Maimonides

Amsterdam, Pays-Bas 🇳🇱

Mon lycée a été nommé après le rabbin célèbre Rabbi Moses Ben Maimon, que l’on appelé Maimonides ou Ha Rambam. J’y ai passé 9 ans, trois ans de plus que mes camarades de classe initiale. J’ai dû repasser mon bac trois fois, comme mon permis de conduire d’ailleurs. La peur de l’échec m’a figé et ma scolarité a été difficile. En même temps j’ai aussi plein de bons souvenirs. 😌

Je suis venu spécialement de la France pour participer à la réunion des anciens élèves et pour célébrer les 90 ans de mon école. C’était hier, dimanche… et depuis que je suis arrivé il y a une semaine je me demande pourquoi j’ai fait le voyage, alors que je ne participe jamais à ce style d’évènements. Quel est la raison profonde qui m’a poussé à venir ??? 😏

Voici mon ancien lycée… 

C’est assez mélangé, comme pour la réunion de l’académie militaire il y a 2 ou 3 ans. D’un côté, certainement pour la partie humaine en moi, je constate ce besoin fort de sentir que je fais partie d’un groupe. De l’autre côté, sûrement la partie qui évolue, je sens le besoin de me détacher de ce qui est passé, de laisser partir ce qui a servi et qui n’est plus utile. 😅

Ce matin, en me posant cette question à nouveau, j’ai tiré la carte “Intégration”. Après avoir vécu la journée de hier et une nuit assez perturbée, je pense avoir compris ce que je suis venu faire. Certes, j’avance bien et vite sur mon chemin de développement personnel… et, en effet, je vis les bénéfices magnifiques de cette évolution. Mais, en même temps, je constate depuis un certain temps que certaines choses me retiennent. Je semble me défaire progressivement des aspects limitants. Hier, j’ai bien senti de quoi il s’agissait cette fois-ci… 😌

Ma vie est une compilation de plusieurs vies bien distinctes. Une histoire se termine et une autre démarre dans un autre lieu, avec un autre métier, dans de nouvelles circonstances et avec une nouvelle compagne. Une nouvelle vie démarre comme si la vie d’avant n’avait jamais existé. J’ai vécu ce processus au moins 7 fois déjà et quand je reviens dans une “vie antérieure”, j’ai la sensation très forte de me trouver comme dans un rêve. D’une part je n’arrive pas vraiment à capter que cela fait partie de mon histoire à MOI et d’autre part je suis bel et bien obligé de constater que j’ai réellement existé dans ce contexte. 😳

C’était pareil hier. Il y avait environ 240 personnes et je pense que ceux qui ont fréquenté le lycée à mon époque étaient les plus nombreux. Je n’avais pas vu ceux que je connaissais depuis 40 ans… et pourtant ils savaient que j’ai été à l’académie militaire, que je vis en France et que j’animais des stages de développement personnel. Même ceux qui n’étaient pas dans ma classe ! 😉

L’école n’est plus dans le même immeuble que dans ma jeunesse… et pourtant il y a une trace de moi dans celui-ci. J’ai vu une petite vitrine avec quelques vieux trophées sportifs délabrés. Il y en avait un où mon nom figurait à deux reprises, en 1974 et 1975. Ça m’a touché… ☺️

Il y avait une fille dont j’étais fou amoureux quand j’avais 14 ans et elle 12… une autre qui a fait un tour avec moi sur ma moto et qui n’a plus jamais osé monter… puis, celle qui m’a dépucelé en 30 secondes, à la demande de ma mère quand j’avais 21 ans, car elle a pensé que j’étais peut-être gay… etc… etc… J’ai bel et bien existé à l’époque ! 😍 

C’était bizarre de voir des gens qui dans mes souvenirs avaient 20 ans et de les revoir presque à l’âge de la retraite. Il y en avait quelques uns qui sont devenus célèbres… Mais quasiment tous ont vécu une vie traditionnelle avec le parcours habituel : mariage, enfants, maison, travail, etc… C’est là que se trouve cette fois-ci mon apprentissage, la chose que je suis censé intégrer. 😌

Vous me reconnaissez ? 😉 

Je ne sais pas pour vous, mais ma vie est spéciale à mes yeux ; ma scolarité, mes origines, mon histoire, mes métiers, mes amis et mes compagnes, etc. Il y a quelque chose en moi qui a grandi avec la sensation que ma vie et mon histoire étaient différentes et que ça laisserait peut-être quelque part des traces. Cette partie de moi n’arrive pas à capter que tout vieillit et s’effiloche avec le temps et finit carrément par disparaitre. Ma conscience comprend très bien… mais la partie humaine essaie de s’accrocher à “ce qui était”. 🤨

Ça n’a rien à voir avec le processus de vieillissement en soi. J’adore me voir changer, vieillir et m’approcher de la fin de cette expérience terrestre. J’ai même hâte et je suis curieux de connaitre la suite… ce qui se passera, ce qui se confirmera ou pas… Il n’y a aucune peur, à part peut-être celle de souffrir pendant le passage. 😌

Je pense que l’intégration que j’ai à vivre concerne la non-importance de ce que j’ai connu et de ce que j’ai été. Encore une fois, mentalement et théoriquement c’est très clair ! Ça se passe dans les tripes de l’homme en chair et en os que je suis. Comprendre et vivre encore plus la réalité absolue dans l’histoire distincte qui est la mienne. 😏

L’élan était déjà là… le chemin d’intégration avait déjà commencé depuis un certain temps. Je sens et je vis de plus en plus à quel point nous faisons tout un drame inutile autour d’un peu de poussière. C’est ce qui m’a permis de tout lâcher progressivement ces dernières années. Peut-être s’agit-il d’aller encore un peu plus loin et de disparaitre complètement… et de laisser la vie s’exciter toute seule, sans moi ??? 🤪

Si je prends un peu de recul et de la hauteur, je vois bien que ce niveau de non-attachement est nécessaire si je veux vivre mon rêve… Car ce rêve dépasse l’être temporel que je suis et n’est pas seulement le mien… c’est le nôtre. Moi, Michael, je n’ai aucune importance en soi. C’est le NOUS dans chaque expression individuelle de l’Unité qui aspire à se retrouver. C’est un mouvement naturel. Après l’expire, vient l’inspire… 🗣

Je pense que pour participer à ce mouvement d’unification, ça demande de lâcher sa volonté, son passé, son importance, ses possessions… et tout autre aspect lié à l’ego. Comme dans un mariage, pour que les partenaires puissent se trouver, chacun doit mettre de l’eau dans son vin quant à ses aspirations individuelles. 😇

Bon, il est lundi déjà. Jeudi je reprends la route. J’ai déjà prévu le trajet et les endroits où je pense m’arrêter pour vivre l’intégration de ce que je viens de vivre. Je garde à l’esprit les qualités de Siddharta : penser, attendre et jeûner… 😉        

Je vous souhaite une magnifique nouvelle journée 🍁🍂🍁🍂🍁🍂

Ma chanson préférée quand j’avais 18 ans…

2 réponses

  1. Bonsoir Michael,
    C’est drôle, j’ai tiré la carte « intégration » aussi hier! 😅
    Bon, je ne suis pas aussi douée que toi pour interpréter…
    Pour ma part, j’y vois le signe que je dois intégrer les enseignements de ce que j’ai vécu jusqu’ici pour progresser, pour aller de l’avant. Si je ne le fais pas, je vais rester dans la répétition des mêmes erreurs.
    Non pas que ce que j’ai vécu jusqu’ici ait une importance quelconque, mais c’est mon chemin, c’est ce qui m’a amenée là où je suis aujourd’hui. Alors je dois essayer d’accepter les bons comme les mauvais choix faits dans le passé, d’intégrer le bon et le moins bon qui m’ont construite…
    Et sans regret, de me tourner avec plus de sérénité vers l’avenir ☺️

    A pat ça, impossible pour moi de te reconnaître sur la première photo, mais je pense bien avoir trouvé sur la 2ème (oui, c’est plus facile!).
    Très bonne soirée!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s