où je sens que ça suffit et que j’ai joué mon rôle, ma partition. Je peux à ce moment sentir une pression qui monte en moi ou avoir tout simplement un inconfort qui apparait. En général, un petit prétexte se présente par la suite me permettant de m’éclipser plus ou moins discrètement. Le coucher du soleil en est un et il m’invite à rentrer chez moi et à me consacrer à la relation que j’ai avec moi-m’aime. 😍

N’allez pas croire que je fais des choses d’ordre « spirituel » quand je suis seul. Que nenni… je fais ce dont j’ai envie, en toute simplicité, comme n’importe quel autre homme. L’important semble d’être juste en ma propre présence. J’ai la sensation que je construis un espèce de crédit à chaque fois que je passe du temps avec moi-même… et peut-être un peu plus si ce sont des moments de qualité. ⏳

En discutant hier avec une Amie je me suis entendu lui dire que pour pouvoir choisir ce qui était bon pour elle en ce moment, il était important qu’elle reste connectée à sa propre énergie, à sa base, à son utérus… et non pas seulement quand quelqu’un d’autre était présent pour faciliter cette connexion. Je sentais qu’en ma présence elle se connectait facilement, mais que dès qu’elle n’y pensait plus, son énergie baissait. Il s’agissait de garder le lien et le feu vivants en gardant son attention et sa conscience en permanence avec sa base, même en étant seule. 🔥

Bien évidemment je l’ai pris pour moi. Miroir, oh bô miroir. A l’époque où j’accompagnais intensément les gens c’était devenu naturel pour moi d’être connecté en permanence à mon énergie de vie, à mon énergie sexuelle. Elle m’indiquait systématiquement, subtilement et de manière très précise si et comment moi ou la personne qui venait me consulter étaient dans le juste ou dans le faux. Ensemble avec ma claire-sentence et mon aptitude de canal ça m’aidait énormément dans ma pratique. Aucune technique vaut une intuition et un ressenti bien aiguisés ! 😉

Alors, je vais mettre davantage mon attention sur ma base, sur mes organes intimes, sur ma prostate et sur l’énergie qui circule dans le bas de mon corps. Je pense qu’il s’agit de m’aider à être encore plus présent à moi-même et à moins me disperser encore. En restant si proche de moi-même il sera peut-être plus simple de plonger dans mes profondeurs le moment venu. Je sens doucement l’appel des chevaux et des poneys. Je pense que je vais leur rendre visite bientôt… quelque chose me dit qu’ils m’aideront. 💓

Magnifique journée à tous ❤️💛💚💙💜🖤

4 réponses

  1. Catherine

    Bonjour Michael, envie de te partager cette petite phrase qui a atteri dans ma conscience il y a qques jours et avec laquelle je chemine depuis : « Laisse toi accueillir’. Cela paraît si simple et c’est si compliqué à la fois. Me laisser accueillir me demande cette disposition du cœur de m’accueillir en moi même dans la profondeur de mon être, comme un retournement en soi, sans intention aucune, un abandon total et tendre à la présence de ce qui est. Et je sens combien parfois encore mon désir d’unité fait obstruction, comme un mouvement contraire à l’opposé du mouvement d’accueil. Je réalise aussi en te lisant que ma propension à toujours devoir être là ou faire pour les autres, comme si ma simple présence ne suffisait pas, me fatigue (mon masculin m’épuise… hi hi…!)
    Belle journée à toi et merci pour tes mots !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s