Vivre sans intrusion ~ Live without intrusion

Michael à Fort-de-France, Martinique 🇲🇶 

C’est très inconfortable de rester pleinement dans mon territoire. Je pense que c’est parce que d’une part, même si j’y travaille sans relâche, je n’ai jamais réussi à y être entièrement… et d’autre part parce que mon entourage n’a pas l’habitude d’être avec quelqu’un qui reste simplement à sa place. L’intrusion est monnaie courante dans notre société et plutôt considérée normale, alors pour mon entourage je m’imagine sembler trop passif, peut-être désintéressé, froid, trop sérieux, enfermé, rigide, orgueilleux et peut-être même égoïste ou égocentrique. En même temps, il ne faut pas oublier que le territoire est le dénominateur commun de tous les maux et de tous les conflits. Réussir à trouver l’harmonie en respectant les territoires réciproques relève d’un Art très méconnu… puisque c’est exactement le même que celui d’Aimer Véritablement. ❤️ 

Le miroir m’invite depuis bien longtemps déjà pour que je joue le jeu à fond et que je reste bel et bien chez moi. J’ai l’impression que la Vie a tellement insisté, qu’aujourd’hui je n’ai plus vraiment le choix. Dès que j’entre dans le territoire de quelqu’un d’autre de manière non-sollicitée, je sens ma propre intrusion. C’est une sensation bien plus forte et désagréable que celle de me sentir simplement différent dans ma manière de respecter mon entourage. Alors, ça m’aide à garder mon cap. Le défi se trouve dans le fait que peu de gens vivent l’importance du territoire de la même manière que moi. Je le joue quasiment tout seul en permanence… et ça ne me pose aucun problème… tant qu’il n’y a pas d’implication affective ou émotionnelle avec des attentes et des demandes. 🥰

IMG_5537

Chaque blessures induit des comportements qui poussent les gens à transgresser les frontières entre eux et qui entretiennent insidieusement leurs problèmes relationnels. Le miroir me montre que pour rester dans mon territoire actuellement, je fais surtout face à mes réflexes liés à ma blessure de trahison. Je ne connais pas grand chose de la Vie, mais quand il s’agit de thérapie, de spiritualité, de tisser l’Amour et de l’Alchimie Véritable… je me sens chez moi, à la maison. Mais, encore un fois, mes repères sont atypiques. Ils ne sont pas basés sur les normes et valeurs de notre société ou religions modernes. La thérapie et la spiritualité contemporaines se sont alignées à elles et servent les besoins d’un monde devenu gris, plat, superficiel et homogénéisé. Mes repères me sont seulement venus après mon expérience d’éveil et sont liés à notre culture ancestrale. Du coup, si je veux qu’une relation marche, pour moi ou pour les autres, je me trouve systématiquement dans le position d’enseignant, d’initiateur, de catalyseur ou de modérateur. 🥸

Donc, soit je reste dans mon territoire, parce qu’il n’y a pas d’enjeu… et c’est vraiment facile. Soit, si je veux que les choses se passent bien et qu’il y ait tissage, je mets ma casquette d’accompagnant et j’explique. Jusque là, c’est ainsi que cela se passait. Certes, je demandais toujours permission… mais d’une certaine manière, c’est malgré tout une forme légère de manipulation et donc d’intrusion. Si je respecte mon territoire correctement, je peux uniquement aider, accompagner ou expliquer quand mon interlocuteur me le demande de son plein gré et de sa propre initiative. Okay, quand quelqu’un me sollicite clairement dans mon rôle d’accompagnant, j’ai d’emblée la permission. Au départ nous nous mettons tout simplement d’accord sur notre fonctionnement réciproque. Je ne fonctionne pas comme un thérapeute ou accompagnant traditionnel, donc les règles ne sont pas les mêmes non plus. 📐📏

Hier, nous avons fait une promenade dans une pirogue moderne. Nous avons visité des mangroves sur la côte est de l’île, au Vauclin. Quelle nature magique. Au milieu de la balade, sous les mangroves, nous avons dégusté un apéro, des lamelles de noix de coco fraiche. J’en ai appris des choses et je suis fier d’être toujours enseignable et curieux d’apprendre. C’était une journée parfaite, merci les Amis ! ❤️ (Le numéro de notre guide est noté sur le bateau…😉)

Si je veux rester complètement dans mon territoire, je ne peux plus influencer, manipuler, contrôler, séduire ou sauver quelqu’un s’il ne sollicite pas explicitement l’aide de ma part. Ces sont tous des des aspects liés à la blessure de trahison. C’est le trahi qui a développé toute une panoplie d’outils de secours pour être sûr que les choses se passent « comme il faut » (lisez : comme il le veut), afin qu’il n’y ait pas de risque d’une trahison nouvelle. Du coup, presque toutes mes raison pour parler disparaissent et je ne dis presque plus rien. Et c’est logique, puisque beaucoup de nos intrusions sont verbales. Sans nous en rendre compte, nous passons beaucoup de notre temps à influencer, à convaincre, à donner des ordres, à commérer, à déborder, à solliciter, à nous plaindre ou à dire des choses sans intérêt. Si j’élimine tout ça, il ne me reste en effet pas grand chose à dire… peut-être juste l’essentiel ! Toutefois, je constate depuis longtemps que peu de gens savent sortir du factuel et vraiment parler d’eux. En même temps, il ne savent pas non plus gérer le silence des autres…. Mais, ça aussi s’apprend !!! 🤓

Du coup, même si je me sens bien avec mon défi, je me trouve dans une sorte de dilemme. En restant dans mon territoire, je m’approche clairement de l’Amour avec un grand A… mais, en même temps je risque de perdre des amis proches, même ma propre compagne, s’ils ne fonctionnent pas comme moi. Depuis que j’apprend aux gens comment tisser, je vois bien comment chacun tient à ce qu’il a appris de l’Amour depuis qu’il est jeune… même si il a vu maintes fois que ça ne marche pas. Le vrai Tissage vers l’Amour est très précis, très particulier et ne s’invente pas. Alors, si mes proches du moment ne me sollicitent pas d’eux-mêmes pour comprendre, apprendre et appliquer, je ne peux rien faire pour eux et je vais automatiquement être giclé de leur vie…  Ça me fait bizarre de l’écrire comme ça. C’est un peu comme si je ne peux pas le dire, alors je l’écris ! 😉 

abundance

Je fais très attention et du coup je parle moins. Soit je parle pour partager des choses autour de l’essentiel… soit je dis des bêtises. Je connais très bien cet aspect de moi, depuis longtemps… et j’aime beaucoup ça. Ça m’arrive souvent de raconter des bêtises ou des blagues en plein animation ou pendant un accompagnement. Ça fait vraiment partie intégrale de qui je suis. C’est comme si avec le temps, cet état en moi se nettoie, se clarifie, se simplifie, se bonifie et se purifie au fur et à mesure. La carte d’Osho Zen Tarot qui correspond avec ça et à laquelle j’aime beaucoup m’identifier c’est l’Abondance. Elle est représentée par un personnage qui est à la fois profond, tout en savourant les plaisirs simples de la Vie, Zorba Le Bouddha. Pour moi, c’est un vrai model ! 🧘🏼‍♂️🍔

Mon silence n’est pas triste, ni sérieux, fermé, rigide, orgueilleux ou jugeant… au contraire, il est là comme un vide permettant d’accueillir la Vie, la Vraie… et l’Autre, Toi… le Vrai. Et mes plaisanteries ne sont pas là pour me moquer ou pour blesser quelqu’un… mais juste pour nous rappeler que rien ne vaut la peine de s’énerver et que la Vie est Belle, exactement comme elle est, dans toute sa simplicité. Tout ça pour dire que j’ai besoin de pouvoir vivre sans intruser, parce que j’ai simplement besoin d’avancer sur mon chemin. Habiter de mieux en mieux mon territoire me permet de m’approcher de l’état d’Amour à la manière de nos anciens. Et, bien évidemment que suis prêt à vivre les conséquences de mes choix… à fond ! De toute manière, si je ne continue pas à avancer, je m’endormirais comme tout le monde et finirai vieux avant l’âge en radotant les mêmes choses inutiles encore et encore.  🙈

Je vous souhaite une merveilleuse journée, soirée ou nuit… où que vous soyez… ∞❤️∞ 

6 commentaires sur « Vivre sans intrusion ~ Live without intrusion »

  1. Comme cet écrit le dis si bien, j accepte de moins m énerver je voudrais reculer le temps d un instant pour profiter pleinement de ces précieux ressentiments, de ces Instants fort envoûtants vécu ces derniers jours auprès d une de mes enfants
    Envie  de te partager en cet écrit , un peu de cette magie apaisant mon ♡ de maman  meurtri d encore se séparer
    Cette semaine , savoure le précieux de tes relations pour mieux accepter tes nuits 
    Namasté de me faire comprendre qu il faut mieux écrire que parler… a par pour blaguer ….ahah..
    Belle journée 🌻 🐞 nuit ou autre moment..
    Silence 🔕….

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s