Pas mon univers

Taillefer (09), France 🇫🇷

J’aime commencer mes journées en écrivant. Parfois j’essaye de faire d’abord autre chose mais, après presque 3 ans d’écriture quotidienne je pense avoir créé un circuit neurologique qui me fait sentir un manque si je n’obéis pas à ce loisir qui s’est transformé d’habitude en passion. Aujourd’hui c’est presque une pulsion existentielle… 😉 

Si au début je parlais plutôt de mes aventures, en ce moment je parle beaucoup de moi. Je pense que c’est le fruit de mon expérience d’ermite et de mon séjour ici à Taillefer. Je semble avoir besoin de me définir à nouveau. Peut-être est-ce illusoire, mais j’ai la sensation que l’homme qui part d’ici bientôt n’est plus tout à fait le même que celui qui est arrivé il y a presque 8 mois. 📆

Ce temps en retrait m’a permis d’intégrer mon vécu depuis que j’ai quitté Patricia à Callian, dans le Var. Je ne suis pas très fort avec les dates, mais je pense que ça fait un peu plus de 5 ans. Cinq années où toute ma vie a été mise à plat et que j’ai été poussé à faire table rase de manière plutôt extrême et violente. L’ancien a fini par complètement quitter ma vie et il m’a bien fallu ces 8 mois passés pour laisser l’ouragan se calmer et la poussière retomber. 🌪

Ma vision s’éclaircit de plus en plus et je me sens comme une chenille qui sort de sa chrysalide et qui a besoin de parler du papillon qu’il voit dans le miroir. Il a besoin de s’entendre dire ce qu’il voit, de ce qu’il sent, de ce qu’il est devenu. Je me sens différent et en même temps je sens que je suis simplement devenu un peu plus ce que j’ai toujours été. Je vois bien comment les interdits et les obligations avec le système de punition et de récompense m’ont poussé en dehors de moi-même auparavant. 🦋

J’ai certainement encore de la marge, mais je ne me suis jamais autant senti moi-même. Quelque part ça me semble énorme quand je réalise qu’il m’a fallu plus de 40 années de développement personnel pour me libérer de mon éducation et redevenir enfin normal ! C’est grave même, quand j’y pense, de perdre ce temps précieux qui aurait servi dans d’autres époques pour célébrer tout simplement la Vie. 😏

Je vais pouvoir enfin commencer cette célébration. Je me trouve encore entre deux mondes. D’une part, je vois mes moldus-adorés se débattre dans leur réalité illusoire et se perdre, parce que le sens de leur vie n’est, de ma fenêtre, rien d’autre qu’une manière confortable et moderne de survivre au joug de la société. De l’autre côté, je vois s’approcher tout doucement des sorciers et sorcières attirés par je ne sais quelle magie sous-jacente. Je vois étape après étape la promesse d’un monde meilleur se dévoiler sous mes yeux, qui n’est en fait qu’une restauration améliorée d’un monde ancien. ✌️

Je ne fais plus partie de ce premier monde. Je sais de quoi je parle, j’y étais et je n’y suis presque plus. Je connais l’axe autour duquel les religions et la société moderne construisent notre prison (a)dorée : l’apprentissage à travers plusieurs écoles pour fonctionner de manière homogène, pour ne pas faire de vagues plus tard dans un monde stérile et dépourvu de sens… puis, trouver un bon métier, faire des économies, fonder une famille, créer un patrimoine, préparer ses propres enfants à l’enclos, la stérilisation et à la camisole… et remplir sa vie avec les promesses de jeunesse qui montrent une vie réussie avec des loisirs plaisants et souvent onéreux mais superficiels et creux. Ce n’est plus mon univers ça… 😅

Certes, j’ai encore des manifestations dans mon quotidien de ce monde. Il y a encore des gens dans mon entourage qui parlent peut-être comme l’Humain Nouveau, mais qui vivent malgré leur expression comme tous les autres de mes moldus-cheris. Ce n’est que du bla-bla… ce ne sont que des paroles venant de l’influence bêtifiante du labyrinthe spirituel et thérapeutique moderne et sans issue, rempli de dogmes et de techniques stériles. J’ai encore un pied qui se trouve un peu enlisé dedans, mais avec l’appui ferme de l’autre jambe je vais finir par le retirer doucement mais entièrement. 🌍

Je ne fais plus partie de l’Univers où je vais me vendre ou vendre un concept. Je ne vais pas faire de la publicité pour ma démarche. Je ne fais plus partie du monde où le spirituel et le bonheur sont des denrées monnayables. Pas de compétition pour moi, ni la recherche de pouvoir, de gloire, de reconnaissance, de richesse, de justice ou de justesse. Pas question pour moi de chercher à mettre ma proposition en valeur. Ce que je fais, ne se vend pas, comme l’Amour ne se vend pas non plus. Ce n’est pas que je ne VEUX pas… non, je ne PEUX pas. Je laisse juste une petite lucarne ouverte, avec une loupiote sur le rebord… sous la forme de ce journal. Si ce que je vis est vrai, ça doit suffire… 🙏   

Ma vie est re-devenue presque aussi simple que l’être que j’étais à l’origine… avant l’influence de mes éducateurs-géoliers. Mon univers s’approche doucement de la simplicité de celle d’un animal. J’ai encore du chemin à faire, mais je vois déjà l’image finale devenir de plus en plus claire et complète sur mon écran intérieur. Je vois comment ma vie a toujours tourné autour de la voie du retour vers la Source, la voie de l’Amour. Je vois simplement comment cela prend aujourd’hui progressivement TOUTE la place dans ma vie. Pour moi, le seul Univers qui me donne envie d’en faire partie est celui où le tissage jusqu’à l’Amour est en haut sur la liste des priorités et où il est réellement vécu au quotidien. ❤️ 

Quand je dis que je suis fait pour Aimer… que je suis là pour servir la Vie… je parle de ÇA ! Et je ne vais pas arrêter maintenant, je ne vais pas abandonner. Tout doucement, après une gestation d’environ 700 ans et un labeur d’accouchement d’à peu près 40, je vis enfin ma re-naissance. Je vis la naissance de moi-même dans un UNI-VERS parallèle qui nous UNI pour aller VERS l’Amour. Je pense que je suis simplement un des premiers d’une longue liste d’anciens sorciers et sorcières qui se réveillent, se recherchent et se reconnaissent pour s’allier et montrer ensemble comment emprunter la voie vers l’Amour vrai, sous la forme de La Grande Famille. 😍  

Mmmmmm… Je nous souhaite une journée douce, pleine  de cet Amour-là… ∞❤️∞  

8 réponses

  1. Je n’en trouve plus… Je ne sais pas pourquoi, ni où ils sont passés. Peut-être la meilleure question est : où suis-je ? Si j’arrête de bouger, peut-être vont-ils me trouver. Ou est-ce moi qui les trouverai ? Maybe they are over the rainbow…

    Aimé par 1 personne

      1. L’un peut devenir l’autre. Suffit d’une touche de baguette magique… et d’une pierre pour l’amnésie dans les cas extrêmes. Je parlais des membres de la Famille, oui. Ta question est très pertinente. Elle est le reflet de ce que je suis. Merci.

        Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s