Transformateur

Koweït aéroport 🇰🇼  

Je me suis offert un double forfait, donc de 8 heures, dans un lounge. Ainsi, je peux m’installer confortablement et écrire ce qui va suivre, me connecter à Internet et mettre mes trucs à jour, prendre une douche et me raser, puis changer mes vêtements… Il y a même un buffet permanent à volonté. 🍕🍰🍪🍣

Je ne peux pas tout vous raconter de ce qui m’arrive, car ça ne s’arrête pas. Entre mon père et fils intérieurs, je passe d’un intrigue à un autre et je suis sur mon qui vive tout le temps. Sourire, remercier, me laisser guider… c’est tout. Pourtant… pourtant… si ça continu comme ça, c’est qu’il y a encore quelque chose. ☕️

Je le vois bien. Les choses ne se passent pas d’une manière fluide. C’est ma manière positive de le vivre qui met juste assez d’huile nécessaire dans les rouages un peu grippées pour qu’elles fonctionnent. Je suis assez fier et content de moi. D’une part pour ma manière de vivre cette avalanche de petites résistances, détours ou autres imprévus, et d’autre part pour ce qui s’est passé pour moi chez Amma, carrément !!! ✌🏼

Mais il reste un hic et heureusement mes miroirs m’ont bien reflétées de quoi il s’agit et je m’en suis fait une petite idée. C’est en fait un hic ENORME… Peut-être même le plus gros et le plus vieux de ma vie !!! Il s’agit bien évidemment de la relation père-fils à l’intérieur de moi. Il y a une sorte de lutte de pouvoir. L’enfant qui avait besoin d’être vu et le père qui voulait exister aux yeux de l’enfant en imposant son cadre. C’est réellement ce qui s’est passé entre mon père et moi… pas étonnant que je le vis à l’intérieur aujourd’hui de la même manière… Pour l’instant je gère ça en laissant l’enfant toute la place. Mais ce n’est peut-être pas la solution qui tiendra dans le temps. D’ailleurs, j’ai déjà commencé à faire un peu différemment. 😅

Cette relation est en ce moment le seul problème dont je suis conscient que je l’ai à régler mais où je ne trouve pas l’issue… jusqu’à l’instant. J’ai cherché à me faire aimer de cet homme qui ne m’a pas élevé et qui était mon héros absent. Lui, il a sûrement pas su quoi faire avec ce mauvais souvenir d’un mariage raté. Je pense qu’il ne voulait pas vraiment de moi. Il « faisait avec »… Le clash des titans d’il y a quelques années a détruit toute possibilité d’un happy end. À la suite de cette explosion, je suis rentré avec une zona, lui il s’est fracturé la hanche. Le manque de mon père était la source de ma plus grande tristesse et souffrance. Qu’est-ce que j’ai pu le pleurer de son absence quand j’étais petit. 😢 

Quand j’allais en Israel pour le retrouver, j’étais déjà adulte, il me faisait manger… C’était les seuls moment où je sentais son affection. Il était bon mangeur aussi d’ailleurs. J’adorais manger du houmous avec lui. Il savait toujours où trouver le meilleur. Ce qui me fait 2 ancrages énormes et bien visibles par rapport à la nourriture. Je comprends mieux pourquoi aujourd’hui encore, je peux manger sans faim et des quantités énormes, surtout depuis les dernières années. En fait, ce n’était pas (ou plus) la tété de ma mère que je voulais… mais je cherchais à me remplir par rapport au manque de mon père. Et là, pour moi, c’est d’une évidence… gigantesque. 👨‍👦

Alors, comment faire ??? J’ai une petite idée. J’en ai toujours d’ailleurs. Je pense que j’ai la possibilité, la GRACE, de pouvoir guérir ma relation à mon papa… mais à l’intérieur. Ce qui se passera à l’extérieur par la suite, reste pour l’instant une mystère. Mais qui sait ??? 🎭

J’ai tellement voulu être complice avec mon père. J’ai tellement voulu qu’il soit fier de moi. J’ai tellement tellement voulu qu’il voyait que j’étais comme lui, qu’il le valide… Qu’il me dise qu’il m’aime… Qu’il me touche, me prend dans ses bras !!! Bon, ça donne des pistes à ce que j’ai à faire intérieurement. J’ai une complicité à créer entre mon père et mon fils… une complicité amoureuse, si je peux le dire ainsi… où chacun voit et respecte l’autre. Une relation comme j’aurais aimé le vivre en live avec mon père. 😍

Il avait peut-être besoin de sentir encore plus que je reconnaisse son autorité et valide son cadre. Il avait peut-être besoin d’entendre que ce qu’il avait fait par rapport à ma mère avait été juste. Il avait peut-être besoin de sentir moins de conditions derrière mon amour. Il avait peut-être besoin de moins de pression venant de ma part. Dans la réalité, je lui ai tout donné de ce que je viens d’écrire… mais peut-être pas comme il en avait besoin. Il m’a toujours vu comme un rival et passait son temps à s’expliquer, se justifier… 😔

Je vais laisser descendre ce truc énorme… « méditer dessus » pour voir comment je peux donner corps à cela à l’intérieur de moi. Si j’avais moi-même un fils, ce serait beaucoup plus simple… mais ce n’est pas le cas. Il va falloir trouver la manière de TRANSFORMER ce qui se passe en moi en ce moment. Etre un transformateur, comme dans l’ashram. Aujourd’hui et non pas demain… 😅

Déjà, d’avoir mis le doigt dessus et de l’exprimer comme je viens de le faire est déjà le premier pas. Un pas énorme, d’ailleurs ! Je vais me laisser guider par la Vie, les signes, le miroir. Ma gourmandise sera mon baro-mâitre. Si ça se calme, sans que je force, je saurais que je suis sur la bonne voie. 😇

A suivre… Maintenant un peu de repos dans ce lounge… sachant que quand je me pose, les idées viennent souvent souvent toute seule. Mon avion part à 1h40… rien à faire jusqu’à 23h… 😉 

A tout bientôt 🖤❤️💛💚💙💜

 

4 réponses

  1. Alain

    Salut Michaël,

    Je ressens aussi en moi ce besoin de concilier le petit enfant et l’homme.
    Je dois écouter le petit enfant dès maintenant.
    Il sera trop tard « demain ».
    Si j’ignorais le petit garçon, je poursuivrais encore 15 ans mon boulot actuel, jusqu’à la retraite.
    Mais dans 15 ans, Flamelle, projection de mon petit enfant intérieur, sera morte, et mon petit enfant intérieur sera probablement mort aussi, étouffé, éteint.
    Pas question d’attendre plus longtemps donc.
    À côté de ça, je perçois en ce moment le besoin de gagner en indépendance, de grandir dans ma dimension d’homme.
    Concrêtement cela se manifeste par le besoin de prendre moi-même les décisions importantes, en ne cherchant plus une validation au dehors.

    J’ai encore un ami qui a joué au guru avec moi par mail.
    Je n’avais plus de nouvelles de lui despuis de longs mois, et il se manifeste juste après l’amie, la « gourelle », dont j’ai parlé l’autre jour.
    Je l’ai lui-aussi gentiment recadré.
    Du coup, plus de nouvelles des deux gourous 🙂

    Je crois que ces intrusions et mon ressenti actuel, montrent que je deviens homme tout en manifestant l’enfant. C’est cet homme intérieur qui doit devenir le référant de l’enfant intérieur, tout en veillant à son épanouissement, son envol.

    Tout ça est en lien je crois avec les symboles croisés hier.
    En sortant promener Flamelle le matin, j’ai vu un chat mort, probablement écrasé par une voiture sur le bord de la chaussée.
    Quelques minutes plus tard en rentrant chez moi, je me retrouve nez à nez avec un oiseau, plus vraiment bébé, mais pas encore adulte, devant ma porte.
    Je me suis interrogé sur le sens symbolique de ces « rencontres ».
    Une manière simple d’interpréter la chose est de dire que le chat prédateur de l’oiseau, est mort, et que l’oiseau « ado », est désormais hors de danger et pourra bientôt voler.

    Aimé par 2 personnes

  2. Gérard

    Bonjour Michael ,
    Ah, cette relation père / fils ! Pour ma part , le mien ne me laisse pas beaucoup de place malgré mon âge ! Je suis toujours dépendant .Je le dis bien souvent , il me les a broyés ! Alors devenir homme est un combat sans fin .Je me suis installé dans une zone de confort un peu stérile . Je sais qu’il n’est pas trop tard mais … Et j’en suis conscient grâce à une longue thérapie que j’avais décidé d’interrompre il y a maintenant quatre ans .je vais d’ailleurs en profiter pour relire mon carnet de de suivi du thérapeute .Ton ressenti est éclairant !
    Bonne continuation Michaël et à bientôt de te lire …

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s